Billet d'HUMEUR de Caroline

Droit Pluriel

Le 28 septembre dernier, l’association Droit Pluriel invitait ses membres à une rencontre Justice et Handicap, au Palais du Luxembourg.

Droit Pluriel est engagée dans une mission visant à former au handicap les professionnels du droit. Accompagnée par le Défenseur des droits, la mission « Professionnels du droit et handicap » a pour objectif de faciliter et favoriser l’accès à la justice des personnes handicapées.

Deux axes sont privilégiés : améliorer les connaissances d’une part, et faire évoluer les représentations, d’autre part. En effet, outre les conditions matérielles qui peuvent entraver l’accès à la justice, on constate que certains obstacles à l’exercice des droits trouvent leur origine dans la relation entre professionnels et justiciables.

En 2015, Droit Pluriel a réalisé un état des lieux : une enquête de terrain qui a duré quatre mois afin de mieux connaître la nature des relations liant professionnels du droit et publics en situation de handicap. Ce travail, qui a été rendu possible grâce au soutien de la Mutuelle Intégrance, a donné lieu au rapport « Professionnel du droit et Handicap ».

Il a été réalisé en version accessible en 2016, en partenariat avec les services de la Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA). 2017 verra le renforcement de ce partenariat, notamment par la publication du rapport.

Le travail engagé dans le cadre de la mission a permis aux différents interlocuteurs (professionnels du droit, associations et professionnels du secteur du handicap, Défenseur des droits) de s’accorder sur les solutions à mettre en œuvre afin d’améliorer l’accès à la Justice.

La démarche a été suivie tout au long de l’année par les professionnels du droit avec qui se sont organisées des réunions trimestrielles.

En parallèle, les principales associations du secteur du handicap ont également été réunies. Les conclusions du rapport leur ont été soumises.
Leurs réactions ont été prises en compte dans le projet de formation des professionnels du droit. Le rapport sera publiquement présenté en 2017, en présence de tous les partenaires ayant participé au travail. 2017 va voir la construction des différents outils pédagogiques, afin que les premières formations puissent débuter à compter de janvier 2018.

 

 

La vie au delà de toute limite, de Nick Vujivic

A sa naissance, son père et sa mère découvrent qu’il ne pourra jamais faire usage de ses bras et de ses jambes… puisqu’il est né sans. D’abord effondrés, ils feront tout ensuite pour amener leur fils à la plus grande autonomie possible. Il se servira notamment de ses deux petits orteils et de son pied gauche pour bien des tâches quotidiennes (écrire, jouer à la batterie, téléphoner, etc.).

À l’école, Nick est victime de harcèlement du fait de sa différence. Il songe au suicide alors qu’il n’a que 8 ans. Petit à petit, Nick apprend à s'accepter. Très croyant, il fait partager son expérience aux autres

En plus d’être doublement diplômé en comptabilité et en planification financière, il est aujourd’hui conférencier et arpente le monde entier, prouvant à tous que son handicap ne le limite en rien. Ce livre fait découvrir sa vie et ses pensées, souvent profondes, ainsi que ses plans d'action pour une vie meilleure

 extrait

Journal d’un vampire en pyjama De Mathias Malzieu

Mathias Malzieu est le chanteur du groupe Dyonisos. Il est également réalisateur de cinéma avec « Jack et la mécanique du cœur ». En 2013, on lui dépiste une aplasie médullaire, terrible maladie qui va l’obliger à des transfusions de moelle osseuse et à des hospitalisations. Contraint de subir des traitements lourds, il décide de contre-attaquer sa maladie en écrivant, en gardant un certain humour et en se battant vaille que vaille.
Poète, interprète, le "vampire en pyjama" nous parle d'amour, celui qu’il ressent  pour son pilier, sa tendre Rosy

« Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'aie jamais vécue. »

 Ce journal intime tenu durant l'année où M. Mathias a lutté contre la maladie du sang qui a altéré sa moelle osseuse et  contre la mort personnifiée, Dame Oclès est un formidable témoignage poétique autant qu’éprouvant. Il  prouve encore une fois que l’amour et l’humour sont les meilleures armes contre la maladie.

 achetez

Accompagner un parent dépendant De Jean-Yves Revault

En permanente augmentation, le nombre des personnes âgées dépendantes devrait atteindre plus de deux millions à l’horizon 2060.
Or, de plus en plus  de personnes dépendantes sont prises en charge, totalement ou partiellement, par leur famille. Il s’agit d’une tâche épuisante et méconnue.
Ce livre a pour objectif de rompre avec le silence qui pèse sur ce sujet complexe et douloureux, et d’aider les accompagnants à voir plus clair.
Tous les sujets sont abordés, y compris les plus tabous : le despotisme des personnes dépendantes, les tensions au sein de la fratrie, les bouleversements psychologiques, les problèmes d’intimité, la nécessité de se ressourcer, la culpabilité, etc.
L’ouvrage  montre également comment l’accompagnement d’un parent dépendant peut se vivre positivement et comment cette épreuve peut devenir une véritable chance pour mieux goûter la vie et l’amour.
Editions Jouvence

 voir le catalogue

Le smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ?

L'association JNA vient tout juste de révéler les résultats de la dernière Enquête nationale JNA-Ifop 2017 sur l'usage des smartphones et leur impact sur notre santé auditive. Cette enquête démontre que le smartphone est le principal support d'écoute, parfois avec un volume sonore élevé. 1 jeune sur 3 n'a pas conscience des risques de cette pratique, alors que 4 sur 10 ont déjà ressenti des acouphènes ! Dans cette enquête, plusieurs thèmes importants sont abordés comme la durée d'écoute, le niveau du volume sonore, la différence dans les pratiques entre les plus jeunes et les moins jeunes et aussi le rôle des Pouvoirs Publics...

 http://www.journee-audition.org/pdf/2017-smartphones-jna-ifop.pdf

les enjeux économiques du secteur des services à la personne

Le cabinet Oliver Wyman, en partenariat avec la Fédération du service aux particuliers (FESP), et l'ADMR, a dévoilé le 6 février une étude sur les enjeux économiques du secteur des services à la personne. L'étude démontre que ce secteur, actuellement en perte de vitesse, notamment par la résurgence du travail «au noir», a de véritables perspectives de croissance et d'emplois. Il va continuer à se transformer considérablement avec notamment la digitalisation des acteurs historiques et l'arrivée de nouvelles plateformes de type«marketplace».  Néanmoins les cadres légaux et fiscaux ne permettent pas à ce jour de tirer pleinement parti de ce gisement d'emplois. C'est pourquoi Oliver Wyman, la FESP et l'ADMR préconisent la mise en place d'un dispositif de crédit d'impôt anticipé dans le temps pour maximiser les bénéfices économiques.

 http://www.entreprises.gouv.fr/services-a-la-personne/secteur-et-activites

Association Guy Renard

Reconnue d'utilité publique, l'association Guy Renard œuvre depuis maintenant 70 ans dans la défense des droits des jeunes malades et handicapés. Elle répond chaque jour aux besoins des étudiants et jeunes travailleurs malades ou confrontés aux suites de la maladie. Guy Renard informe, accompagne et défend les jeunes malades, les handicapés et les étudiants en Droit de la santé, en sécurité sociale et Droit social. L'Association intervient à travers des permanences, la représentation des usagers dans les établissements hospitaliers et travaille en collaboration avec la clinique Georges Heuyer (Paris 13è) dans le cadre d'un appartement relais destiné à accueillir des jeunes atteints de troubles psychiques. Véritable proposition de soins alternatifs, l'Appartement Relais est une étape intermédiaire entre la sortie de clinique et l'insertion dans le milieu non médicalisé accueillant des jeunes handicapés.

 http://www.guy-renard.fr

Fêtes et divertissements à la cour

29 novembre au 26 mars 2017 En monarque politique, le roi Louis XIV a su porter au faîte de sa magnificence le « grand divertissement » faisant de Versailles un lieu de fêtes et de spectacles pour toujours plus de grandeur, d'extraordinaire et de fantastique. L'exposition présente les infinies variétés et ingéniosités des divertissements proposés à la cour, qu'ils soient offerts par le roi ou qu'ils soient pratiqués par elle. Ce sont, d'abord, toutes les formes de spectacles publics, comédies, opéras, concerts, feux et illuminations, mais aussi les représentations privées quand seigneurs et dames de cour montent eux-mêmes sur les planches. Ce sont les innombrables jeux d'argent qui apportent la fortune ou la ruine. Ce sont les exercices du corps, où il faut briller : la chasse, la danse des bals et des mascarades, le mail et la paume. L'exposition est parfaitement accessible aux fauteuils roulants, les allées larges permettent une bonne vision des œuvres présentées. Pour les déficients visuels, un parcours en audio description est disponible. Certains conférenciers pratiquent la LSF pour le public déficient auditif. Pour la deuxième année consécutive, le secteur des publics spécifiques met en place pour ces groupes un parcours pluriel de la grande exposition de fin d'année "Fêtes et divertissements à la cour".

 http://accessible.net/evenement/chateau-de-versailles/exposition_1208

L’amicale Cycliste de Fougeré

Le handbike ou « vélo à propulsion manuelle » est une discipline handisport apparentée au cyclisme. Il est praticable par tout le monde en loisir mais, en compétition, il est réservé aux personnes ayant un handicap (blessés médullaires, amputés ou personnes ayant des pathologies des jambes ou du dos). En Vendée, il n'y a pas de club permettant de faire du vélo pour les personnes amputées, paraplégiques, tétraplégiques, traumatisées crâniennes, malvoyantes, malentendantes…. L'Amicale Cycliste de Fougeré est née de la volonté de quelques personnes d'aider les individus en situation de différents handicaps à pratiquer du vélo au sein d'un club de valides. Et pourtant, comme tous les sports, le vélo est aussi un formidable outil de réinsertion. Il favorise le développement de la personnalité, l'acquisition de l'autonomie et l'apprentissage de la vie sociale. Plus précisément, le vélo permet, par sa pratique, de forger son mental, sa persévérance et le goût de l'effort, de s'ouvrir aux autres, de consolider son réseau social (famille et amis) et d'être au contact de la nature pour s'oxygéner. Ce sport va contribuer également à réduire les besoins en rééducation La section compte actuellement 13 licenciés handicapés qui se retrouvent le samedi ou le dimanche pour faire du handbike loisir. C'est l'occasion de se retrouver, de se dépenser et d'échanger ensemble autour d'un sport : le handbike. Amicale Cycliste Fougeréenne Section handisport affiliation F.F.H. : 180085 25 42 Bel Air – 85480 FOUGERE  Correspondant : BUSSONNIERE Jean-Michel Tel : 02 51 05 78 19

Anae, des vacances accessibles

Créée en 1956 par les Guides Scouts de France, l'Anaé est une association loi 1901 à but non lucratif. Elle a pour objectif "d'élaborer, de créer, de gérer et d'animer des centres de loisirs au bénéfice d'enfants et d'adultes ayant un handicap moteur, mental ou sensoriel". Depuis 60 ans, l'Anaé intervient dans le domaine du sport et des loisirs accessibles à tous dans lequel elle est la pionnière. Elle a ainsi développé de nombreuses activités associant personnes valides et personnes handicapées. Par vocation, l'Anaé s'oriente vers l'accueil de personnes moyennement ou lourdement handicapées dans ses trois centres ouverts toute l'année. La qualité de vie, la participation de la personne handicapée, la solidarité et l'esprit d'entraide, le militantisme ainsi que l'engagement bénévole et désintéressé sont autant de valeurs défendues à la fois par les élus de l'ANAE et les professionnels sur le terrain qui travaillent ensemble dans un climat de respect mutuel. L'association prône le respect de la personne handicapée, quel que soit son handicap et son âge, la mixité entre personnes handicapées et personnes valides, les vacances comme un droit fondamental et non un privilège.

 http://www.anae.asso.fr

Guide Neret des vacances et loisirs

Actualisé et enrichi chaque année, le Guide Néret des vacances et loisirs pour les personnes handicapées permet de retrouver une sélection de sites touristiques, lieux de vacances, activités culturelles et sportives. Des séjours adaptés aux loisirs, en passant par les transports, le guide répertorie les possibilités, classées par type de handicap et par type d'activités (de l'équitation à la descente en rappel ). On y trouve également un répertoire des associations et fédérations, des possibilités de transports,d'accompagnement et d'hébergement. LHOMME Caroline 01/06/2016

 http://www.guideneret.com/

Le syndrome du petit pois, de Domas

Max et Coquillage sont maintenant mariés et parents d'une petite fille. Ils attendent leur deuxième enfant, leurs vieux amis sont toujours là et le travail ne manque pas. En somme, tout serait parfait si un point noir ne venait entacher leur quotidien : Marie, la mère de Max, souffre du syndrome de Benson. Oublis fréquents, perte de repères, diminution des capacités intellectuelles... Pour Max, cette nouvelle réalité est dure à accepter car sa mère n'a plus rien de la femme qu'il a connue. Désorienté, le jeune homme alterne entre mélancolie et colère. Alors qu'il a plus que jamais besoin de son soutien, Coquillage s'éloigne, dépassée par ce mal-être. Leur vie de famille devient difficile, d'autant que Max se réfugie de plus en plus dans le travail… Un récit touchant sur les personnes atteintes de maladies neurodégénératives et sur leur impact sur l'entourage. Cet album émouvant trace le portrait d'une famille désorientée par la maladie d'une personne proche. Dans ce récit autobiographique, Domas revient sur l'impact de la maladie de sa mère sur sa vie à lui. Sa compagne s'éloigne, égarée face à sa douleur. Son beau-père, au bord de l'épuisement, l'appelle au secours. Et sa mère, qui décline petit à petit… Des scènes très intimes, où la colère et la peine laissent parfois place à l'onirisme, pour raconter, la perte de l'être cher, et puis l'apaisement. Editions la Boite à Bulles LHOMME Caroline 01/05/2016

Aller voir ailleurs

C'est à l'âge de 15 ans que Jean-Pierre Bouillaud apprend qu'il sera aveugle. Révolté, il part sur les routes du monde. Il vivra le sexe, la drogue et le rock'n'roll sur les chemins de Katmandou, puis de l'Asie, de l'Afrique. Il ne cessera pas de prouver par ses pérégrinations que la cécité n'est pas un obstacle aux rencontres et aux découvertes. Ecrit dans une langue magnifique, le livre entraîne son lecteur à voir le monde d'une autre façon. L'auteur relate ses voyages sur son blog, l'illusion du handicap. Aller voir Ailleurs, de Jean-Pierre Bouillaud Editions Points LHOMME Caroline 01/04/2016

Débat Sport et handicap Le 17 février dernier, la Fondation d’entreprise Française

Débat Sport et handicap Le 17 février dernier, la Fondation d'entreprise Française Des  Jeux et le think tank Sport & Citoyenneté, acteur reconnu du débat sur les problématiques d'intégration sociale par le sport, ont lancé la première édition des débats du sport solidaire. La première conférence « Les débats du sport solidaire » sur le thème : « La pratique sportive des personnes en situation de handicap : quels enjeux, quelles perspectives ? » s'est tenue au siège de la FDJ. Une table ronde a réuni des intervenants prestigieux, spécialistes des questions liées au sport et aux handicaps. En ouvrant le dialogue, la Fondation FDJ et Sport et Citoyenneté souhaitent que soient identifiés les barrières et les leviers de développement de la pratique sportive des personnes en situation de handicap. Plus largement, les deux partenaires désirent contribuer à la réflexion nationale et européenne en matière de promotion du sport pour tous et permettre l'émergence de cette problématique dans l'opinion publique. Ouvert par Ségolène Neuville, la secrétaire d'état chargée des personnes handicapées, le débat a présenté l'enquête « sport et handicap de la TNS Sofres, et fait intervenir de grands témoins tels qu'Emmanuelle Hassmann, présidente du Comité Paralympique, et les champions Arnaud Assoumani et Ryadh Sallem. LHOMME Caroline 01/03/2016

Carnet de santé foireuse

Artiste formé à l'Ecole des Gobelins, Pozla vit depuis des années avec une maladie de Crohn.Hospitalisé en urgence, il a ouvert un carnet tout neuf pour nous faire partager un quotidien douloureux. Il étale ses tripes sur le papier, arrive à nous faire rire aux éclats avec des images parfois un peu gores (exemple : Un pas un pet, ma carcasse se met en marche ), et nous émeut par les descriptions de ses relations avec ceux qu'il aime. L'album a obtenu le Prix Spécial du Jury à Angoulême 2016. Un livre très personnel, traitant de la maladie au quotidien, de ses absurdités et de son humanité, sans oublier l'autodérision. LHOMME Caroline 01/02/2016

Le Gala Handicirque 2016

Réunissant chaque année plus de 4 000 personnes, ce Gala unique au monde, met au-devant de la piste des sportifs handisport de très haut niveau ; c'est le rendez-vous annuel de l'exploit et du dépassement de soi ; il rencontre d'année en année un succès grandissant. Cette fois-ci sous le chapiteau du Cirque Pinder Jean Richard, le public a pu acclamer des sportifs pongistes, escrimeurs, judokas, et bien d'autres. Le 6ème gala handicirque a été organisé par M. Edelstein, directeur du Cirque Pinder-Jean Richard, sous le patronage de Mme Brigitte Ayrault et en présence du général de corps d'armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris. Cette année encore, des sportifs handisport, civils et militaires, ont été mis à l'honneur, recevant des prix des mains de parrains et marraines prestigieux. M. Edelstein a également généreusement remis un chèque au Centre sportif de l'institution nationale des Invalides (CSINI). Le public a pu entendre des extraits de la comédie musicale Timeo, qui raconte l'histoire d'un petit garçon en fauteuil qui veut faire du cirque, ainsi que des chansons de Gregory Bakian LHOMME Caroline 01/01/2016

2016

Association balneo handicap

Créée en 2014 à l'hôpital de Garches sur l'initiative de plusieurs soignants, l'association Balneo Handicap a pour but d'organiser et de participer au financement de sorties extérieures en milieu aquatique (piscine municipale, plongée dans un club adapté et agréé handisport, ainsi que d'autres activités comme des sorties à la mer) ; de contribuer à l'acquisition de matériel permettant une évolution sécurisée et adaptée dans l'eau; de promouvoir la pratique d'activités aquatiques pour les personnes souffrant d'un handicap, par la formation de leur famille, des personnels de santé, des personnels travaillant dans le milieu aquatique et en informant sur les effets bénéfiques de ces activités par la diffusion de documents sur des supports divers ; de créer des liens entre les associations de personnes en situation de handicap, les associations impliquées dans le handisport en milieu aquatique, les centres de rééducation et la fédération française de handisport ; d'animer un site internet permettant un accès aux informations relatives à la balnéothérapie (indications et pratiques ) Forte de l'expérience des soignants, elle propose d'accompagner les personnes en situation de handicap, petits et grands. Elle souhaite participer, en lien avec les autres associations, à un réel espace de rencontre et de dialogue autour du monde aquatique. LHOMME Caroline 01/12/2015

 http://balneohandicap.org

L’Art d'être différent Histoires de handicaps

Entretiens avec Blandine Bricka Nicolas Bissardon, Marie Decker, Deza Nguembock, Lalie Segond et Benoît Walther vivent chacun avec un handicap physique inné ou acquis au cours de l'enfance ou au début de l'âge adulte. Ils ont aujourd'hui entre 30 et 45 ans et leurs vies professionnelles et personnelles, amoureuses, familiales, amicales, sont riches et bien remplies. Dans un dialogue avec Blandine Bricka, ils racontent tour à tour leur parcours de vie et leur relation à eux-mêmes tout au long de leur développement et de leurs contacts avec les autres – (corps médical et proches) dans cet ouvrage réalisé par l'association pour le Rayonnement d'Esthétique et Handicap. L'art d'être différent prend place dans l'immense travail de révolution des regards sur le handicap auquel se consacre depuis plusieurs années Deza Nguembock avec son concept Esthétique & Handicap. Il répond à un triple objectif : permettre aux personnes handicapées de porter un regard positif sur elles-mêmes ; donner des pistes pour un meilleur accueil du handicap au sein des familles ; accompagner la prise de conscience des réalités de vie de personnes handicapées en faisant tomber les préjugés qui empêchent la rencontre. Editions Erès LHOMME Caroline 01/11/2015

Exposition Avec mon chien guide

Photographies de Joëlle Dollé jusqu'au 31 octobre sur les grilles autour de la Bourse de Paris C'est la Fédération Française des associations de Chiens Guides d'aveugles qui a proposé à la photographe Joëlle Dollé de réaliser les portraits de 12 personnes déficientes visuelles avec leur chien guide. Les clichés dégagent une extraordinaire alchimie. Ils illustrent la richesse de cette relation entre une personne aveugle et son chien guide. Mais l'exposition « Avec mon chien guide » ne se résume pas aux images… En effet pour connaître l'histoire derrière la photo, la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles et les associations fédérées ont mis un livret d'exposition à disposition du public, pour mieux appréhender le lien entre le maître et le chien. A découvrir sans plus attendre ! LHOMME Caroline 01/10/2015

En Dépit du bon sens, de Marcel Nüss

En dépit du bon sens de Marcel Nuss, Editions de l'Eveil Marcel Nuss est atteint d une amyotrophie spinale, une maladie congénitale lourdement invalidante et nécessitant une assistance respiratoire ainsi que la présence continue d un assistant. Mais cela ne l'a pas empêché d'aimer, d'être aimé, de devenir père, de s'engager,de vivre. C'est cette vie que le fondateur de l'Association pour la promotion de l'accompagnement sexuel (APPAS) décrit et questionne dans son nouveau livre, « En dépit du bon sens, autobiographie d'un têtard à tuba ». Dans cette autobiographie, il expose soixante années de douleurs, de maltraitances médicales et administratives. Il raconte son quotidien d'enfant, ses turpitudes de jeune homme et d adulte confronté à la menace d une mort douloureuse en cas de défaillance du matériel qui lui permet de respirer. Ces pages dénoncent aussi l'hypocrisie de certains politiques et les incohérences sur le sujet du handicap dans notre société. La préface est signée du philosophe Michel Onfray. Avec ce témoignage, Marcel Nuss livre un grand message d espoir pour celles et ceux qui se sentent défavorisés par le sort. Tant de choses sont possibles à celui qui garde l'envie de vivre et de se battre ! LHOMME Caroline 01/09/2015

So sound

Cette formation musicale est composée de musiciens talentueux atteints de déficience visuelle. Née en 2010 sous l'impulsion de Julien ZELELA, , l'Association SO SOUND est le fruit de la rencontre des élèves et professeurs de l'institut national des jeunes aveugles de Paris (INJA) autour d'un projet guidé par la passion de la musique. L'Association propose la mise en place d'événements innovants et originaux autour des thématiques telles que le dépassement de soi, le travail en équipe, la solidarité. En alliant la passion de la musique au professionnalisme et à la convivialité, l'équipe permet de savourer et vivre les grands événements en compagnie de Musiciens déficients visuels totalement dévoués pour concocter des moments uniques. Son répertoire riche et varié emporte le public à travers différents univers musicaux tels que le jazz, la musique sud-américaine, la variété française et internationale en passant par le zouk et bien d'autres styles de musique. L'Association So Sound se produit sur tout types d'événements, que ce soit pour des particuliers ou des entreprises (séminaire, soirée, mariage, anniversaire, réveillon, gala, dîner, cocktail, inauguration, vernissage, etc.). S'il est vrai que la musique adoucit les moeurs, l'univers des sons au quotidien pour un déficient visuel est essentiel. Déjà engagé dans d'autres œuvres d'utilité sociale, les musiciens de l'Association So Sound souhaitent, à travers leur activité musicale, établir des passerelles et permettre à l'individu de poser un regard nouveau sur le handicap. LHOMME Caroline 01/07/2015

L’Art d'être différent Histoires de handicaps

Entretiens avec Blandine Bricka Nicolas Bissardon, Marie Decker, Deza Nguembock, Lalie Segond et Benoît Walther vivent chacun avec un handicap physique inné ou acquis au cours de l'enfance ou au début de l'âge adulte. Ils ont aujourd'hui entre 30 et 45 ans et leurs vies professionnelles et personnelles, amoureuses, familiales, amicales, sont riches et bien remplies. Dans un dialogue avec Blandine Bricka, ils racontent tour à tour leur parcours de vie et leur relation à eux-mêmes tout au long de leur développement et de leurs contacts avec les autres – (corps médical et proches ) dans cet ouvrage réalisé par l'association pour le Rayonnement d'Esthétique et Handicap. L'art d'être différent prend place dans l'immense travail de révolution des regards sur le handicap auquel se consacre depuis plusieurs années Deza Nguembock avec son concept Esthétique & Handicap. Il répond à un triple objectif : permettre aux personnes handicapées de porter un regard positif sur elles-mêmes ; donner des pistes pour un meilleur accueil du handicap au sein des familles ; accompagner la prise de conscience des réalités de vie de personnes handicapées en faisant tomber les préjugés qui empêchent la rencontre. Editions Erès LHOMME Caroline 01/05/2015

Vis mon sport

En partenariat avec Harmonie Mutuelle, Philippe Croizon a imaginé une expérience inédite, une nouvelle série de mini reportages sur le net. Intitulée "Vis mon sport", cette série met en scène huit jeunes sportifs valides âgés de 10 à 25 ans, et 4 athlètes handisport. Les sportifs "ordinaires" s’initient à la pratique d’une discipline handisport. Amputé, paraplégique ou encore déficient visuel, les sportifs handisports pratiquent l’athlétisme, le judo ou le tennis et l’enseignent aux valides.

 http://www.vismonsport.fr/

Hyperbole

Allie Brosh est une blogueuse américaine dont le site, Hyperbole and a half, rencontre un succès phénoménal. Elle y raconte, sous forme à la fois de BD et de chroniques, sa vie, ses aventures avec ses chiens idiots, sa dépression et quelques épisodes de son enfance. En gros, c'est de l'autofiction dessinée. Elle y fait preuve d'un regard assez décalé sur le monde, et cet ouvrage est un recueil de quelques unes de ses chroniques. Son humour est absurde, même parfois assez triste (les chapitres sur sa dépression, vue de l'intérieur, permettent de comprendre le mécanisme de cette maladie) Editions les Arènes LHOMME Caroline 01/04/2015

Quatre femmes handicapées sur cinq sont victimes de violences

Dans son mot d'introduction à la soirée, Maudy Piot, présidente de l'association FDFA, a évoqué sa réaction quand elle a appris ce chiffre « la fureur m'a prise, je suis catalane ! » C'est pourquoi FDFA a lancé, le 6 mars au Palais Bourbon, le premier numéro d'appel en France dédié à l'écoute des femmes en situation de handicap victimes de violences et de maltraitances. C'est une grande victoire, après plusieurs années de combats, d'informations, de demandes de subventions… FDFA a gagné son pari. L'association attend son numéro azur, mais, dès maintenant, on peut appeler au numéro habituel, le 01 45 66 63 97 Ainsi, les femmes en situation de handicap et souffrant de violences, pourront en toute discrétion contacter la plateforme d'écoute, dans un premier temps deux demi-journées par semaine. L'association va embaucher deux psychologues à temps partiel, qui seront épaulées par des bénévoles qui seront formées. « Ce qui est inédit, c'est que ce numéro ne fournit pas une simple écoute, c'est un chemin vers l'indépendance et l'autonomie » Dix écoutantes formées leur répondront, en binôme. « Ce qui est inédit, c'est que ce numéro ne fournit pas une simple écoute, c'est un chemin vers l'indépendance et l'autonomie », poursuit Maudy Piot. Pour y parvenir, ces interlocutrices privilégiées les rencontreront, si elles le souhaitent, en terrain neutre. Les femmes auront ensuite la possibilité de se retrouver entre elles dans les locaux de l'association et puis, de participer à un atelier « Beauté & bien-être » avec une socio esthéticienne. Enfin, si elles le désirent, elles pourront prendre part à des ateliers « Convivialité », groupe de paroles mené par une psychologue et « Emploi travail » mené par une professionnelle Hanploi. Tout est mis en œuvre pour que ces femmes handicapées se réparent, en retrouvant l'estime d'elles-mêmes et le courage d'aller de l'avant. LHOMME Caroline 01/03/2015  

Vingt-sixième étage

Lauréat de la Bourse de l'Aventure dès l'âge de seize ans, Alain Bron part seul au Sahara et en revient chargé d'expériences qui marqueront toute sa vie littéraire et professionnelle. Plus tard, cadre dirigeant, puis consultant en management, il se passionnera pour la sociologie d'entreprise. En 2013, il publie « vingt sixième étage, un roman qui narre les destins croisés de salariés qui vont vivre l'apogée et la chute de leur entreprise. Le personnage principal, aveugle, s'avère beaucoup plus clairvoyant que les autres. Vingt-sixième étage a été sélectionné pour le Prix du Roman d'Entreprise et du Travail 2014 et pour le Prix Handi-livres 2014, catégorie romans. LHOMME Caroline 01/02/2015

Aider les proches aidants

Aujourd'hui, en France, 1,4 millions de personnes âgées ont plus de 85 ans et elles seront près de 5 millions en 2060. Et plus d'un français sur 4 souffre d'un handicap. Dans ce contexte, une catégorie d'acteurs joue un rôle crucial : les proches aidants (conjoints, enfants, fratrie, voisins, amis) qui, globalement, procurent 80 % de l'aide reçue par les personnes âgées en perte d'autonomie. Constatant qu'ils sont indispensables, mais risquent souvent l'épuisement, les pouvoirs publics, les associations et certains acteurs privés cherchent à développer des actions d'information, de formation, de répit ou encore de soutien psychologique, dédiées aux aidants. En s'appuyant sur des enquêtes de terrain conduites dans plusieurs départements, le livre met en évidence les problématiques à traiter pour développer une politique publique de soutien et d'accompagnement de ces aidants spécifiques. Les auteurs proposent une grille d'analyse des besoins des aidants, et de leur évolution, susceptible d'aider le diagnostic des professionnels amenés à les orienter vers tels ou tels services. L'ouvrage offre enfin une démarche de configuration des services sur les territoires, prenant en compte les différences de ces derniers en termes de besoins, de ressources et de compétences. Ce livre éveillera l'intérêt des personnes, aidantes ou non, désireuses de mieux comprendre les enjeux et les difficultés de la mise en oeuvre d'une politique d'aide aux aidants. Aider les proches aidants, de Sebastien Gand, Léonie Hénaut et Jean-Claude Sardas Presses des Mines LHOMME Caroline 08/01/2015

Un petit quelque chose de différent

Anaïs est née avec une seule main. Elle rêve d'être comédienne, du moins elle veut essayer de l'être. Elle parvient un jour à persuader ses parents de l'emmener à Paris rencontrer des agents, et c'est ainsi qu'elle rencontre Ali, réalisateur algérien, qui a le même handicap qu'elle, mais suite à un accident.  Le courant passe vite entre Anaïs et Ali, et il décide d'emmener la jeune fille en Algérie pour tourner un film sur son enfance  là-bas, puis dans le bidonville de Nanterre. C'est le début d'une grande aventure pour Anaïs et sa maman. Un premier roman délicat  et sensible d'une jeune réalisatrice dont le premier film, " Brodeuses "  a été encensé par la critique en 2004 LHOMME Caroline 01/11/2014

Chien guide pour la vie

Akela, le loup baroudeur représentant de la maison d'édition, confie à son meilleur ami Tom, un petit garçon, tous les secrets qu'il connaît sur les chiens guides d'aveugles. Un documentaire jeunesse passionnant sur les chiens guides d'aveugles, pour tous les enfants à partir de 6 ans, présenté sous forme de carnet et illustré avec beaucoup d'humour par Béatrice Rodriguez. Le livre offre aussi aux enfants des petits "plus": une page en écriture Braille en relief, des mots-clés traduits en anglais, et une page d'autocollants pour s'amuser. Il donne à ses jeunes lecteurs quelques pistes d'actions pour soutenir les chiens guides d'aveugles. LHOMME Caroline 01/10/2014

J’ai oublié le titre !

De Carine Beaufils Editions Eres Pendant six ans, Carine Beaufils a été conseillère financière à 3 000 € par mois. Et puis un jour, ras le bol, elle a démissionné pour devenir animatrice en maison de retraite spécialisée Alzheimer. Aujourd'hui, son badge affiche « Resp. vie sociale » et elle gagne moitié moins, mais, déclare-t'elle : « tout ce que j'ai perdu en salaire, je l'ai gagné en humanité. » Cette singulière reconversion, la jeune femme de 32 ans la raconte dans un livre très drôle et émouvant qui vient de paraître, « J'ai oublié le titre ! Mémoires d'une animatrice en Ehpad Alzheimer ». Le portrait juste, drôle et délicat d'un quotidien que tout le monde préfère ignorer... Carine se penche sur une résidante un peu désorientée qui l'appelle « ma petite » -- faute de se remémorer son prénom --, elle qui a juste 32 ans tombe d'accord avec une centenaire sur le fait qu'elles ont le même âge, sauve le nez de la psychologue d'une rhinoplastie qu'un résidant, ex chirurgien plasticien veut lui imposer… Il n'y a pas l'ombre d'un doute : Carine Beaufils a trouvé sa vocation. Carine Beaufils qui n'aimait pas les vieux les côtoie désormais tous les jours et s'épanouit dans son métier. Un témoignage aussi drôle que passionnant LHOMME Caroline 01/10/2014

Le triathlon handi valides de Mouliets

C 'est un projet d'un an et demi qui s'est achevé en apothéose, samedi 5 juillet 2014, au lac de La Cadie à Mouliets-et-Villemartin en Gironde. Le triathlon est composé de 3 épreuves: 250m de natation, 8km de vélo et 2km de course à pied. Il sera possible de participer seul ou en équipe. Il est ouvert à toute personne de plus de 10 ans. Cette journée est organisée sous le signe de la mixité et d'un triathlon pour TOUS. Ils ont volonté de réunir les personnes en situation de handicap avec les personnes valides lors d'une même épreuve, sur un terrain identique et avec des règles similaires. Chantal, Élise, Marine, Guirec, Romain et Jean-Baptiste, étudiants en deuxième année à l'Institut de formation en ergothérapie de Bordeaux ont fédéré autour d'un triathlon handi-valide XS plus de 70 participants dont un quart de handicapés amputés, paraplégiques et mentaux ; enfants et adultes. Depuis leur dernière venue en avril, le groupe a raccroché de nouveaux partenariats : Crédit agricole d'Aquitaine, MAE, E.Leclerc, l'association des Arts en Lussacais, les mairies de Mouliets, Branne, Sainte-Florence ainsi que la Communauté de Communes Castillon-Pujols. Ensemble, ils ont contribué à faire de cette journée, une rencontre sportive sécurisée et adaptée aux personnes handicapées Si vous souhaitez d'avantage d'informations, voir leur page facebook ou bien

 http://triathlonmouliets.wix.com/mixte

Eloge des Phénomènes De Bruno Deniel Laurent

Il fut une époque où l'on rencontrait régulièrement des personnes trisomiques. Mais désormais, dans 96 % des cas dépistés par amniocentèse, le fœtus atteint subit une IVG. Voltaire savait qu'avant d'être synonyme de bêtise, le mot « idiotie » désigne la singularité. Revenant sur l'évolution de la perception de l'« idiotie mongolienne » ou sur le programme Aktion T4 mis en place par Hitler, l'auteur s'interroge sur les dérives eugénistes de notre société, sur l'incitation médicale à avorter plutôt qu'à entreprendre des recherches pour soigner. À rebours de la pensée dominante, Bruno Deniel-Laurent propose un éclairage inédit sur ces êtres « phénoménaux » que sont les trisomiques. Il nous invite aussi à nous questionner sur la société que nous souhaitons construire : celle qui donnerait toute sa place aux singularités ou bien celle qui sélectionne ses membres au mépris de toute imperfection ? Rédacteur en chef de feu la revue Cancer ! Et de la revue Impur, Bruno Deniel-Laurent est l'auteur de Voyage aux pays des Chams (Éditions Cartouche) et le réalisateur de Cham, film sur le génocide des musulmans du Cambodge ainsi que d'On achève bien les livres, essai cinématographique sur le pilon des livres Editions Max Milo LHOMME Caroline 01/08/2014

Palladium de Boris Razon

L'incroyable roman de Boris Razon s'ouvre sur un compte à rebours : 64 jours avant la "métamorphose" qui va faire de lui "un homme sans âge et un meurtrier". Alors qu'il est en voyage avec sa compagne Caroline, que sa vie est pleine de promesses, cet homme de 30 ans, heureux, au corps jeune et triomphant, qui goûte chaque minute de sa vie, ressent les premiers symptômes – infection, virus, bactérie, maladie rare ? on ne saura jamais – d'un mal pernicieux, qui peu à peu le paralyse de douleur, l'asphyxie. En l'espace de quelques jours seulement, il se retrouve inerte, privé de sensations, de paroles et de respiration, prisonnier d'un corps devenu insensible, pur esprit en prison dans une enveloppe de chair qui ne bouge plus. Reste une âme, avec "son corps pour sarcophage". Boris Razon n'a que 29 ans quand sa vie bascule dans l'horreur. La vie l'avait jusqu'alors gâté : un métier passionnant, une femme qu'il aime, l'avenir devant lui. Puis, il commence à ressentir des douleurs dans le bas du dos et des picotements au bout des doigts ; alors il s'inquiète mais son entourage le rassure. Boris est hypocondriaque, il s'agit sûrement de symptômes qu'il s'invente, comme souvent. Pourtant, son état de santé se dégrade; la souffrance devenant intolérable, il est hospitalisé. Sans que les médecins ne trouvent la moindre explication, Boris se paralyse peu à peu. Bientôt, il n'est plus qu'un corps mort, incapable de bouger, de manger ou de respirer sans machines. Seul son esprit tient le coup et lui permet d'explorer son univers intérieur, de maintenir la vie et l'espoir. « Tu sais, je n'arrive pas à comprendre où et quand commençait la réalité, ce sarcophage où je suis enfermé, les résultats médicaux, le rien de ma vie. Et cet autre monde, ces autres mondes où je vivais. J'étais plongé dans des nuits multiples, comme des labyrinthes d'où je devais m'extraire. Je devais trouver la sortie. Je la savais en moi, quelque part. » Boris Razon a décidé de raconter. Il montre la différence entre son corps inerte et son imagination qui s'agite.. Et qui travaille jusqu'à la construction du roman : il y alterne extraits du dossier médical, froids et précis, et longs monologues intérieurs où il passe par tous les délires possibles : il se transforme en oiseau, est pris en otage par des prostituées japonaises... Là, tous ses cauchemars se transforment en réalité, ses angoisses les plus terribles prennent forme. « As-tu déjà été seul aussi longtemps ? demande l'auteur à son lecteur. As-tu déjà été enfermé dans ton monde, celui que tu as créé ? Celui où personne d'autre ne peut se rendre. Comme moi tu y trouveras ton petit camp de concentration personnel. » Toutes ses années précédentes lui reviennent en vrac pendant ces 29 jours de maladie dont il ressortira métamorphosé. Un récit long et éprouvant, qui offre un superbe témoignage de cette descente aux enfers. La déchéance physique n'est que la partie apparente de la "métamorphose" subie. Ponctué par les extraits de son dossier médical, le récit est cru, puissant, pressé, bouleversant combat contre la mort. LHOMME Caroline 01/06/2014

Triso, et alors ?

Avec la collaboration de Yann Barthes A sa naissance, les médecins conseillent à ses parents de ne pas s'attacher à elle. Eléonore est trisomique et atteinte de malformations cardiaques. Ils la qualifient d' « aberration chromosomique ». Elle risque de mourir très rapidement. Et pourtant, 28 ans plus tard, Eleonore est plus vivante que jamais. Ses parents se sont attachés à elle et ont même fondé une association « les amis d'Eléonore » qui lutte contre la stigmatisation de la trisomie 21. Dans son livre, Eléonore raconte son combat pour rester en milieu ordinaire et son refus d'être résumée à sa maladie. Porte parole de son association, elle travaille à l'hôpital d'Arras et vit avec son amoureux Robin dans son deux pièces. Fanatique de rock, elle écume les concerts, parfois avec sa maman et joue de la guitare. Une vie de jeune femme presque comme les autres qu'elle raconte dans ce livre en forme de pied de nez aux idées reçues. LHOMME Caroline 01/05/2014

L’association Nationale Medias Handicaps« Ensemble sur la même ligne de départ »

Depuis sa création il y a une dizaine d'années, l'Association Nationale Médias Handicaps s'est fixé comme but de promouvoir l'image des personnes handicapées dans les médias et de contribuer à leur faciliter l'accès aux métiers de la communication et de la culture.La finalité est que toute personne handicapée disposant des compétences nécessaires doit pouvoir accomplir un rôle en tant que professionnel des médias.Depuis que Sébastien Proyart a décidé de vivre sa vie à 200%, il s'est vu surnommé par la presse "l'homme à défis", ce qui n'est pas un titre usurpé compte tenu du palmarès impressionnant de challenges relevés en quelques années; record personnel en natation (7 km 250), parachutisme en tandem (chute libre), vol en Fouga Magister (avec la complicité de la patrouille de France), nage avec deux dauphins au Mexique, plongée sous-marine en Mer Rouge, baptême dans une formule 3000…. Ces défis ont forgé une double conviction : lorsqu'on devient acteur de sa propre vie, ont peut en tirer un extraordinaire  potentiel. montrer ce qu'une personne handicapée est capable de réaliser peut faire évoluer les mentalités pour peu qu'on en fasse écho. D'où une prise de conscience de la nécessité de mettre cette conviction, cette force au service des autres personnes handicapées et tout particulièrement des enfants et jeunes pour les aider à s'épanouir pleinement dans leur vie. L'Association Nationale Médias Handicaps est née de cette double volonté. Elle a été créée en mars 2004 par Sébastien Proyart devenu cadre dans le secteur des télécommunications et Aurélie Piel, journaliste.  Leur réflexion commune concernant la place de la personne handicapée dans la société a débouché sur un constat; beaucoup de handicapés ne se reconnaissent pas dans le regard qu'on leur porte, dans l'image que l'on donne d'eux et ne se retrouvent pas davantage dans  leur représentation dans les médias, étant donné leur quasi-absence dans ce secteur, pourtant vecteur essentiel d'évolution des mentalités. La raison d'être de l'association s'imposait d'elle-même; faire bouger les choses en faisant se rencontrer deux univers très différents, le monde des médias et celui du handicap qui d'ordinaire se croisent davantage qu'ils ne se rencontrent, ceci  afin de permettre à toute personne handicapée d'accomplir un rôle dans la vie médiatique. L'ANMH se donne pour principaux objectifs :  Promouvoir une image positive du handicap en s'appuyant sur le monde des médias ainsi que sur des personnalités de premier plan dans la vie publique. Lutter contre l'exclusion des personnes handicapées en contribuant à une meilleure insertion via la mise en avant de leurs capacités et motivations. Sensibiliser les médias à l'accessibilité et permettre une mise en relation du monde de la radio, de la télévision, de la presse écrite et du cinéma avec les personnes handicapées sur des projets définis. Sensibiliser le grand public au fait que le handicap n'est pas une notion abstraite,  mais une composante de la vie, une réalité qui peut tous nous concerner : "c'est notre sensibilité à tous". Caroline LHOMME 01/04/2013

Handicap : affectivité, sexualité et dignité ».

Handicap : affectivité, sexualité et dignité ». Ryadh SALLEM président de CQFD « Ceux Qui Font les Défis » et son équipe ont lancé, le 17 décembre 2013, l'ouvrage collectif «Handicap : affectivité, sexualité et dignité ». En 2010, CQFD et la Ville de Paris ont souhaité réunir leurs projets pour construire un nouveau défi leur permettant d'aborder le thème de l'égalité des chances pour tous, sans la moindre exception. C'est ainsi qu'est né le colloque « Handicap : affectivité, sexualité et dignité » qui a servi de point d'ancrage à cet ouvrage. Du sentiment amoureux à la parentalité et à l'accompagnement sexuel, l'ouvrage fait le tour de ce qu'est aujourd'hui la vie intime des personnes handicapées. Avec des témoignages de philosophes, psychanalystes, sexologues, politiques, et bien sûr, des personnes handicapées elles mêmes. Ouvrage collectif Sous la direction de Ryadh SALLEM et Valérie DELATTRE, 40 euros Pour un contact:http://cqfdasso.org/CQFD/Contact.html  LHOMME Caroline 02/02/2014

 http://cqfdasso.org/CQFD/Handicap_%26_pepiniere.html

Promenades en tandem pour les aveugles

Depuis plus de 35 ans, sous l'égide de l'APAM (Association pour les Personnes Aveugles ou Malvoyantes), les pilotes de tandem de l'association Echappées belles accompagnait chaque samedi matin les stagiaires du Centre de rééducation fonctionnelle pour aveugles et malvoyants de l'Auberderie à Marly Le Roi. A la suite du transfert du Centre à Paris, les pilotes de tandem ont souhaité continuer à offrir leurs services aux personnes handicapées. Les sorties du samedi ont désormais lieu une semaine sur deux. Parfois, Philippe propose une sortie le dimanche après midi. Pour information, ces sorties du dimanche sont suspendues pendant les vacances... En savoir plus : Echappées belles Résidence de la Dubinière 78160 Marly Le Roi +33.0607551615 echappeesbelles.marly@gmail.com LHOMME Caroline 9/01/2014

 http://www.echappeesbelles.fr/actualites/

Le programme RITHa (réussir l’intégration des travailleurs handicapés.)

Une intégration réussie, c'est une équipe qui s'ouvre à la différence. Et une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, c'est le niveau de performance d'un salarié qui peut être maintenu dans la durée. Créé en avril 2012, le programme RITHa se donne pour objectif de faire partager leurs expériences aux travailleurs handicapés, à travers leur site www.ritha.fr et des rencontres en ateliers organisés dans Paris. L'organisme vient également de publier un premier guide pour réussir l'intégration des travailleurs handicapés, comprenant des témoignages, des regards d'experts, et les résultats de leur dernier questionnaire. Dans le processus d'intégration et de reconnaissance, de nombreux salariés handicapés ont acquis une vraie expérience. Or, très peu d'entreprises ont systématiquement recueilli celle-ci auprès de leurs collaborateurs. En donnant la parole aux travailleurs handicapés, RITHa leur permet de partager ce trésor d'expérience. Ainsi, tous les acteurs du handicap et les équipes pourront mieux comprendre comment se passe réellement cette phase délicate. Depuis le 25 septembre le programme a dépassé les 400 participants, tant en ligne que dans le réel. Ritha s'est donné trois objectifs pour mieux réussir l'intégration et la reconnaissance: 1. Mieux connaître l'expérience réelle des travailleurs handicapés 2. Obtenir des données nouvelles sur l'intégration et la reconnaissance 3. Produire avec les travailleurs handicapés le guide RITHa de l'intégration réussie LHOMME Caroline 06/11/2013

 http://www.ritha.fr

L'empereur, c'est moi De Hugo Horiot

Hugo Horiot a 30 ans. Il a été un enfant  autiste Asperger. Dans ce livre, il trace son autoportrait, celui d'un enfant en colère qui mène une guerre sans merci contre lui-même et contre les autres. En 1990, sa mère Françoise Lefèvre lui avait consacré un livre « le petit prince cannibale ». L'enfant, apeuré, voudrait retourner à l'état fœtal « ma mission, c'est de retourner dans le ventre de ma mère », en sécurité, enfin. Devenu adulte et comédien, il a écrit son histoire, un récit juste et sensible,  mais aussi un document aussi étrange que  passionnant sur l'autisme vu de l'intérieur. A 4 ans, 6 ans, 8 ans, Hugo se cogne à la vie, tel un papillon attiré par une lampe. Aujourd'hui, il a trouvé sa place, il est comédien professionnel,  mais pour lui, « Le monde n'aime pas les rêveurs : ils doivent être surpuissants et beaucoup plus malins que la moyenne s'ils veulent y trouver leur place. Sinon ils n'auront aucune chance et finiront dans la benne à ordures. ». Et il conclut son livre ainsi : « Chaque homme a un orage qui gronde dans sa tête. Parfois si assourdissant que même ses pensées le quittent.  Quand  l'orage se dissipe, il ne reste qu'un champ de ruines… Vestiges d'un royaume perdu à reconstruire. » LHOMME Caroline 06/11/2013

Handi Cap sur le Monde

L’association Handi Cap sur le Monde a été créée en janvier 2012 par Emmanuelle Touzard et Thomas Enfrin. L’association veut promouvoir les actions favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap à travers l’emploi et le sport, et ceci dans le monde entier. Beaucoup d’initiatives existent mais manquent de visibilité. Ce constat explique les missions principales de l’association : relier les bonnes pratiques inclusives, leur offrir de la visibilité, et sensibiliser différents publics. Les co-fondateurs de l’association ont voulu partir à la rencontre de ces acteurs du handicap lors d’un  tour du monde. Inde, Népal, Birmanie, Indonésie, Australie, Nouvelle-Zélande, Argentine, Pérou, Colombie et Brésil, les deux jeunes ont échangé et  travaillé avec des organismes engagés pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Ce projet, mené de septembre 2012 à juillet 2013,  est un témoignage du chemin qu’il reste à parcourir pour que le regard porté sur le handicap change de manière positive. Culture, religion, environnement, politique, c’est aussi un éclairage de la situation de ces personnes selon le contexte du pays considéré. De retour en France, Emmanuelle et Thomas organisent des actions de sensibilisation auprès de publics divers,  via des conférences, des expositions, des témoignages en entreprise, leur présence lors de forums ou festivals dédiés au handicap… Ils veulent véhiculer une image positive du handicap et montrer que chaque personne doit d’abord être perçue pour  ses compétences avant de regarder ses incapacités. Handi Cap sur le Monde montre l’engagement quotidien d’acteurs solidaires réunis par une même volonté, celle de « ne pas faire tout un monde du handicap » LHOMME Caroline07/10/2013

Le rafting, c’est possible !

Le rafting,  c’est  naviguer sur des sections de rivière comportant des rapides à bord d’un radeau pneumatique (ou raft) manié à la pagaie par plusieurs équipiers. Les radeaux pneumatiques conçus pour le rafting sont insubmersibles et très stables, ce qui permet de franchir des rapides inaccessibles à la plupart des embarcations (hormis les canoës, les kayaks et les hydros).  C’est un sport qui secoue et qui semble a priori inaccessible à des personnes handicapées, et pourtant, c’est possible ! Gaël, boss de Nunayak Rafting à Samoëns en Savoie, a un père et un frère éducateurs dans le milieu du handicap, c’est pourquoi il a décidé de leur rendre sa passion accessible. Il songe même à adapter pour eux la pratique du canyoning, même si ça risque d’être difficile… NUNAYAK Rafting adapte ses activités aux personnes en situation de handicap physique, moteur et sensoriel, ainsi qu’aux personnes à déficience intellectuelle. A Samoëns Christelle et Xavier DAVERGNE tiennent deux gîtes adaptés à l’accueil de personnes à mobilité réduite dans un chalet au niveau de la vallée des Vallons. Ils souhaitent,  ensemble, promouvoir l’accueil des  personnes handicapées, afin de leur donner la possibilité de séjourner à Samoëns et de pouvoir participer à de multiples activités. LHOMME Caroline08/10/2013 Pour plus d’informations : www.gitessamoens.com  

 www.rafting-canyoning.fr

Une dent contre les mémés, d’étranges vols sont commis

Depuis son accident, Lulu ne peut plus marcher. Mais elle peut voler ! Ceci, grâce à Fred, le fauteuil roulant qu’elle s’est bricolé toute seule. Doté de parole et d’une quantité de gadgets farfelus comme des bras télescopiques, bougon et jaloux, le fauteuil ne se contente pas de promener sa petite passagère, il l’aide aussi à résoudre les énigmes de sa ville. Dans ce premier tome, intitulé Une dent contre les mémés, d’étranges vols sont commis.En effet, toutes les mamies du coin se font agresser pour se faire voler leurs dentiers. Quelle peut bien en être la raison, et qui a un intérêt à faire ça ? La série, malicieuse, dédramatise le handicap. Au-delà de la simple intention humoristique, se dégage surtout une pêche d’enfer et un respect total à l’égard des enfants en situation de handicap. L’album est parrainé et préfacé par le champion de rugby handisport Ryadh Sallem. La dessinatrice,Cécile Brosseau, n’en est pas à sa première série jeunesse (Cédille, Clara…). Ici, son style semi réaliste montre une grande tendresse pour les personnages. LHOMME Caroline26/08/2013

La croisière Pen Bron

La croisière Pen Bron a été créée, il y a 30 ans, par le Dr François Moutet, médecin chef du centre de rééducation du même nom. « Je n’ai pas l’impression de faire ma B.A », confie-t’il. «  Je peux vous dire que la croisière s’amuse réellement. Le sujet est trop grave pour ne pas en rire." 400 voiliers, 1400 navigateurs handicapés, 400 kgs de sardines pêchées, grillées et dégustées lors de la fête du samedi soir. Ils viennent de Paris, Bagnères-de-Bigorre ou Berck. Ils sont traumatisés crâniens, paraplégiques, amputés d’un membre ou encore  accompagnants. Et ils s’apprêtent à lever l’ancre pour une croisière, tout simplement.  Pen Bron mobilise bien des acteurs - organisateurs et clubs nautiques, bénévoles, entreprises et soignants-.... « Depuis 30 ans, on limitait  le nombre de bateaux accompagnateurs à 150 », explique François Moutet.  Mais pour cet anniversaire, il a fallu aller au-delà, et, grâce à toutes les bonnes volontés, tous les navigateurs ont pu être logés et nourris, et les voiliers ont pu tous passer l’écluse, moyennant un certain nombre d’heures d’attente sous un soleil… breton !En général la croisière  dure deux jours, un aller et retour entre Pen Bron et Arzal, mais, en l’honneur des 30 ans, les apprentis matelots se sont vus offrir une journée de navigation en plus sur eau calme( remontée de la Villaine ). L’orage terrible du retour lundi n’a pas empêché les navigateurs d’applaudir un feu d’artifice absolument splendide, puis de danser tard dans la nuit. LHOMME Caroline08/07/2013

N’aie pas peur si je t’enlace, de Sylvio Ervas

Ce livre raconte l’histoire vraie du voyage en Amérique de Franco et Andrea Antonello. Franco Antonello est papa d’Andrea, qui est autiste. Plein d’amour pour son fils, il lui offre, en 2010 pour ses 18 ans, un voyage en Harley Davidson dans toute l’Amérique, de Miami jusqu’à Salvador au Brésil. Pendant un an, Franco a raconté son voyage à l’écrivain Sylvio Ervas, qui a produit ce roman. Andrea, pour savoir qui il a en face de lui, prend les gens dans ses bras. Pour qu’ils ne s’effrayent pas, son père a fait imprimer sur son tshirt la phrase « N’aie pas peur si je t’enlace », qui est devenue le titre du roman. Le voyage sera riche en rebondissements et en émotions. Sous le regard étonné (et parfois inquiet) de son père, Andrea caresse des crocodiles, communique avec des chamanes, embrasse des jeunes femmes, effraie des policiers (« un dangereux garçon autiste met en déroute un poste de contrôle en dérobant la casquette d’un agent »).Franco observe son fils avec intérêt et inquiétude (« Andy, un jour je t’enverrai la facture de mon cardiologue » )… Les médecins d’Andy pensaient que trop d’émotions et de changements lui nuiraient, mais « La mécanique humaine est trop complexe pour n’obéir qu’aux lois de l’arithmétique », et le voyage, bien au contraire, l’a enrichi, autant que son père. N’aie pas peur si je t’enlace, de Fulvio Ervas, chez Liana Levi LHOMME Caroline13/04/2013

Le Free Handi’se Trophy 2013

Du 24 mai au 1er juin 2013 En tandem handi valides , les participants doivent courir, nager, pédaler sur 800 kilomètres. Créé en 2012, ce raid inter entreprises propose à des salariés valides de s’associer avec leurs collègues en situation de handicap. Cette année, il s’agrémente, depuis le 21 mars, d’un jeu, Freehandisia, jeu multi joueurs en ligne qui regroupe les collaborateurs des entreprises inscrites au trophée. Sur la planète Freehandisia, des travailleurs en situation de handicap ont été expédiés par 7 managers « stereotypeurs » qui leur ont promis un monde meilleur. Les expatriés doivent combattre leurs geôliers à coup de quiz handicap et relever 8 défis afin de pouvoir rejoindre la Terre. Cette initiative devrait permettre de mieux faire connaître les travailleurs en situation de handicap, favorisant ainsi leur intégration. Pour encourager les participants du 1er mars au 23 mai 2012, la « course avant la course » propose aux entreprises participantes et à tous leurs collaborateurs 10 défis accessibles sur le site freehandisetrophy. Il vous suffit de réaliser ces missions amusantes pour engranger des points ce qui avantage votre équipe pendant le raid. C’est l’occasion pour tous ceux qui ne sont pas sur le terrain de s’impliquer dans le raid FreeHandi’se Trophy. LHOMME Caroline05/04/2013

 https://www.facebook.com/pages/Free-Handise-Trophy/192083124222198?sk=map&activecategory=Photos&session_id=1333314074

Cloués au sol par des accidents, on a parfois, on souhaite malgré tout se livrer à des exploits

Le handicap moteur n’empêche pas d’avoir des envies sportives et extrêmes, comme le kitesurf… Eh bien, c’est possible ! Vagdespoir est une association socio sportive. Elle a été créée, il y a maintenant 4 ans par un groupe de jeunes handicapés et valides passionnés par les sports de glisse. Ismaël Guilliorit en est le président fondateur. Elle compte à ce jour plus de 400 adhérents (dont 2/3 sont valides) au niveau national et vient de mettre en place 8 antennes relais sur le littoral français. Vagdespoir a su se faire remarquer par l’originalité de ses actions, en particulier, la découverte et la pratique des sports de glisse comme le surf, le snow, le kite... par des handicapés, avec des valides. Pour ce faire, des équipes tentent d’adapter le matériel aux différentes pathologies, permettant d’assouvir au mieux et en toute sécurité, les joies de la glisse. Tout cela dans un but précis, mettre en place un climat favorable à l’échange, où le sport n’est pas une finalité, mais un outil par excellence, pour permettre le plaisir partagé entre handicapés et valides. Lors de ces sorties, les relations ne sont pas à sens unique, mais dans un réel esprit de partage où même la personne handicapée a l’occasion d’offrir. Vagdespoir s’est faite reconnaître du grand public par la promotion de son projet 2007, "Les ZANDIS se mettent à NU"... un calendrier mettant en avant de manière artistique et osée, un casting de ses meilleurs Riders HandiGlisse... L’association aimerait changer le regard des valides, mais aussi et surtout, le regard des personnes handicapées sur elles-mêmes. Vagdespoir mène des actions de sensibilisation dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités, des actions de soutien et d’accompagnement auprès des personnes touchées par le handicap, les victimes directes, et indirectes. Il s’agit de créer l’étincelle leur permettant de redécouvrir la joie de vivre… Vagdespoir organise des actions sportives, "Week-end HandiGlisse ", et sorties en plein air, ,des formations, auprès des prestataires susceptibles d’accueillir ce public particulier, dans les loisirs de plein air…Toutes leurs actions sont relayées par différents médias, et sur leur site Web: htpp://www.vagdespoir.com  avec beaucoup d’illustrations, car une image bien choisie vaut mille mots… Leurs photos, et autres vidéos sont les garants de ce qui caractérise au mieux leur association : l’action. Coordonnées de Vagdespoir : Siége social : Appt 912, 16 rue des glycines - 33 600 PESSAC Tél. : 08 71 03 30 10 - 06 32 79 07 96 Courriel : contact@vagdespoir.com LHOMME Caroline17/03/2013

 http://www.vagdespoir.com

DÉFIGURÉ, LE POIDS DE LA DIFFÉRENCE DE PASCAL DOUBLET

Découvrez l’incroyable histoire de Pascal DOUBLET dans son autobiographie : « Défiguré, le poids de la différence ». L’auteur nous raconte comment son destin a basculé tragiquement alors qu’il n’était qu’un petit garçon âgé de 7 ans. Lors d’une sortie scolaire au zoo, il s’approche trop près de la cage d’un ours. Il est alors très gravement défiguré par l’animal. S’en suivent de longues années de souffrances physiques, mais surtout morales. Le reste de son enfance ne sera qu’une lutte acharnée pour survivre, entre hôpitaux et centres adaptés. Adulte, il devra encore lutter pour se faire accepter par une société nourrit de stéréotypes. Rejeté par le monde du travail, il tentera à plusieurs reprises d’être son propre employeur, mais malheureusement sans succès. Aujourd’hui âgé de 45 ans, marié et père de deux filles, Pascal DOUBLET ressentait le besoin de raconter son vécu, de dénoncer l’attitude des gens à son égard, mais aussi vis-à-vis du handicap sous toutes ses formes. Une façon pour lui de faire sa propre thérapie. Un récit poignant, qui ne laissera personne indifférent, et qui nous fait nous interroger sur notre comportement face à la différence. Stéphanie Peylet18/01/2013

 http://www.thebookedition.com/defigure---le-poids-de-la-difference-pascal-doublet-p-87733.h

OSCAR PISTORIUS, L’ATHLÈTE PARALYMPIQUE PLUS RAPIDE QU’UN CHEVAL

Le 12 décembre 2012, en clôture du Forum mondial du sport (Doha goals) à Doha au Qatar, le Sud-Africain Oscar PISTORIUS, premier athlète paralympique à avoir participé à des jeux Olympiques avec les valides, s’est mesuré à un pur-sang arabe dans un duel exhibition. Et contre toute attente il en est sorti victorieux ! Dans le cadre du programme « Definitely able » (« Evidemment capable ») mis en place par le Qatar par le biais de son comité olympique (QOC) et de son comité paralympique (QPC), en collaboration avec la société sud-africaine Sasol, la rencontre entre l’homme et le cheval, baptisée « Cours comme le vent » s’est déroulée sur une piste de près de 200 mètres de long. L’athlète Oscar « Bladerunner » PISTORIUS, amputé des 2 jambes, qui court avec des lames en carbone, a profité de la légère avance d’une quinzaine de mètres avant le starter dont il a bénéficié et du mauvais départ de Maserati, son adversaire équin, pour prendre l’avantage. Fair-play, Oscar PISTORIUS a déclaré que « l’important n’était pas de gagner ce soir » là mais de « montrer que les personnes handicapées sont capables d’accomplir de grandes choses ». L’objectif de cette exhibition était en effet de promouvoir le rôle et la place des handicapés dans la société.   Stéphanie Peylet29/12/2012

 http://www.lepoint.fr/sport/le-double-ampute-oscar-pistorius-plus-rapide-qu-un-pur-sang-arabe-12-12-2012-1562200_26.php

PHILIPPE CROIZON, SACRÉ CHAMPION D’HONNEUR PAR « L’ÉQUIPE »

Philippe CROIZON était à la une du quotidien sportif L’Équipe le jeudi 13 décembre 2012, aux côtés entre autres des champions olympiques français de Londres Teddy RINER (judo) et Camille MUFFAT (natation). Amputé des quatre membres après un grave accident, Philippe CROIZON a été récompensé pour avoir réussi l’incroyable exploit de traverser la Manche puis de relier les 5 continents à la nage. François MORINIERE, le directeur général de L’Équipe, lui a remis dans la soirée du mercredi 12 décembre un prix d’honneur à l’occasion de la cérémonie des Champions des champions 2012, retransmise en direct sur la nouvelle chaîne L’Équipe 21. Un bel hommage au courage et à la force de caractère exceptionnelle de cet homme qui œuvre pour l’effacement des différences entre handicapés et valides. Sur son compte Twitter, Philippe CROIZON s’est dit « fier et honoré » ! Stéphanie Peylet 15/12/2012

 http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/20121213.OBS2396/philippe-croizon-champion-d-honneur-de-l-equipe.html

UN THALASSA SPECIAL PHILIPPE CROIZON SUR FRANCE 3 Vendredi 30 novembre

 France 3 diffusera un numéro exceptionnel du magazine Thalassa entièrement consacré au nageur Philippe CROIZON. Le documentaire de 110 minutes intitulé « Nager au-delà des frontières » raconte le défi fou que s’est lancé cet homme, amputé des quatre membres depuis l’âge de 26 ans après un grave accident, de relier les 5 continents à la nage. En septembre 2010, Philippe CROIZON avait déjà fait parler de lui en traversant la Manche à la nage à l’aide d’un équipement spécial. Deux ans après cette performance, il décide, à 44 ans, de renouveler l’exploit en allant encore plus loin : accompagné du nageur aguerri Arnaud CHASSERY, il relie cette fois les 5 continents à la nage en 4 mois. Des caméras ont pu filmer les coulisses de cette incroyable traversée : préparation physique, tracasseries administratives, peur, doutes, aide des proches, encouragements de sa femme et de son fils, témoignages des personnes rencontrées durant les différents voyages… Une extraordinaire aventure humaine, physique et sportive sur fond de différentes cultures, de regards portés sur le handicap, de problèmes géopolitiques qui secouent notre planète… à découvrir dans Thalassa ce vendredi 30 novembre à 20h45 sur France 3 : www.thalassa.france3.fr Stéphanie Peylet 26/10/2012

 http://www.programme-tv.net/news/tv/36478-thalassa-exploit-surhumain-nageur-ampute-video

LE PREMIER LIVRE DE GRAND CORPS MALADE

Grand Corps Malade, alias Fabien Marsaud de son vrai nom, auteur et slameur français connu pour avoir popularisé le style musical du slam, viens de sortir « Patients », son premier livre en prose (éditions Don Quichotte). Il y raconte avec humour noir, dérision et émotion sa transformation en « homme à la béquille » : Fabien n’a pas encore 20 ans lorsqu’il plonge à pic dans une piscine pas assez remplie. Sa tête heurte le fond du bassin. Une de ses vertèbres cervicales se fracture et vient se loger dans sa moelle épinière. Il devient « tétraplégique incomplet » : ses quatre membres sont paralysés, mais il y a quand même un peu d’espoir. Il découvre alors l’hôpital et « le monde des handicapés ». Après quelques temps en réanimation, Fabien nous raconte son transfert et son année de convalescence dans un centre de rééducation pour handicapés lourds. Souvenirs et anecdotes s’enchaînent. Avec la plume sensible, émouvante, drôle et piquante qui le caractérise, Grand Corps Malade nous entraîne dans l’univers du handicap, des soins, des médecins, des infirmiers, des kinésithérapeutes… et surtout des « Patients ». Paraplégiques, tétraplégiques, traumatisés crâniens, amputés, grands brûlés… des rencontres marquantes, improbables et dures. Des aventures tragiques mais aussi cocasses vécues par ces prisonniers de leur propre corps, qui doivent se réapproprier ce grand corps malade. Stéphanie Peylet 05/11/2012

 http://www.francenetinfos.com/wordpress/grand-corps-malade-son-premier-livre-patients/

LA MOBILITÉ POUR TOUS GRÀCE À LA REMORQUE HANDI - VAN

Après plus de 3 ans de gestation, la remorque HANDI-VAN, première création de la société AGIL’AND, repérée au Concours HANDITEC 2010, est enfin commercialisée ! Destinée au transport de fauteuils roulants électriques et de scooters pour personnes à mobilité réduite, cette remorque a spécifiquement été pensée pour les foyers modestes, sans solution pour transporter des fauteuils volumineux. Ergonomique, HANDI-VAN a été conçue en collaboration avec les associations et s’adapte aux différents véhicules. Maniable, elle peut ainsi parfaitement être tractée par une berline, avec un simple permis B. Pratique, elle permet donc d’économiser l’achat d’un gros véhicule, tout en préservant l’intégralité du volume du coffre ainsi que toutes les places passagers de la voiture familiale. Accessible, la version de base de la remorque est disponible à partir de 7 340 €. Elle peut être complétée avec des aménagements personnalisés, des options ou des accessoires à acheter ultérieurement. De plus, une prise en charge partielle par la Maison Départementale des Personnes Handicapées est possible après validation du besoin par son ergothérapeute. HANDI-VAN une solution alternative innovante qui permet de maintenir au foyer la personne handicapée ou vieillissante et de ne pas perdre, voir de développer un lien social : loisirs, sorties, vacances… Stéphanie Peylet 25/10/2012

 http://www.ceremh.org/cen-mobilite/actualites-19/article/lancement-commercial-de-la

L’ESAT DE SAINT- MALO ROULE POUR LA RENAULT TWIZY

Allessandro Salvatore, loueur de véhicules électriques à Crozon dans le Finistère a été un des premiers en France à s’équiper de la Renault Twizy. Selon lui, ce quadricycle électrique, croisement entre le scooter et la mini-voiture, est « super pratique mais moins agréable avec la pluie et le vent ». Voilà pourquoi Allessandro a conçu une protection de fenêtres en PVC permettant de se balader confortablement en Twizy malgré les intempéries. L’idée ayant séduit Renault France, l’entrepreneur breton a décidé de faire fabriquer son système par l’ESAT de Saint-Malo, reconnu pour son savoir-faire en maroquinerie. Une bonne opération puisque le kit anti-vent / anti-pluie est commercialisé depuis quelques semaines par Love’ioù, l’entreprise d’Allessandro Salvatore, au prix de 99€ seulement, contre 350€ pour le kit officiel Renault. Mais « en dehors de l’aspect commercial, cette rencontre avec le monde du handicap fut une "révélation" » pour Allessandro. Séduit par ce partenariat, ce dernier précise : « aujourd’hui d’autres projets suivent, et je suis fier et heureux que tout cela se fasse en collaboration avec un organisme qui sait conjuguer productivité, innovation et solidarité ! ». Stéphanie Peylet 08/10/2012

 http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Des-Bretons-fabriquent-un-kit-auto...-anti-pluie_40828-2118052_actu.Htm

6000 ENFANTS HANDICAPÉS PRIVÉS D’ÉCOLE POUR CETTE RENTRÉE 2012

Selon le ministère de l’Education nationale, 227 000 enfants handicapés ont été scolarisés en milieu ordinaire cette année, contre 210 400 à la rentrée 2011. Pourtant, « chaque année, c’est entre 5000 et 6000 enfants qui se retrouvent privés du droit à aller à l’école, à cause de leur handicap et du manque d’anticipation de leurs besoins" a déclaré Sophie CLUZEL, la présidente de la Fédération Nationale des Associations au Service des Élèves Présentant une situation de Handicap (Fnaseph), interrogée ce jeudi par l’AFP. Malgré la création par le gouvernement de 1500 postes d’Auxiliaires de Vie Scolaire Individuels (AVSI), cette rentrée 2012 ne fera pas exception. En effet, si la répartition des postes par académie a été faite en septembre, le recrutement lui n’a pas été organisé ; ces postes n’ont donc pas encore été pourvus. Quand ils le seront, cela portera à 11 000 le nombre total des AVS sur le terrain. Rappelons que le droit à la scolarisation des enfants handicapés avait été renforcé par la loi du 11 février 2005 et que la création de postes d’auxiliaires de vie pour les enfants handicapés était au programme de la campagne présidentielle de François HOLLANDE. Stéphanie Peylet 21/09/2012

 http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/20/6000-enfants-handicapes-ont-pas-pu-allerecole_n_1899184.html

UN BILAN MITIGÉ POUR LES JEUX PARALYMPIQUES 2012

Les Jeux Paralympiques de Londres se sont terminés ce dimanche 9 septembre. C’est dans un stade plein à craquer et une ambiance survoltée que Coldplay, Rihanna et Jay-Z ont assuré le show de la cérémonie de clôture, marquant le succès sans précédent de cette 14ème édition. Succès au niveau du nombre de participants, de la fréquentation, des records battus… En revanche, le bilan de cette édition londonienne laisse un goût amer à la délégation française. Avec 45 médailles au total, dont 8 médailles d’or, la France termine seulement à la seizième place de ces Jeux Paralympiques. Un classement un peu décevant, bien loin derrière le trio de tête : la Chine (grand vainqueur avec 231 médailles dont 95 en or), la Russie et la Grande-Bretagne mais aussi derrière des pays comme l’Iran, la Pologne, l’Italie, Cuba ou encore la Tunisie. Loin surtout de son objectif qui était de faire mieux qu’à Pékin en 2008, où elle s’était classée 12ème (avec 52 médailles dont 12 en or), en se hissant dans le Top 10 à Londres... Se pose alors la question d’une professionnalisation des athlètes handisport qui pourrait être envisagée par la fédération Handisport. A noter cependant la belle performance des « filles » puisque, sur les 8 médailles d’or, 6 ont été décrochées par 3 formidables athlètes : Assia El Hannouni, Marie-Amélie Le Fur (athlétisme) et Elodie Lorandi (natation). Stéphanie Peylet 11/09/2012

 http://www.lexpress.fr/actualites/1/sport/paralympiques-decu-le-handisport-francais-veut-se-professionnaliser_1158414.html

Les handicapés mentaux présents aux Jeux de Londres

Absents de la compétition depuis les Jeux de Sydney, les athlètes souffrant de déficience intellectuelle participeront cette année aux Jeux Paralympiques de Londres. Ces athlètes avaient été exclus des jeux depuis la tricherie, en 2000, de l’équipe espagnole de basket-ball. L’équipe avait gagné la médaille d’or alors que de nombreux joueurs étaient valides. La compétition s’ouvre à Londres et trois disciplines accueillent des personnes touchées par un handicap mental : la natation, le tennis de table et l’athlétisme. Cette année on attend à peine plus d’une centaine de personnes pour la compétition.Mais même s’ils ne sont pas présents en grand nombre pour cette compétition, ils représentent néanmoins de grosses chances de médailles. Une réintégration devenue possible aussi grâce à l’implication de la Fédération internationale du sport pour les athlètes atteints de déficience intellectuelle (Inas). Johanna AMSELEM27/08/2012

 http://www.rfi.fr/sports/20120820-paralympiques-2012-handicapes-mentaux-font-leur-retour-Londres

Rire du handicap sur le web

« Oh, mon dieu, j’ai dit "ça saute aux yeux" à un aveugle... ». Cette gaffe, vous l’avez peut-être déjà faite à quelqu’un de votre entourage ? Vous ne savez pas toujours comment aider au mieux une personne en sitaution de handicap ? Alors ce site internet a été conçu pour vous ! Le journal La Croix a consacré un article à ce site internet par tout à fait comme les autres. Sur jencroispasmesyeux.com, les internautes peuvent visionner une série de vidéos de quelques minutes évoquant le malaise d’une personne valide face à une personne en situation de handicap. Et quand on arrive sur le site le message est clairement affiché : créer du lien entre personnes valides et handicapées grâce à l’humour. Concrètement, le site propose de nombreuses saynètes où la gêne entre les personnages vient d’une rencontre entre une personne handicapée et un valide. La deuxième série d’épisodes s’intitule J’en crois pas mes 2 yeux, elle a reçu la mention spéciale du jury du festival international « Image et santé » de Liège. Et la saison trois devrait arriver prochainement. Le site a été crée par Jérôme Adam et Guillaume Buffet. A lire sur le sujet : http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Handicap-en-rire-ensemble-sur-le-Web-_NG_-2012-08-08-840327/ Johanna AMSELEM20/08/2012

 http://www.jencroispasmesyeux.com/site/

Message discriminant, le groupe Bel s’excuse

« Des vacances de malade mentale », cette phrase était celle que les enfants pouvaient lire sur le tampons encreur offert dans les sachet de mini Babybel. Un slogan qui a provoqué l’exaspération des associations de parent d’enfants en situation de handicap. De son côté, l’Unapei avait appelé au boycott des produits incriminés mais affirme ne pas vouloir porter plainte contre le groupe. En réponse, le groupe Bel avait présenté ses excuses sur Facebook en précisant que « ce message est extrêmement maladroit et fait ses excuses aux handicapés ». Aujourd’hui, le groupe affirme que la démarche marketing a été stoppée et que l’ensemble des produits encore en stock a été jeté. Le directeur général du groupe, Etienne Lecomte, se veut rassurant et a expliqué au Parisien que « face à cette bavure, on a arrêté cette campagne de publicité sur ces produits. (…) Il est trop tard pour faire un retrait des marchandises dans les rayons, mais il en reste assez peu, et le message ne sera plus visible longtemps ». Depuis, l’Unapei a levé son boycott sur les produits de la marque. Johanna AMSELEM13/08/2012

 http://www.lexpress.fr/actualite/societe/des-vacances-de-malade-mental-le-slogan-de-babybel-choque_1147554.html

Un malvoyant canadien accuse McDonald’s d’agression

Un malvoyant, équipé de lunettes numérique, accuse des employés de McDoland’s de l’avoir physiquement agressé. L’homme affirme qu’ils ont aussi essayé de lui enlever ses lunettes. Steve Mann est l’inventeur de lunettes de vue numérique lui permettant d’être plus autonome. Les employés réfutent toute agression et démentent toute violence. Alors que ces derniers affirment que « les échanges avec Monsieur Mann ont été empreints de respect et de politesse », Steve Mann a publié sur son blog des enregistrées et conservées par ses lunettes. Son appareillage utilise le principe de la réalité augmentée et enregistrer le présent. Dès lors, son inventeur ne se déplace jamais dans la notice technique et le justificatif médical afin de pouvoir répondre aux nombreuses interrogations. De son côté, McDonald’s France affirme que « la présence d’un moniteur vidéo attaché à la ceinture et retransmettant en temps réel des images de l’intérieur du restaurant sont à l’origine des échanges entre le personnel de sécurité et Steve Mann ». L’enquête doit se poursuivre. Johanna AMSELEM01/08/2012

 http://www.leparisien.fr/faits-divers/agression-dans-un-mcdo-a-paris-les-employes-nient-toute-violence-19-07-2012-2095606.php

OMS : quatre fois plus de violence pour les enfants handicapés

Une récente enquête de l’OMS, parue dans le revue médicale The Lancet, révèle que les enfants handicapés risquent quatre fois plus d’être victimes de violence que les autres enfants. De plus, ils ont trois fois plus de risques de subir des actes de violences sexuelles. Les enfants atteints d’un handicap résultant d’une maladie mentale ont jusqu’à cinq fois plus de risques d’être victime de violences sexuelles. Certains facteurs sont responsables de ces chiffres : le manque d’information, la stigmatisation du handicap, l’isolement des enfants handicapés et de leurs familles. Cette enquête a été réalisée à partir d’études sur 18 374 enfants handicapés vivant dans différents pays du monde (France, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Israël, Royaume-Uni et Suède). Le Dr Etienne Krug, Directeur du Département de la Prévention de la violence et du traumatisme et handicap à l’OMS estime qu’il "existe des stratégies spécifiques de prévention des violences et d’atténuation de leurs conséquences. Il nous faut maintenant déterminer si elles sont aussi efficaces pour les enfants handicapés. Un programme d’action doit être établi". Johanna AMSELEM16/07/2012

 http://www.paroledemamans.com/enfant-3-6-ans/actualites-3-6-ans/les-enfants-handicapes-davantage-exposes-a-des-violences-selon-l-oms-2

Transports : fin de la gratuité pour les personnes âgées et handicapées

A partir du 1er novembre prochain, les personnes âgées et handicapées devront verser une participation financière pour prendre les transports en commun. Terminé la gratuité dans les transports en commun dont ils bénéficiaient grâce à la carte émeraude ou améthyste. Cette mesure accompagne le projet de modernisation des cartes de transports, un projet présenté au Conseil de Paris les 9, 10 et 11 juillet. La participation demandée sera de 20 euros annuel s’ils sont bénéficiaires d’un minimum social ou de la prestation Paris Solidarité. Elle sera de 40 euros pour ceux dont le montant des impôts est inférieur ou égal à 2.028 euros. Le chef de l’opposition UMP au conseil de Paris, Jean-François Lamour estime que « c’est la fin de la gratuité de la carte Emeraude » avant d’ajouter « le maire est en train de faire payer aux personnes âgées ses faiblesses en matière de dépense ». Le groupe communiste et des élus du Parti de Gauche estime qu’il est « hors de question de faire payer ceux qui gagnent moins de 876 euro ». Reste à espérer que les bénéfices réaliser serviront à rendre plus accessibles les transports en commun parisien. Johanna AMSELEM09/07/2012

 http://www.parisdepeches.fr/2-Societe/128-75_Paris/3787-ville_Paris_supprime_gratuit%C3%A9_dans_transports_pour_personnes_%C3%A2g%C3%A9es_handicap%C3%A9es.html

Des cabines téléphoniques pour sourds

Après Toulouse, des « cabines téléphoniques » gratuites pour les personnes sourdes ont été installées à Paris et Lyon. Elles offrent la possibilité aux utilisateurs de passer des appels via des interprètes en langue des signes par visiophone. La société coopérative Ex æquo, met a disposition chaque jeudi matin un poste avec une caméra. Les personnes sourdes sont mises en relation avec des interprètes qui contactent la personne recherchée et lui transmettent les propos dictés en langue des signes par la personne sourde. A Paris, vous pouvez retrouver cet équipement dans le quartier République. Ce relais téléphonique est disponible cinq demi-journées par semaine. Il vous permettra de passer des appels privés, d’ordre administratif ou encore professionnel. Les échanges sont limités à quinze minutes afin que le plus grand nombre possible de personnes puissent en bénéficier. Cet aménagement était réclamé depuis des années par les associations de défense des personnes sourdes. Espérons que les autres villes françaises proposeront rapidement ce service. La France reste en retard sur ses voisins européens. Johanna AMSELEM01/07/2012

 http://www.leparisien.fr/lyon-69000/des-cabines-telephoniques-pour-sourds-a-lyon-et-paris-apres-toulouse-26-06-2012-2067100.php

Handicap International récompense la maison de nounours

Elles sont quatre étudiantes en ergothérapie et leur travail a été récompensé par Handicap International. Audrey, Karine, Morgane et Clémence ont réalisé « la maison de nounours ». Cette réalisation, classée 2e du concours des Papas bricoleurs et Mamans astucieuses, a pour but de sensibiliser les enfants aux personnes handicapées. L’idée est venue rapidement. Les quatre jeunes filles ont rapidement apprécié le principe de la clinique du nounours (les étudiants en médecine parlent aux enfants de la maladie à travers un nounours). Sur ce modèle, elles ont pensé à faire la même chose mais en évoquant les personnes handicapées. Dans cette maison du nounours vit un habitant en fauteuil roulant qui se déplace dans une petite maison de deux pièces. Ensuite, les étudiantes ont montré les aménagements réalisés afin que le nounours puisse être autonome chez lui. Surélever le four, retirer la porte des toilettes, etc, avec beaucoup d’humour et de pédagogie cette maison parvient à faire tomber les clichés et les idées reçues. Johanna AMSELEM25/06/2012

 http://www.jactiv.ouest-france.fr/ils-sactivent/initiatives/leur-nounours-ete-recompense-par-handicap-international-6211

Un salarié handicapé tente de se suicider

Salarié de l’entreprise Intertechnique de Plaisir (Yvelines), un homme handicapé a tenté de mettre fin à ses jours dans les locaux de sa société. L’homme, atteint de la maladie de Parkinson, n’en pouvait plus de trouver quotidiennement une voiture garée sur sa place de parking handicapé. Excédé par cette situation, l’homme est tombé dans le coma après avoir avalé de nombreux médicaments. Le salarié avait alerté à de nombreuses reprises sa direction des soucis qu’il rencontrait pour se stationner chaque matin. Le Comité hygiène et sécurité et conditions de travail de l’entreprise regrette que la direction n’ait pas tenté de résoudre ce problème au plus tôt. De son côté, la directrice générale regrette « l’incivilité d’une poignée de personnes qui fait que ce type d’événement intervient ». Elle a affirmé vouloir mettre en place des mesures répressives. Une place de parking est désormais réservée au salarié handicapé. Johanna AMSELEM11/06/2012

 http://www.europe1.fr/France/Il-tente-de-se-suicider-dans-son-entreprise-1129851/

Le magazine pour les supporters aveugles et malvoyants

L’Euro débute cette semaine, pour l’occasion un nouveau magazine a été lancé : un magazine consacré entièrement au ballon rond. Pour tous les supporters aveugles et malvoyants, l’association HandiCaPZéro met gratuitement à leur disposition une édition où l’information leur est adaptée. Ce magazine sera le compagnon d’information de chaque supporter déficient visuel. Au fil des chapitres, les supporters découvriront une présentation et une sélection des équipes pour chaque groupe ainsi que le calendrier de la compétition. De plus, ils apprendront le palmarès de l’Euro depuis sa création ainsi que l’ensemble des villes et des stades d’accueil. Une édition en caractères agrandis est également mise à la disposition des personnes malvoyantes. Pour se procurer le magazine crée, produit et diffusé par HandiCaPZéro, rendez-vous sur handicapzero.org, en complétant le formulaire « recevoir l’édition adaptée » (L’intégralité du magazine est en ligne dans « Euro 2012 »). Par téléphone, au 0800.39.39.51 (numéro vert de l’association, appel gratuit depuis un poste fixe en France métropolitaine). En téléchargement pour la version audio Daisy. L’association, créée en 1987, favorise l’autonomie des personnes déficientes visuelles au quotidien. HandiCaPZéro et en place, en partenariat avec des entreprises et des collectivités, de nombreux dispositifs accessibles (braille, audio, web). Johanna AMSELEM11/06/2012

 http://www.handicapzero.org

Du mieux pour l’emploi

Aujourd’hui, les entreprises respectent mieux leurs obligations en matière d’emploi des personnes handicapées. Depuis la loi de 2005, le nombre de salariés en situation de handicap a augmenté dans les entreprises. Entre 2005 et 2009, le nombre a augmenté de 37 % dans les entreprises soumises au quota d’embauche de 6 %. Le taux d’entreprises à quota zéro est passé de 18 % en 2008 à 8,3 % en 2009. Les entreprises qui ne recrutent pas des salariés handicapés peuvent signer un plan d’action avec les syndicats ou recourir à des sous-traitants employant eux-mêmes des personnes handicapées, ce qui lui évite de payer des pénalités. En 2011, 47.520 établissements ont versé une contribution à l’Agefiph contre un peu plus de 50.000 en 2010, selon son bilan publié jeudi 31 mai 2012. Cependant tout n’est pas réglé, le nombre de demandeurs d’emplois handicapés a progressé de 13,9 % en 2011. Les personnes handicapées demeurent moins qualifiés et restent au chômage plus longtemps que les demandeurs d’emploi valides. Johanna AMSELEM03/06/2012

 http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120531.AFP7802/emploi-des-personnes-handicapees-les-entreprises-font-de-mieux-en-mieux.html

Ils l’ont fait !

Philippe Croizon et Arnaud Chassery ont atteint leur premier objectif. Ils ont relié l’Océanie et l’Asie à la nage en 7 heures 35 minutes et 35 secondes. A l’arrivée dans le village de pêcheurs de Mabo, une foule les attendait. Mais, ils n’étaientt pas que deux nageurs : un troisième nageur les a accompagnés durant toute la traversée. En effet, un Papouan sans entraînement spécifique a tenu a faire cette nage avec eux...et jusqu’au bout ! Quelle émotion pour Philippe et Arnaud. "C’est un symbole énorme que cet homme Papou ait fait cette traversée avec nous. C’est exactement le message que l’on veut faire passer...la paix et la solidarité entre les hommes des cinq continents. Il n’en pouvait plus mais a tenu jusqu’au bout. Merci à lui !", confiait Philippe Croizon par téléphone à son arrivée. Philippe et Arnaud n’avaient pu effectuer les repérages nécessaires en raison de tracasseries administratives ces derniers jours. Afin de repartir pour leur deuxième traversée entre l’Asie et l’Afrique en juin, ils ont regagné la France pour deux semaines de repos. Johanna AMSELEM28/05/2012

 http://www.nageraudeladesfrontieres.com/accueil.html

Une pétition pour circuler librement dans le RER parisien

Il souhaite circuler normalement dans le RER parisien. Yves Mellet, atteint de la maladie de Parkinson depuis sept ans, a mis en ligne une pétition demandant à pouvoir circuler normalement dans le RER. L’homme n’a pas pu utiliser ce transport public à cause de son tricycle pliable. En effet, Yves Mellet l’utilise pour se déplacer seul sans trop de difficultés. La RATP a justifié son refus d’accepter l’engin dans le RER en évoquant que « la réglementation prévoit le transport de bicyclettes et non de tricycles ». La RATP explique que le danger vient du fait que l’homme roule avec son tricycle dans les couloirs du RER. Elle souligne que « s’il en perd le contrôle, il peut faucher quelqu’un, ça peut être près des voies et c’est très dangereux ». Il est précisé, sur le site internet de la RATP, que le transport des bicyclettes est possible à certains moments (notamment les jours fériés et le week-end). Retrouver l’information : http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/12/1351891-paris-handicape-et-se-deplacant-en-tricycle-il-est-interdit-de-rer.html Johanna AMSELEM14/05/2012

 http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N23479

Rire de la différence

Décidément cette semaine sera culturelle ou ne sera pas. Après la politique, place au théâtre. Dans son « Bal des Pompiers », Bruno Delahaye aborde le thème de la différence. Avec humour et tendresse il évoque la vie de Gabin, enfant autiste et hyperactif, et de son entourage. Une histoire pas tout à fait éloignée de la vie de l’acteur : Laurent Savard, dont la naissance d’un petit Gabin, a transformé sa vision de la vie et de sa profession. Un spectacle sur la différence mais destiné à tous. « Le Bal des Pompiers » est un spectacle accessible : il est traduit simultanément en Langue des Signes, pour le public malentendant, par Jean-Luc Gaudin (le mardi/mercredi et jeudi sauf le 17 mai). Déjà joué à de nombreuses reprises à Paris, la pièce revient après une tournée. A noter aussi que chaque sketch est ponctué par le piano d’Anaïs Blin. Le Bal des Pompiers à Paris du 2 au 19 mai 2012 au théâtre Déjazet, 41 Bd. du Temple, métro République. http://www.dejazet.com/ http://www.cieaupieddelalettre.com/Le_bal_des_pompiers.html Johanna AMSELEM06/05/2012

 http://laurentsavard.com/le-bal-des-pompiers/

Un nouveau défi pour Philippe Croizon

Il avait traversé la Manche, le nageur Philippe Croizon a décidé de s’attaquer à un nouveau défi. Et pas n’importe lequel : il veut relier à la nage les cinq continents. Ce nageur de 44 ans, amputé des quatre membres, nage grâce à des prothèses. Il effectuera cette nage sous l’égide d’Handicap International. Ce n’est pas seul qu’il réalisera cette aventure, Philippe Croizon sera accompagné d’Arnaud Chassery, un nageur valide. Et le défi ne s’annonce pas simple : les deux compères devront affronter 85km de nage dans des courant violents et des eaux dangereuses infestées de requins. La traversée débutera au mois de mai avec la Papouasie-Nouvelle Guinée, ils traverseront ensuite la Mer Rouge avant de relier la Jordanie, l’Egypte, le détroit de Gibraltar et, enfin, le détroit de Béring. Une aventure humaine rendue aussi possible grâce à un travail sur les combinaisons ainsi que sur les prothèses du nageur. Johanna AMSELEM30/04/2012

 http://www.franceinfo.fr/societe/le-plus-france-info/l-incroyable-defi-de-philippe-croizon-le-nageur-sans-bras-ni-jambes-582207-2012-04-11

Premier vote pour les personnes handicapées mentales

Alors que beaucoup cette élection présidentielle ressemblait aux autres, pour d’autres elle était très particulière. Pour la première fois, les personnes handicapées mentales sous tutelle ont voté sans accord du juge. C’est une loi, entrée en vigueur en 2009, qui leur permet de voter et cela sans l’accord express d’un juge. Jusqu’à maintenant les personnes handicapées mentales ne pouvaient voter qu’après une autorisation donnée par le juge. L’Unapei avait demandé un accès facilité à l’information pour aider les personnes handicapées mentales dans leur vote comme la mise en place des photos des candidats sur les bulletins et des brochures explicatives, l’Unapei a suggéré quelques mesures. Elle a mis en ligne un site accessible aux personnes handicapées mentales qui souhaitent se renseigner sur le vote: http://2012.unapei.org/ .Pour rappel, les bureaux de vote doivent être accessibles à toutes les formes de handicap comme l’a souligné la Fnath, fédération de personnes malades et handicapées. Selon l’Insee, environ 12 millions de Français sont touchés par une forme ou une autre de handicap. Johanna AMSELEM23/04/2012

 http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120421.AFP3974/les-handicapes-mentaux-sous-tutelle-vont-voter-a-leur-premiere-presidentielle.html

Vivre FM : la radio pour entendre les affiches électorales

La radio Vivre FM propose à ses auditeurs l’audio-description des affiches électorales des dix candidats à l’élection présidentielle. A travers cette initiative, la radio souhaite améliorer l’accès des citoyens handicapés à la vie politique du pays et les aider à réaliser leur devoir d’électeur. Pour les journalistes, le ton est toujours ludique et vivant. L’audio description des affiches est agrémentée de détails soigneusement choisis et d’un regard décalé. Pour ne laisser personnes à l’écart, la radio envisage aussi de filmer et de traduire en langue des signes le débat entre les deux candidats qui seront au second tour de l’élection. Depuis 2004, la radio sensibilise les valides à la sociabilisation des personnes handicapées. Et maintenant qu’une radio a pensé à informer tous les auditeurs, il faudrait aussi penser à rendre les bulletins accessibles. La loi contraint à l’uniformité des bulletins de vote, il est donc difficile pour une personne malvoyante de les différencier. Dans de nombreuses mairies, aucune signalétique en braille n’existe. Les personnes handicapées doivent donc forcément être accompagnées d’un tiers. Johanna AMSELEM15/04/2012

 http://www.lavie.fr/actualite/france/une-station-de-radio-permet-aux-aveugles-d-entendre-les-affiches-electorales-13-04-2012-26423_4.php

Parkinson : combattre les idées reçues

Le 11 avril, à l’occasion de la Journée mondiale de Parkinson, l’association France Parkinson lance une nouvelle campagne. Le but ? Faire connaître la réalité de cette maladie et lutter contre les idées reçues. France Parkinson souhaite profiter de cette Journée mondiale pour faire connaître au grand public la maladie de Parkinson, ses symptômes et son traitement. Les Français pourront découvrir une campagne d’affichage, mettant en avant certains symptômes de Parkinson (chutes, blocages ou mouvements incontrôlés). Quelque 14.000 nouveaux cas de maladie de Parkinson sont diagnostiqués chaque année en France. France Parkinson insiste ainsi sur le fait que cette maladie ne touche pas que des personnes âgées et que ce n’est pas une maladie rare. Les Français peuvent aussi effectuer un don sur le site internet de France Parkinson. France Parkinson : http://www.franceparkinson.fr/ Johanna AMSELEM09/04/2012

 http://sante-medecine.commentcamarche.net/news/113907-une-journee-pour-combattre-les-idees-recues-sur-la-maladie-de-parkinson

Sensibilisation autour de l'autisme

Reconnu grande cause nationale pour l’année 2012, l’autisme a sa journée mondiale de sensibilisation le 2 avril. A cette occasion, partout dans le monde des monuments (Le Louvre ou encore le musée d’Orsay) ont revêtu un habit bleu. L’autisme touche près de 440.000 personnes en France. A l’occasion de cette journée de sensibilisation, l’association Ensemble pour l’autisme lance cette semaine une grande campagne pour mieux faire connaître cette maladie. Une pathologie dont la fréquence est sous-estimée par les Français. Des spots radios de témoignages d’autistes et un spot TV, illustrant les difficultés de perception de l’autiste, seront diffusés jusqu’au 5 avril grâce au label Grande cause nationale 2012. Selon un sondage OpinionWay, près de 85% des Français considèrent presque l’autisme comme une maladie rare. Johanna AMSELEM02/04/2012

 http://www.francesoir.fr/actualite/sante/autisme-journee-mondiale-de-sensibilisation-ce-lundi-204613.html

Une étude fait tomber les clichés

Les malades mentaux plus dangereux que les autres ? Alors que bien des gens le pensent, une étude publiée fin février dans The Lancet bouleverse cette idée. Elle révèle que les malades mentaux seraient souvent les victimes de maltraitance physiques et sexuelles. Des sévices venant généralement de l’entourage proche. Dans la catégorie des malades mentaux sont inclus les schizophrènes, les sujets atteints de dépression ou encore les psychotiques. Les résultats de l’étude montrent que 24% des personnes handicapées déclarent avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles au cours des douze derniers mois. Un chiffre qui ne surprend pas les spécialistes du secteur. A noter que ce chiffre tombe à 3% pour l’ensemble des handicaps. En 2003, une commission d’enquête du Sénat soulignait que la famille était le lieu du délit dans environ 70% des cas et les institutions dans 30% des situations. Dans le cadre de cette étude, 37,8% des handicapés mentaux déclarent une violence issue de leur conjoint. Souvent, les plaintes proviennent des témoin : être vigilant est alors de la responsabilité de chacun. Johanna AMSELEM27/03/2012

 http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/03/22/17808-enquete-sur-maltraitance-malades-mentaux

Loi de 2005 : les associations jugent le bilan « mitigé »

Les associations représentatives des personnes handicapées ont estimé que le bilan de la loi de février 2005 concernant le handicap était « mitigé ». Alors que l’Association des Paralysés de France déplore un « manque d’impulsion politique » pour rendre les bâtiments accessibles, elle reconnaît certaines avancées. M.Barbier souhaiterait la nomination d’un haut commissaire au handicap qui serait rattaché au Premier ministre. Concernant l’éducation, la présidente de la Fédération nationale des associations au service des élèves (FNASEPH) a estimé que « les portes de l’école se sont ouvertes ». Elle a toutefois regretté l’échec de l’accompagnement scolaire. De son côté, le secrétaire général de la Fnath (accidentés du travail et handicapés), Arnaud de Broca, souligne « un retard évident » dans l’accessibilité des bâtiments publics. Il y dénonce un certain « flottement dans la mise en œuvre ». Pourtant, l’accessibilité totale des bâtiments publics doit être effective pour 2015, le chemin semble encore long pour y parvenir. Concernant l’emploi, les associations tirent la sonnette d’alarme : « les travailleurs handicapés ont plutôt bien résisté au début de la crise mais depuis quelques mois, c’est catastrophique », a déploré Arnaud de Broca. Johanna AMSELEM19/03/2012

 http://lci.tf1.fr/filnews/france/handicap-les-associations-tirent-un-bilan-mitige-de-la-loi-de-7057488.html

Hasta la Vista sur les écrans

Après le succès populaire du film Intouchables, un nouveau film fait son entrée dans les salles obscures. Il s’agit d’Hasta la Vista, long métrage réalise par Geoffrey Enthoven. L’histoire est celle de trois compères handicapés qui voyagent ensembles en Espagne dans un seul but : perdre sa virginité. Et ce film traite de différents handicaps puisque l’un des héros est tétraplégique, un autre aveugle et le dernier est atteint d’un cancer. Un trio qui promet d’être décapant, émouvant mais qui ne devrait pas manquer d’humour. Un nouveau film qui souhaite parler et faire réfléchir autour du handicap sans être larmoyant. A travers les péripéties des trois héros, les difficultés du quotidien mais aussi le regard des autres avec lequel ils doivent vivre et avancer. Cette comédie, distribuée en France par Claude Lelouch, a été couverte de prix par de nombreux festivals et saluée par les spectateurs ( Quebec, Montreal et Valladolid). Un film qui relancera certainement le débat autour de l’autorisation, en France, des assistants sexuels pour les personnes handicapées. Une histoire que Claude Lellouche présente comme "une ode a la vie". Johanna AMSELEM14/03/2012

Chantal Lamic , l’hommage d’une mère

C’était en novembre 2009, l’idée de cette famille avait affolé le net. Les parents d’Anne Lamic avaient décidé de filmer, via une webcam, le quotidien de leur fille, jeune fille lourdement handicapée. Le reste de ce site internet était passé presque inaperçu au regard du buzz provoqué par cette diffusion continue ( www.doudouworld.com ). Dans un même temps, Chantal Lamic, la mère d’Anne, a commencé l’écriture de son livre. Un ouvrage qu’elle veut comme un hommage au courage et à la vie de sa fille. Dans son livre, cette maman a voulu décrire le quotidien de sa famille, expliquer leur philosophie. Ce livre, « Le pari d’un ange », révèle aussi que sa mère considère que sa fille a été « porteuse d’un message humaniste ». Anne est décédée au printemps 2011, avant de fêter son 34ème anniversaire. Ce livre est sorti le 14 février 2012… Certainement un ultime message d’amour de cette mère à sa fille disparue. Johanna AMSELEM05/03/2012

 http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2012/03/03/handicap-chantal-lamic-rend-hommage-a-sa-fille-anne

Une pétition pour défendre les aveugles et malvoyants

Une étude réalisée par l’Association Valentin Haüy révèle que les sites internet des candidats à l’élection présidentielle ne sont pas accessibles. En France, 1.3 million de personnes sont aveugles et malvoyantes, les programmes électoraux n’abordent pas la question du handicap visuel. L’Association a lancé une pétition du 21 février au 10 mai pour sensibiliser les candidats. Elle propose aux candidats de s’engager solennellement sur les quatre thématiques suivantes : l’accès au transport, l’accès à l’audiovisuel, l’accès aux livres et l’accès aux sites Internet. Pour les transports, il est demandé de garantir la continuité de la chaîne de déplacement entre les établissements publics et les transports. Pour l’audiovisuel, il faudrait augmenter le nombre de salles de cinéma équipées en audio description et développer les films en audio description à la télévision. Concernant les livres, il faudrait développer les ouvrages scolaires en version numérique. Enfin, l’Association demande que les sites publics de l’Etat deviennent accessibles. Johanna AMSELEM27/02/2012

 http://www.avh.asso.fr/

Des sports d’hiver plus accessibles

Les vacances d’hiver sont là et nombreux sont ceux qui vont se précipiter dans les stations de ski. Enfin, les sports d’hiver deviennent peu à peu plus accessibles aux personnes handicapées. Les structures s’adaptent à tous les types de handicap pour que tout le monde puisse profiter des pistes et des joies de la montagne. Le label « Tourisme et handicap » apporte une garantie d’accueil et d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Pour le matériel de ski, il existe certaines stations qui proposent du matériel nécessaire mais il est important de se renseigner avant le départ afin de préparer au mieux son séjour. Les structures adaptées disposent aussi de moniteurs formés et de séances adaptées. Luge, ski de fond ou ski alpin peuvent être pratiqués en toute sécurité dans ces lieux accessibles. Le site Tourisme et handicap pourra vous renseigner. Johanna AMSELEM20/02/2012

 http://fr.news.yahoo.com/sports-dhiver-souvrent-handicap%C3%A9s-160518470.html

Accessibilité des villes : Nantes arrive en tête

Pour la troisième fois consécutive, Nantes est sacrée ville la plus accessible aux personnes handicapées, selon le baromètre de l’Association des paralysés de France (APF), qui note par ailleurs que l’accessibilité des villes progresse, lentement. Avec une moyenne de 17,4/20 en 2011, Nantes (Loire-Atlantique) reste en tête, avec la même note qu’en 2010. Grenoble est deuxième avec une moyenne de 17,1/20 contre 16,9/20 l’année précédente et Caen prend la troisième place grâce à une nette progression : de 14,5/20, la ville passe à 16,7. Alors qu’une loi sur le handicap de 2005 rend obligatoire l’accessibilité aux handicapés des bâtiments et transports en 2015, l’accessibilité progresse dans de nombreuses villes. En bas du classement, les villes s’améliorent aussi : Bar-le-Duc ferme la marche avec 7,1/20 (l’année dernière Perpignan occupait cette même place avec 5,6/20). De 10,6 en 2009 puis 11,6 en 2010, la moyenne nationale passe à 12. Ce sont les 96 chefs-lieux départementaux métropolitains qui sont évalués. Le baromètre évalue les concepts suivants : "un cadre de vie adapté", "des équipements municipaux accessibles", "une politique locale volontariste", selon des questionnaires remplis par les délégations départementales de l’APF et les mairies. Une non-réponse à une question entraîne une note de zéro. Parmi les points positifs, demeure en premier lieu l’accessibilité des centres commerciaux, détaille l’enquête, tandis que les bureaux de Poste ont fait des progrès, de même que les piscines. Johanna AMSELEM13/02/2012

Les personnes handicapées entrent en campagne

L’Association des paralysés de France (APF) effectue sa tournée des QG de campagne des candidats pour leur offrir un fauteuil roulant siglé du logo de chaque parti politique. Dans tous les domaines, l’association exige des candidats des engagements précis. Selon une étude du cabinet Accèsmétrie réalisée en 2010 pour l’Apajh (jeunes handicapés), seuls 5 à 15% des bâtiments recevant du public dépendants de l’Etat ou des collectivités territoriales étaient alors aux normes. Le collectif d’associations « Ni pauvres ni soumis » demande un « revenu d’existence » à hauteur du Smic, soit environ 1.000 net par mois. Concernant le travail, les employeurs sont loin de respecter leurs obligations d’employer 6% de travailleurs handicapés. Le chômage touche deux fois plus les personnes handicapées. Pour la campagne, l’Unapei demande aussi des documents « faciles à comprendre » sur le vote et les programmes ou des bulletins de vote portant la photo des candidats. Dans sa définition la plus large (comptant les personnes âgées ou les personnes déclarant une incapacité mineure), le handicap concerne 12 millions de personnes en France, selon l’Insee. Johanna AMSELEM06/02/2012

 http://www.lepoint.fr/politique/les-personnes-handicapees-entrent-en-campagne-26-01-2012-1423820_20.php

Casting de mode pour les HandiFashion

Pourquoi les défilés de mode seraient réservés aux personnes valides ? Dans les locaux de la délégation APF des Bouches-du-Rhône (13) a été organisée une journée casting de mode pour les personnes handicapées physiques ou mentales. Les gagnants seront les mannequins d’un jour pour le défilé HandiFashion. Un événement qui présentera les modèles de jeunes créateurs de la région PACA. A cette occasion, les modèles seront portés par des mannequins en situation de handicap ou des valides. Toute la journée, les candidats s’enchaînent, en quelques minutes il faut convaincre le jury : entre les motivations et le défilé, rien n’est laissé au hasard. Cet événement, à l’organisation millimétrée, a été organisé par trois étudiantes en gestion et développement des produits de la mode à l’IUT d’Aix-en-Provence. Un second casting permettra de compléter le recrutement de ces apprentis mannequins. Le défilé HandiFashion se tiendra dans un lieu encore inconnu, la date reste aussi à déterminer (avril ou mai 2012). Johanna AMSELEM30/01/2012

 http://www.faire-face.fr/archive/2012/01/20/mode-et-handicap-premier-casting-pour-le-defile-handifashion.html

Quand les médias s’emparent d’un canular…

Depuis quelques jours, un buzz s’est doucement propagé sur le net. Une histoire qui semblait tellement vraie mais qui ne serait pourtant qu’une blague d’un site satirique anglais. Une jeune traductrice en langue des signes avait été licenciée d’une des chaines de la BBC. La jeune femme s’amusait à transformer et à inventer les informations qu’elle traduisait aux téléspectateurs. Des courriers suspicieux avaient alerté la direction de la chaîne. On pouvait y lire que la journaliste avait annoncé que des zombies radioactifs avaient été aperçus près de la centrale de Fukushima ou qu’une célèbre journaliste était accusée d’avoir violé un singe. La fautive a tenté d’expliquer que ces faits étaient liés à « des difficultés personnelles et une lassitude professionnelle qui s’est instaurée au fil des ans ». Pourtant un détail était troublant. De nombreux médias français se sont emparés de cette histoire mais aucun site d’actualité britannique ne l’avait racontée. Et pour cause, cette histoire a été inventée de toute pièce par le site anglais The Poke. Johanna AMSELEM23/01/2012

 http://www.liberation.fr/medias/01012384319-une-langue-des-signes-un-peu-trop-chargee

Rapport autisme : le retard de la France

Longtemps désigné comme une maladie psychologique, l’autisme touche plus de 40.000 personnes en France. Le bilan du Plan Autisme 2008-2010 dresse un constat précis de la situation d’accueil et de soins des personnes handicapées dans l’hexagone. Alors qu’il était prévu la création de 4.100 places en France d’ici 2014, uniquement 1.672 places ont été créées à la fin de l’année 2010. Le rapport explique que l’administration autorise la création de 700 places supplémentaires pour les adultes d’ici 2013. Pour la même période, la création de 530 places pour les enfants sont aussi autorisées. Par ailleurs, la France aurait aussi une mauvaise approche de la maladie se concentrant principalement sur un aspect psychanalytique. La route est encore longue pour arriver à remplir tous ces objectifs. François Fillon, le Premier ministre, avait d’ailleurs annoncé fin décembre que l’autisme était la « grande cause nationale » de 2012. Johanna AMSELEM16/01/2012

 http://www.liberation.fr/depeches/01012382937-autisme-la-france-manque-encore-de-places-d-accueil

Le groupe immobilier Foncia accusé de pratique discriminatoire

Dominique Baudis, le défenseur des droits, a jugé discriminatoire la pratique du groupe immobilier Foncia. Le groupe aurait refusé de louer des appartements à des personnes handicapées au motif que l’Allocation adulte handicapé (AAH) ne pouvait pas être saisie en cas de non-paiement du loyer. Dominique Baudis demande au groupe de modifier ses pratiques rapidement, dans un délai de quatre mois. Il estime que cette mesure de Foncia est de nature à caractériser « l’existence d’une discrimination indirecte fondée sur le handicap ». Le groupe immobilier a rapidement répondu. Dans un communiqué, Foncia annonce avoir « décidé d’appliquer sans délais cette recommandation du Défenseur des Droits et de modifier ses procédures de calcul des revenus pour l’octroi des logements ». La Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde) avait été saisie entre 2008 et 2010 de trois réclamations de particuliers bénéficiaires de l’Allocation adultes handicapés ou d’une pension d’invalidité. Johanna AMSELEM08/01/2012

 http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/12/13/97002-20111213FILWWW00359-le-defenseur-des-droits-tacle-foncia.php

Un enfant handicapé exclu d’une crèche

Une fillette de deux ans a été exclue d’une crèche parisienne. Sa mère a porté plainte contre X pour discrimination, elle estime que son anomalie dermatologique est responsable de cette exclusion. La fillette souffre d’un naevus géant congénital. Dans la plainte rendue publique et consultée par certains médias, il est expliqué que l’enfant n‘a passé que trois semaines dans la crèche collective, puisque la directrice a invité sa mère à rencontrer le médecin de la crèche, qui lui recommande « avec une insistance perceptible » de garder son enfant « au chaud avec elle ». Cette exclusion a pris « l’apparence de conseils appuyés et non d’un refus explicite » mais « ne semble s’expliquer que par la particularité physique de l’enfant, qui peut être impressionnante au premier regard mais n’est pas contagieuse et ne nécessite aucun soin particulier du personnel de la crèche », précise le document. La mairie de Paris réfute toute décision d’exclusion et explique qu’« au cours de ses séjours en crèche, l’enfant a contracté plusieurs infections. Le médecin hospitalier qui suivait l’enfant a conseillé aux parents de la retirer de la crèche collective, considérant que ce mode de garde ne se révélait pas approprié au vu des nombreux risques infectieux qui la mettaient en danger ». La mère de l’enfant affirme avoir retiré son enfant car « elle n’était pas la bienvenue ». Elle souhaite «que la justice dise que cette exclusion était discriminatoire et permette à (sa) fille de vivre comme tous les enfants de son âge ». Johanna AMSELEM02:/01/2012

 http://www.google.com/hostednews/afp/ar ticle/ALeqM5jSxm5_SpFMXPnUWumOm6qKG-bV3Q?docId=CNG.fb38b37dda3327dde9f66a0da2f2b6e8.4d1

Un cadeau à offrir ou à s’offrir

Un cadeau à offrir ou à s’offrir Les fêtes sont passées apportant comme chaque année leurs lots de cadeaux. Mais il y a une chose que vous n’avez peut être pas découvert au pied du sapin... Il s’agit d’un magnifique ouvrage regroupant 62 portraits de garçons et de filles réunis par la volonté de Denis Darzacq. Et le principe est simple : faire oublier que ces personnes sont en situation de handicap et juste les mettre en valeur, les laisser vivre, bouger, s’amuser. Les légendes sont précises, elles renseignent sur le nom de la personne photographiée, le lieu et la date. Au regard de ces clichés photographiques, on retient surtout des personnalités. On devine seulement le handicap, le photographe parvient à le faire oublier en saisissant le moment idéal et la gestuelle parfaite. Ces personnes ont toutes été immortalisées par Denis Darzacq, photographe quinquagénaire qui aime saisir ceux que l’on oublie trop souvent. ACT de Denis Darzacq. Texte de Michel Frizot, entretien de Virginie Chardin avec Denis Darzacq. Actes Sud, 138 p., 62 photos, 35 €. Exposition à la galerie Vu (Paris-9e) jusqu’au 7 janvier 2012. Sur le Web :www.galerievu.com. Johanna AMSELEM19/12/2011

 http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/12/15/les-belles-personnes_1618724_3260.html

Easy Jet devant la justice

La compagnie aérienne à bas coûts a comparu vendredi 9 décembre 2011 au tribunal correctionnel de Bobigny. La compagnie invoque des raisons de sécurité pour avoir refusé l’accès d’un avion à trois personnes handicapées non accompagnées. Pour ces faits, EasyJet est poursuivie pour « discrimination à raison d’un handicap ». Le 12 janvier 2009, les trois passagers s’étaient vu refuser l’embarquement dans un avion à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Alors que les trois plaignants se disent écœurés les arguments invoqués par la compagnie low cost, EasyJet affirme s’être conformée aux réglementations européenne et britannique et évoque des raisons de sécurité. Le Défenseur des droits est également partie civile dans ce procès. Pour la compagnie aérienne, il s’agit de la première comparution devant un tribunal correctionnel mais pas la dernière puisque EasyJet doit être jugée à Paris en mars 2012 dans une procédure similaire. Johanna AMSELEM12/12/2011

 http://www.liberation.fr/depeches/01012376699-easyjet-jugee-pour-discrimination-envers-des-passagers-handicapes

Intouchables: un succès qui aidera une association

Il est déjà le film de l’année, Intouchables vient de franchir la barre des dix millions d’entrées. Ce succès fait aussi le bonheur d’une association. L’association Simon de Cyrène touche cinq centimes par entrée, actuellement les bénéfices sont estimés à 500 000 euros. Cette somme servira à financer un habitat pour des personnes valides et handicapées. Ce pourcentage avait été demandé par Philippe Pozzo di Borgo, celui qui a inspiré le rôle tenu par François Cluzet. L’aristocrate avait présidé cette association dédiée à l’habitat social des personnes en situation de handicap. La somme touchée doit permettre de mettre en place des communautés de logements sociaux habitées pour moitié par des personnes valides et de l’autre côté des personnes dont la vie a basculé après un traumatisme crânien ou d’un accident cérébro-vasculaire. Le premier habitat de ce type a vu le jour à Vanves et comporte 70 studios individuels. Un projet en parfaite adéquation avec le message véhiculé par Intouchables. Johanna AMSELEM04/12/2011

Réalité ou fiction ?

Depuis sa sortie « Intouchables » a séduit la France. Les médias ne tarissent pas d’éloges sur ce film et les spectateurs se ruent massivement dans les salles obscures. Mais pour certains, ceux qui vivent le handicap, le constat de ce film est plus amer. Car oui, toutes les personnes tétraplégiques ne sont pas milliardaires, elles n’ont pas toutes la chance d’avoir un logement adapté et une personne à domicile toute la journée. Un article paru sur RUE 89 s’est fait l’echo de cette réalité. Ils sont parents d’un jeune homme polyhandicapé et sourd et vivent au quotidien une toute autre réalité. Ils décryptent les raisons du succès : un accident qui peut arriver à tout le monde et une richesse qui ne dérange pas mais soulage. Inutile de rappeler qu’en France, de nombreuses personnes handicapées doivent vivre (survivre) avec un revenu situé en dessous du seuil de pauvreté. Ils estiment que ce film est un « merveilleux filtre de la réalité (…) qui donne bonne conscience et qui permet au spectateur de ne pas voir ce qui se trame en coulisse ». Un constat, certes amer, mais essentiel pour contrebalancer cet engouement populaire. Il est primordial de garde en mémoire que le handicap au quotidien est très souvent éloigné de cette fiction. Beaucoup de personnes handicapées ne pourront d’ailleurs pas se faire d’avis car peu de salles de cinéma sont accessibles… Et ça c’est une réalité. Johanna AMSELEM27/11/2011

 http://www.rue89.com/2011/11/26/parents-dun-handicape-le-succes-intouchables-nous-inquiete-226852

Un jeu véritablement accessible

Dans le cadre de la conférence Handicap 2012, un concours international pour la création de jeux vidéo est organisé. Le principe ? Le jeu réalisé devra être accessible à au moins un type de handicap. Libre au participant de choisir et d’expliquer le type de handicap qu’il aura choisi. Ce concours a été lancé en partenariat avec l’IFRATH et vise à promouvoir la création, trop rare, de jeu vidéo accessible aux personnes en situation de handicap. Les projets peuvent être proposés indifféremment par des professionnels ou non du jeu vidéo. En un mot, tout le monde peut participer ! La participation à ce concours est libre et n’implique pas nécessairement d’inscription à la conférence Handicap 2012. A noter qu’il y aura plusieurs vainqueurs puisque deux prix seront remis : le prix du public et le prix du jury. Les critères seront, notamment, autour du niveau d’accessibilité et de la conception du jeu. Les résultats seront annoncés durant la conférence Handicap 2012. Alors, plus une minute à perdre, vous avez jusqu’au 1er décembre pour envoyer votre projet. Johanna AMSELEM21/11/2011

 http://www.handicap2012.cnam.fr

INTOUCHABLES: Touché...

Je vous avais déjà parlé de ce film INTOUCHABLES avant sa sortie en salles. Mais la ça y est, depuis maintenant 12 jours le nouveau film d’Eric Toledano et Olivier Nakache est dans les salles obscures. Et attention: chef d’oeuvre en vue! En tête du box office, ce film affiche complet pour la plupart des séances et ce à n’importe quelle heure. Un film qui a su convaincre et conquérir le public français. Et bientôt international puisqu’une maison de production américaine s’est emparée des droits pour une adaptation sur grand écran aux Etats-Unis. Comme de nombreux spectateurs, je me suis précipitée au cinéma pour voir ce film tant attendu et me faire mon avis. Certains films mettent tout le monde d’accord, sont capables de nous faire passer par une foule d’émotions différente mais sans jamais tomber dans le pathétique. "Intouchables" est l’un d’eux. Pendant 1h40, cette histoire transporte le public qui alterne larmes et joie. Une tranche de vie inspirée d’une histoire vraie qui a même convaincu les deux principaux protagonistes. Alors vous me dites "Intouchables"? Je vous réponds: Certainement pas. Moi je suis touchée. Johanna AMSELEM13/11/2011

La chaine W9 se mobilise pour le handicap

A l’occasion de la « semaine pour l’emploi des personnes handicapées » W9 a décidé de consacrer ses programmes au handicap du 14 au 19 novembre prochain. Dans cette volonté, la chaine diffusera du lundi au vendredi une mini-série humoristique. Ce programme, « J’en crois pas mes yeux », mettra en scène deux personnages : une personne aveugle et une valide. Mais la chaine ne s’arrête pas la. Les animateurs ont enregistré des spots en langues des signes. De plus, les clips traitant du handicap « Savoir aimer » de Florent Pagny et « Nathan » de Calogero seront diffusés chaque jour. Le mercredi 16 novembre à 11h, la chaîne diffusera le téléfilm « Des mains en or » qui raconte comment un chirurgien tente de séparer des jumeaux siamois. A 00h30, l’émission « Vies croisées: s’aimer malgré le handicap » retracera le quotidien de familles cohabitant avec le handicap. Et le parrain de cette semaine de sensibilisation sera le vainqueur de « La meilleur danse », un jeune homme atteint de surdité. Une initiative à saluer et une sensibilisation intéressante mise en place par cette chaine de télévision. Cette semaine consacrée au handicap est un moyen de l’expliquer et de le rendre accessible aux téléspectateurs. Diffusion du lundi 14 novembre au samedi 19 novembre sur W9. Johanna AMSELEM07/11/2011

 http://w9blog.m6blog.fr/archive/2011/10/25/w9-se-mobilise-pour-changer-notre-regard-sur-le-handicap.html#more

Un IFSI unique.

Il existe en France, à Castelnau-le-Lez, un Institut de Formation en Soins Infirmier, (IFSI) unique. Cet établissement prépare au diplôme d’état infirmier mais les étudiants sont tous reconnus comme handicapés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Comme n’importe quel étudiant, les élèves de cet établissement ont fait l’objet d’épreuves de sélection, ils effectuent des stages et suivent une formation en trois ans. Il est aussi prévu que les étudiants suivent un accompagnement médico-psycho-social. L’IFSI accueille 51 étudiants (17 par promotion) en formation. Divers handicaps se côtoient dans cet établissement : handicap physique, pathologies chroniques, accidents liés au sport, maladie invalidante… Mais une fois le diplôme obtenu, tout n’est pas gagné. Alors que ces étudiants peuvent exercer comme tout le monde, les jeunes infirmiers devront faire face aux réticences de leur équipe de soins. En effet, certaines personnes ne sont pas encore prête à accepter l’idée que ces jeunes sont infirmiers avant d’être atteint de handicap. Et qu’un soignant handicapé n’en reste pas moins un excellent soignant, un infirmier comme les autres. Les mentalités doivent encore évoluer… Johanna AMSELEM24/10/2011

 http://www.actusoins.com/9534/ifsi-pour-travailleurs-handicapes-une-nouvelle-chance.html

Quand les nouvelles technologies se mettent au service du handicap..

Une tablette numérique tactile en braille vient d’être développée aux Etats-Unis et une console de jeux pour les personnes aveugles a vu le jour. Tout d’abord, un étudiant de Stanford a développé un écran tactile en braille avec des touches qui se connectent aux doigts de l’utilisateur. Cette innovation permet aux aveugles d’utiliser la tablette tactile grâce au clavier en braille qui se positionne en fonction de l’endroit où se trouve les doigts sur l’écran. Une innovation utile aux étudiants aveugles qui va leur permettre de pouvoir prendre des notes, envoyer des mails et travailler en autonomie. L’étudiant et son mentor souhaitaient créer une application reconnaissant les caractères sur un dispositif mobile mais ils sont allés plus loin dans leur projet en mettant au point un moyen de communication pour les aveugles. Grâce à cette innovation, Adam Duran a remporté le concours d’innovation de l’AHPCRC, l’Army Hight-Performance Computing Research Center.Lire: http://www.planetecampus.com/buzz-tendances/40177-tablette-numerique-un-etudiant-de-stanford-invente-un-clavier-en-braille Par ailleurs, Odimo est une console de jeu basée sur la reconnaissance et la synthèse vocale. Elle permet aux malvoyants et aux aveugles de jouer à certains jeux (comme le Sudoku, les mots croisés ou la bataille navale). La console est vendue à 249 € et les cartouches à 29€. Article sur: www.compagnon-parfait.fr/une-console-de-jeux-pour-aveugles-et-malvoyants-art-3947-1.html Johanna AMSELEM24/10/2011

 http://www.odimo.fr/

Finale de la meilleure danse : il ont gagné !

Yann-Alrick et Flore se sont imposés. Le duo a remporté la finale de La meilleure danse, compétition télévisée avec des artistes anonymes devant le jury et 1.3 million de téléspectateurs. Le couple, spécialiste des danses de salon, a offert au public un numéro très complet composé de hip-hop, de cha-cha ou encore de rumba. Une victoire largement méritée pour les deux jeunes danseurs. Et encore plus impressionnante quand on sait que Yann-Alrick est atteint de surdité depuis l’âge de huit ans. Obligé d’enlever ses prothèses auditives sur scène, à cause de la transpiration, le danseur n’entend donc pas la musique. Il en ressent uniquement les vibrations. Le jeune homme a commencé le boogie à l’âge de 10 ans, et depuis il n’a cessé de danser. Une victoire qui va permettre au duo de réaliser certains rêves : Flore voudrait partir aux Etats-Unis pour apprendre d’autres danses. Une chose est certaine, les deux prodiges n’arrêteront pas de danser ! Johanna AMSELEM17/10/2011

 http://www.francesoir.fr/people-tv/television-media/finale-meilleur-danse-yann-alrick-et-flore-s-imposent-146627.html

Les prix Handi-Livres 2011

Créé en 2005 par la Mutuelle Intégrance, le prix Littéraire Handi-Livres œuvre pour une meilleure connaissance du handicap pour une intégration complète des personnes handicapées dans la société. Organisé sous le patronage du Ministère de la Culture et de la communication par le Fonds Handicaps et Société et la Bibliothèque nationale de France (BNF), le jury a remis cette année six prix. Le jury est composé de journalistes, de responsables d’associations et de professionnels du handicap. Le prix du Meilleur roman a été remis à Marie-Sabine Roger pour son roman « Vivement l’avenir ». Le prix de la Meilleure biographie a été décerné à Laurence Vollin pour « Quand le handicap s’en mêle ». Le prix du Meilleur Guide a été remis au livre « Etre parent d’enfant différent » rédigé par le collectif Déclic et Handicap International. Enfin, « La petite fille à la jambe de bois », d’Hélène Castelle et Marion Arbonna a reçu le prix dans la catégorie jeunesse. « L’appel de la forêt » a été désigné meilleur livre adapté pour la lecture réalisé par Aurélien Recoing du célèbre roman de Jack London. Pour clore la remise des prix, le jury a décidé d’attribuer un prix Spécial pour féiliciter la qualité de l’ouvrage de Valérie Delattre et Ryadh Sallem, « Décrypter la différence ». Johanna AMSELEM10/10/2011

 http://www.handilivres.fr/

Affligeant...

Encore une affaire de discrimination. Depuis quelque temps, l’ensemble des évènements relatifs au handicap se concentre sur des affaires de discrimination : à l’égard des enfants handicapés, des handicapés mentaux, des handicapés moteurs et maintenant des sourds. Cette histoire est celle d’un groupe de 22 personnes qui devaient partir en vacances à Bodrum mais dont le périple n’a pas pu dépasser l’aéroport de Marseille-Marignane. Ils ont pu enregistrer leurs bagages mais n’ont jamais pu accéder à l’avion. La compagnie a annoncé aux voyageurs qu’ils ne pouvaient pas partir. Une décision qui a suscitée la colère et la révolte des passagers. Alors que la compagnie évoque un impératif de sécurité, les passagers répliquent en revendiquant leur autonomie… Mais rien n’y fera. Anne Loubet, directrice générale d’Air Méditerrannée a expliqué que « dans les procédures d’exploitation, une personne sourde et muette est considérée comme une personne à mobilité réduite », dès lors la compagnie prévoit la mise à disposition d’un membre d’équipage cabine par tranche de 5 passagers. Même si la compagnie a voulu proposer une solution alternative, les passagers ont refusé. Et ils ont eu raison. Pourquoi devraient-ils être traités comme des passagers différents et baladés d’aéroports en aéroports ? Roselyne Bachelot a dénoncé un acte discriminatoire et Dominique Baudis va procéder à des auditions.... Reste à voir ce qui en ressortira. Certainement rien. Johanna AMSELEM02/10/2011

Le green de l’échange

En présence de Monsieur Gérard Larcher, le Président du Sénat et Maire de Rambouillet, Hanploi et Handigolf organisent les Drives de l’Insertion le vendredi 23 septembre 2011. Loin des salles traditionnelles de réunion, cette nouvelle rencontre entre managers et personnes en situation de handicap se démarque des autres par son lieu atypique. Au programme de cette journée : des belles rencontres organisées autour du thème du golf. Des échangent qui doivent faciliter la connaissance de l’autre et mettre fin à certains clichés ou préjugés. Ces évènements sont toujours l’occasion de sensibiliser les recruteurs à l’intégration professionnelle des personnes handicapées. Ces 36 équipes, composées d’handigolfeurs et de managers s’affrontent au Golf de Rochefort en Yvelines à l’occasion d’un shot gun de 18 trous. Parce que handicap et performance sont trop souvent dissociés, ces journées sont l’occasion pour tous de se dépasser et de se découvrir. Johanna AMSELEM26/09/2011

Des prothèses personnalisée

Cette idée peut paraître atypique et pourtant il s’agit du projet très sérieux du collectif Custoprtothetik, fondé par un jeune orthophoniste de 25 ans. Suite à son mémoire, l’idée de customiser les prothèses lui est venue. Selon lui, les prothèses couleur chair accentue l’effet de « membre mort » et ne facilite pas le travail de deuil. Entouré de graphistes, tatoueurs, illustrateurs, etc ils ont tous œuvré pour donner un rendu différent aux prothèses en les égayant. Pour aider à l’acceptation, les patients participent à la conception et la réalisation de la prothèse. Une idée qui permet de dédramatiser et de changer le regard des autres sur le handicap. Cette personnalisation permet de montrer que la personne handicapée accepte son handicap, n’en a pas honte. Effectivement, changer le regard des autres est une véritable volonté pour ce jeune belge. Grâce à des conférences et des performances sportives, le collectif souhaite propager une nouvelle image du handicap. Johanna AMSELEM05/09/2011

 http://www.custoprothetik.com

Danseuses avant tout

 Une salle de danse, des barres, de la musique classique et au milieu… elles sont la. Elles ? Ce sont les danseuses classiques de la seule compagnie professionnelle du ballet classique pour aveugles du Brésil. Ici pour les corriger, le professeur les touche légèrement. Ce contact physique est pour ces danseuses le seul moyen de corriger leurs postures. Pour la danseuse Fernanda Bianchini, le professeur, la difficulté est de faire comprendre certains moments alors que ces jeunes filles n’ont jamais vu personne danser. Mais dans ce cours, pas question de s’arrêter à certains obstacles et l’imagination est de rigueur. Par exemple, c’est en enlaçant un arbre qu’elles apprennent la première position. Fernanda Bianchini donne des cours gratuitement à 70 élèves dont 50 ont des problèmes de vue, d’ouïe ou mentaux. Elles ont été présentées au public exigeant du ballet classique lors du festival d’hiver de Sao Paulo en 1998. Toutes ces danseuses ont une modèle, la ballerine cubaine Alicia Alonso. Chorégraphe et fondatrice du Ballet nacional de Cuba était presque aveugle, elle est devenue l’une des plus grandes danses étoiles du XXe siècle. Johanna AMSELEM29/08/2011

 http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gJEC3mZgWsH2Todgyc8reWouwcMw?docId=CNG.60d10371949b1723fed6f9196d2e0daa.431

Un jazzman parti trop tôt

Il est maintenant le héros de son propre film. Michel Petrucciani, musicien de talent a toujours du se battre contre son grave handicap. En salle mercredi 17, ce long métrage retrace la vie riche et atypique de cet homme passionné de musique depuis sa plus tendre enfance. Atteint de la maladie des os de verre depuis sa naissance, Michel Petrucciani a toujours été bercé dans une famille de musicien et il montre très tôt d’importantes prédispositions pour la musique. Grâce à de nombreux témoignages de proches de l’artiste et un récit chronologique précis, le film met en évidence les différentes facettes de l’artiste. Un premier instrument à l’âge de six ans et l’apprentissage de la musique qui se fait rapidement. Il monte ensuite à Paris avant de s’envoler vers la Californie. Le musicien impose aux Etats-Unis sa technique et devient le premier non-américain du label Blue Note. Son jeu est caractérisé par une indépendance totale de ses deux mains. Bourré d’autant d’humour que de talent, Michel Petrucciani doit pourtant affronter certaines épreuves : des os qui se brisent à tout moment, la naissance d’un film atteint de la même maladie. Jusqu’au bout il profitera à fond de sa vie mais il meurt en 1999, peu de temps après son 36ème anniversaire. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise. Michel Petrucciani, en salle le 17 aout 2011. Film documentaire réalisé par Michael Radford. Johanna AMSELEM21/08/2011

Amadou et Mariam, une Eclipse en 2012

Le couple de chanteurs maliens non-voyants, Amadou et Mariam vont donner un nouveau concert en janvier prochain. Ils offriront au public un spectacle inédit. Effectivement, ils vont proposer un concert qui se déroulera entièrement dans le noir. Une idée que les deux artistes ont souhaité mettre en place pour amener les spectateurs dans un autre univers, pour, qu’ils ressentent la musique avec d’autres sens. Et c’est le Manchester International Festival qui a eu la primeur de cet évènement. La bas, rien n’était laissé au hasard et de nombreuses recommandations étaient donnés aux spectateurs (pas de portables ni de parfum fort pour pouvoir profiter pleinement des senteurs et de l’ambiance du concert). Et la magie a opéré, le public s’est laissé guidé, porté par la voix du conteur à l’accent africain et les effluves qui flottaient dans l’air. Ces concerts auront lieu à la Cité de la musique, dans le 19ème arrondissement de paris les 14 et 15 janvier 2012. Pour les plus pressés, les places sont déjà en vente sur le site internet de la Cité de la musique. Johanna AMSELEM01/08/2011

Mariage en suspend

Les deux amoureux souffrent d’un léger handicap mental et devaient se marier mais le maire de la commune en a décide autrement. Il a invoqué un « dossier incomplet » et a lancé une enquête auprès du procureur de la République. Lui, 28 ans, vit sous curatelle et elle, 17 ans, avait eu l’accord de représentante légale (sa mère). D’après cette dernière, le maire s’inquièterait des conditions de vie du couple après le mariage qui assure vouloir seulement protéger les deux jeunes gens. Alors qu’il affirme ne pas avoir l’acte de naissance du jeune homme il s’interroge quand même : « Je pose la question : combien de maires ont déjà marié une mineure, handicapées mentale, avec quelqu’un sous curatelle ? (…) » mais il affirme que ces éléments n’ont pas influencé sa décision. En attendant les deux tourtereaux ont annoncé qu’ils allaient emménager ensemble prochainement. Les familles ont manifesté dans la mairie et tout le monde attend maintenant la date du mariage. Johanna AMSELEM25/07/2011

Stromae veut des festivals accessibles

L’été est la et a apporté son lot de festival. Alors que vous allez aux Solidays, aux Eurockéennes ou à des festivals de jazz, vous pensez rarement à l’accessibilité. Et pourtant, de nombreuses personnes handicapées aimeraient faire comme vous mais ne peuvent pas s’y rendre. Le chanteur est le nouvel ambassadeur de la campagne Access-I, label qui contrôle l’accessibilité des lieux publics aux personnes handicapées. Avec sept critères, le label attribue une note pour aider les personnes handicapées à choisir où aller. Sur l’affiche, on peut voir Stromae dans sa tenue classique mais dans un fauteuil roulant. Le message de cette campagne est fort et directement de son tube à succès : « Alors on danse ? ». Un bon moyen d’interpeller les festivaliers et l’ensemble de la société. L’affiche sera visible dans tous les festivals de Belgique pour rappeler à tous que le loisir et le divertissement est un droit universel. Johanna AMSELEM18/07/2011

Un site de pêche aménagé

Nous sommes au mois de juillet, les vacances d’été ont débuté pour de nombreuses familles. Sur une partie des berges de Sèvre niortaise, un site a été aménagé pour proposer un parcours de pêche sécurisé aux personne à mobilité réduite. Ce parcours de 70 mètres est équipé de deux rampes d’accès et d’installations pour aider le matériel à être acheminé vers les berges. Ce projet, initié par la Fédération de pêche de Charente-Maritime, est le premier réalisé dans le Marais poitevin. La réalisation de cette installation coûte près de 72000 euros et a reçu l’aide de l’IIBSN, de l’Union Européenne et de la Région Poitou-Charentes. Alors qu’une commune s’occupe de l’aménagement des abords et du stationnement, l’association locale de pêche assurera les animations. Donc si la pêche vous attire et que vous ne savez pas où aller, n’hésiter pas à vous renseigner sur cette destination Johanna AMSELEM11/07/2011

L’alternance, tremplin pour les personnes handicapées

Le 11 juillet 2011 auront lieu à Paris les deuxième « Rencontres Tremplin Alternances ». Alors que l’alternance offre de nombreuses chances de trouver un emploi qu’une formation théorique, l’Association organise cet événement pour faire se rencontrer les jeunes handicapés à la recherche d’un contrat en alternance et des entreprises partenaires. Le but étant que les projets professionnels des différents participants se concrétisent. Cette année, les recruteurs représenteront plus de 20 secteurs d’activité différents. Au cours d’une grande matinée, de 8h45 à 15h, les participants pourront échanger autour des projets, des motivations et de différentes opportunités. Pour les étudiants dont les projets n’auront pas été retenus ne seront pas laissés à l’abandon. Tremplin Entreprises s’engage à les accompagner et à assurer un suivi jusqu’à l’obtention d’un premier emploi. Les jeunes désirant participer doivent s’inscrire en envoyant un mail à l’adresse suivante : contact@tremplin-entreprises.org ou par téléphone au 01.41.09.79.10. Les candidats peuvent envoyer un CV. Autre bonne idée : pour ne pas pénaliser financièrement certaines candidats, l’entreprise s’engage à rembourser un aller-retour aux candidats qui le désire. L’association aide les personnes handicapées à s’insérer dans la vie professionnelle et accompagne les entreprises dans la mise en œuvre d’actions concrètes d’accueil et d’intégration pour les personnes handicapées. Johanna AMSELEM04/07/2011

Le royaume des nains.

Quand j’ai vu cet article, j’ai d’abord cru à une blague de mauvais goût. Mais non, il existe vraiment en Chine le « royaume des nains », il s’agit d’un centre à Kunming (chef-lieu de la Province du Yunnan, sud-ouest de la Chine) où vivent environ 100 personnes venues des quatre coins du pays et faisant moins de 1,30 m. Là-bas, le plus jeune a 18 ans, et le plus âgé 48 ans. Cette zone est devenue célèbre depuis que les habitants ont décidé de construire des bâtisses aux allures de contes de fées. Depuis ; princesses, chevaliers, danse, musique, roi et lutins se côtoient pour le plus grand bonheur des visiteurs. Car oui, il s’agit d’une attraction touristique proposée par le Jardin écologique mondial des papillons de Kunming et les habitants sont employés du parc pour 1000 Y par mois. Maintenant, comme tout royaume, l’endroit rêve d’expansion et le directeur du parc prévoit d’y accueillir à terme 600 nains. Johanna AMSELEM26/06/2011

Un tétraplégique : le web lui vient en aide

Tétraplégique depuis l’âge de 16 ans, Louis Van Proosdij a réussi à mobiliser des millions d’internautes derrière lui en quelques heures : une belle démonstration de la solidarité 2.0. Par l’intermédiaire de son blog, cet entrepreneur de 43 ans a dénoncé ses conditions de soins. Figure respecté du milieu professionnel mène malgré son handicap une brillante carrière professionnelle. Dans un billet, publié sur son blog, il explique que son handicap refait surface à certains moments de la journée : lever, coucher, etc. Un quotidien auquel il s’était habitué mais un évènement est venu perturber cette organisation. L’association qui s’occupe de lui, Santé Service a décidé de modifier son protocole de soins. Désormais, il n’a plus le droit qu’à une seule douche par jour, un lit médicalisé, des toilettes au lit avec une cuvette et un gant, un coucher imposé à 21heures et pour finir il n’est plus prioritaire pour être levé le matin. Des mesures humiliantes qui le font revenir des années en arrière. Il raconte lui-même son état qui se dégrade et son corps qu’il néglige sur son blog personnel. Une autonomie perdue mais aussi une dignité disparue. Alors qu’il avait réussi une vie professionnelle, un épanouissement personnel, il se retrouve seul et dépendant. C’est la que tout l’intérêt de la réactivité du web apparait. En une nuit, le sujet est devenu le post le plus discuté de Twitter. Des témoignages de soutien, des personnes scandalisées et puis des politiques aussi qui décident de s’emparer du sujet. Sur Twitter, le ministre de l’industrie, Eric Besson, demande à son cabinet de s’occuper de lui. Une histoire qui va certainement bien se terminer puisque Louis Van Proosdij mettait sur son compte Twitter : « Tout va certainement s’arranger vite, les ministères ont été extrêmement réactifs, Santé Service dialogue ». Ici tout s’arrange mais, en France, de nombreuses autres personnes vivent cette vie de dépendance et de honte. Espérons que la parole de cet homme permettra à de nombreux autres de voir leur situation s’améliorer. Un débat doit s’ouvrir. Johanna AMSELEM20/06/2011

Quand l’astronomie devient accessible à tous

Depuis 2008 une association francilienne lutte pour rendre accessible aux personnes handicapées les techniques scientifiques et les observations astronomiques. L’association « des étoiles pour tous » propose différentes animations adaptées à un public en situation de handicap, avec l’utilisation de nouveaux matériels d’observations rivalisant d’ingéniosité. Le fondateur de l’association a développé « l’Handiscope » et « le Nanoscope » qui permettent aux personnes handicapées moteurs d’observer les étoiles. L’avantage de ce dispositif réside aussi dans le fait que les appareils peuvent évoluer et s’adapter au handicap de la personne qui l’utilise. Concernant les déficients visuels, le matériel utilisé est du matériel militaire comme c’est le cas pour l’amplificateur de lumière. Pour les personnes malvoyantes, le toucher est utilisé permettant aux personnes handicapées d’appréhender les couleurs grâce à un système de texture. Par ailleurs, le fondateur du collectif « Astro pour tous » a mis au point un dictionnaire d’astronomie bilingue-français-langage des signes qui permet aux personnes malentendantes de comprendre et d’expliquer ce qu’elles voient en observant les astres. Encore une façon de rendre les personnes handicapées plus autonomes et de les guider vers les étoiles… Et n’est ce pas la plus belle des choses ? Johanna AMSELEM13/06/2011

Un lieu pour les enfants en fin de vie

Un établissement consacré aux enfants en phase terminale a été inaugurée par Roselyne Bachelot, la ministre de la Solidarité et de la Cohésion sociale à proximité de Toulouse. Cette structure va pouvoir accueillir chaque année 40 à 60 jeunes, de moins de 18 ans, avec leurs proches pour des séjours allant de plusieurs semaines à plusieurs mois et destinée à recevoir des enfants atteints de cancers, de maladies neurobiologiques ou orphelines et qui ne peuvent pas être accueillis à l’hôpital. Cette maison, idéalement située au milieu d’un parc de 12 hectares, est dotée de quatre chambres et d’une suite familiale. Il y a aussi une salle de jeu, de lecture, un salon, une salle à manger et une cuisine permettant à la famille de se retrouver et de continuer à vivre des moments de convivialité. Cette maison met à disposition des familles une équipe paramédicale et psychosociale, elle permet de traiter la douleur des enfants. Autre avantage de cet établissement, il permet aux familles de se reposer et de se ressourcer. Une initiative primordiale mais qui doit être élargi à d’autres villes pour permettre aux enfants en fin de vie d’être pris en charge dignement. Un lieu a reproduire! Johanna AMSELEM06/06/2011

Chez Ikéa il faut montrer patte blanche.

C’était un client comme les autres. Il est 20H30, le 13 mai 2011, quand Pascal da Silva se rend chez Ikéa avec sa fille et son épouse. Cette dernière conduit le véhicule familial et se gare sur une place handicapée du parking. Mais le macaron présent sur le pare-brise de la voiture ne suffit pas à convaincre l’agent de sécurité. L’homme appelle son responsable et la discussion s’anime. En effet, l’agent doute que le conducteur d’un véhicule de chantier puisse être handicapé. Et pourtant, M. Da Silva, victime d’une septicémie il y a six ans a depuis été amputé des deux jambes et a perdu une grande partie de ses doigts à l’exception de ses pouces. Mais pour le service de sécurité, le handicap n’est pas visible donc il n’existe pas. Poussé à bout et humilié devant sa famille et certains clients de l’enseigne suédoise, ce concessionnaire automobile de 38 ans exhibe ses prothèses pour prouver son droit de stationner sur cette place handicapée. Le directeur de la sécurité et le responsable du magasin s’excusent et lui offrent un repas. Une proposition qu’il refuse, M. Da Silva porte plainte pour atteinte à la vie privée. Une situation excessive mais qui est celle d’un grand nombre de personnes handicapées. Pour beaucoup le handicap doit se voir, doit pouvoir se prouver et se montrer. C’est pour dénoncer cette idée reçue que ce client a décidé de médiatiser son histoire. « Pour les gens, un handicapé doit être dans un fauteuil roulant et vivre des allocations sociales », déplore M. Da Silva. Alors, à quand un changement des mentalités ? Johanna AMSELEM30/05/2011

Handi-Van poursuit son chemin

Au concours Handitec 2010, plusieurs innovations avaient suscité l’intérêt du public. Quelques mois plus tard, nous prenons des nouvelles d’Handi-Van qui arrive à sa phase finale. C’est dans les rues de Vierzon que les habitants pourront voir circuler la machine. Entre le 12 et le 18 mai, des tests en situation réelles ont été réalisés afin de déterminer la maniabilité de la remorque. Au total, les participants vont traverser 18 km de parcours : campagne, ville, parking, supermarché, tous les groupes de volontaires vont affronter les situations de la vie courante. Ces binômes, composés d’une personne handicapée et de son accompagnant, vont valider et apporter des modifications aux solutions techniques proposées. L’analyse finale sera réalisée par un étudiant en ergonomie de la Motricité et accueilli grâce au Pôle Handicap Autonomie de Vierzon. Après le circuit, il va s’entretenir avec les binômes, les questionner, les filmer, recueillir leurs impressions et dresser une analyse complète. La remorque a été suivie par un moniteur d’une Auto-Ecole. Son dirigeant, très impliqué dans le handicap, a équipé un véhicule pour lui permettre de répondre à la majorité des handicaps. Il a conçu un module spécifique à la conduite avec remorque pour rassurer les futurs utilisateurs. Alors que la remorque a été validée d’un point du vue technique, les constructeurs veulent maintenant une « validation » des utilisateurs et la possibilité de s’appuyer sur les réactions des premiers utilisateurs. Johanna AMSELEM23/05/2011

Première séance pour le Conseil consultatif du handicap

La première séance plénière du Conseil consultatif du handicap de la Région Île-de-France a eu lieu le 5 mai. Ce Conseil consultatif du handicap (CCH) intervient pour l’amélioration de l’autonomie des personnes en situation de handicap. Ce conseil et ses 34 membres s’installent pour trois ans, ils remplacent le Conseil consultatif régional des citoyens handicapés. Cette nouvelle organisation s’occupera principalement des grands chantiers régionaux 2011-2014. Par ailleurs, le CCH proposera aux Conseils départementaux consultatifs des personnes en situation de handicap des rencontres régulières afin de mieux connaître la situation des personnes en situation de handicap sur le territoire. Le CCH sera présidé par Laure Lechatellier, vice-présidente en charge de l’action sociale, de la santé et du handicap. De son côté, Elisabeth Gourevitch assurera la vice-présidence. Les autres membres sont toutes des personnalités qualifiés dans le champ du handicap. Onze représentants des associations franciliennes les plus représentatives des personnes handicapées, deux représentants de collectifs nationaux (collectif des démocrates handicapés et « Ni pauvre ni soumis ») et dix-sept personnalités recouvrant des thématiques par secteur (sport, logement, aidants, transports…). Un panel qui devrait permettre un regard objectif et proche du réel de la situation du handicap. Johanna AMSELEM16/05/2011

Triste histoire

Un petit village de l’Allier est en deuil. Un ancien agriculteur de 85 ans et son fils handicapé de 48 ans ont été retrouvés pendus à leur domicile. Il semblerait que le père ait mis fins aux jours de son fils avant de se donner la mort. Le père devait s’occuper seul de son fils, handicapé mental, depuis la mort de son épouse deux ans auparavant. Les parents s’étaient toujours occupés de leur fils, les liens familiaux étaient très forts. Encore un drame qui concerne des parents qui ont en charge des enfants handicapés. Un drame qui dénonce le manque cruel de places pour ces enfants « adultes ». A l’occasion de cette tragédie, Roselyne Bachelot rappelle que le président de la République « s’est engagé à créer plus de 50.000 places dans des structures pour accueillir des personnes handicapées et soulager aussi leurs parents ». La ministre a insisté sur la préoccupation gouvernementale de « prise en charge des personnes handicapées vieillissantes ». De son côté l’UNAPEI a dénoncé « l’immobilisme des pouvoirs publics face aux situations dramatiques de plus de 30.000 familles confrontées au vieillissement de leur enfant handicapé mental ». C’est à se demander combien de situations tragiques notre société doit encore connaître pour que le vieillissement des personnes handicapées mentales soit une priorité pour les pouvoirs publics. Johanna AMSELEM9/05/2011

Les revirements de la justice

Ce sportif de 28 ans rêvait de devenir éducateur dans un foyer pour personnes handicapées mais la vie va en décider autrement. Jean-François Seulin s’est soumis aux trois injections nécessaires pour être vacciné contre l’hépatite B. Peu de temps après il va ressentir des sensations de fatigues puis va être hospitalisé. Et, quelques mois plus tard, le verdict est tombé: c’est une sclérose en plaques qui le cloue depuis sur un fauteuil roulant avec seul son bras gauche qui fonctionne encore. Depuis la famille essaye d’avancer et Jean-François veut continuer de vivre et sentir sa famille grandir autour de lui. Mais en 2002, la famille saisit la justice et le tribunal administratif de Marseille condamne l’Etat à verser une indemnisation puisqu’un expert avait établi le lien entre le vaccin et la sclérose en plaques. Avec cet argent, la famille achète une maison pour accueillir toute la famille et qui répond davantage aux besoins du père. Cependant, l’Etat fait appel du jugement du tribunal administratif car un expert n’a pas reconnu de liens entre le vaccin et le handicap. La cour administrative d’appel suit cet avis et le pourvoi formé par la famille devant le Conseil d’Etat a été rejeté. Cette décision a été suivie d’un « commandement de payer »… Autrement dit, la famille dispose de 20 jours pour rembourser l’indemnisation précédemment versée. Pour cette famille, le sort s’acharne. Après la maladie, la justice semble aussi faire des siennes. Jean-François, qui ne voit plus de solutions, envisage désormais de débuter une grève de la faim. Johanna AMSELEM2/05/2011

FDJ : une entreprise accessible

Quand une importante entreprise se met à soutenir les personnes en situation de handicap, les résultats peuvent être visibles. Et c’est le cas de la Française des Jeux qui, depuis de nombreuses années, montrent son engagement pour la cause des personnes handicapées. Le nouveau partenariat mis en place doit augmenter l’emploi chez les personnes handicapées, assurer une meilleure intégration pour tous au sein de l’entreprise, diffuser des méthodes de travail en accord avec les capacités des salariés et sensibiliser l’ensemble des salariés à un échange permanent et nécessaire entre eux. Cette convention historique va dans le sens de la politique d’intégration menée, depuis sa création, par l’entreprise. Comme l’accessibilité ne suffit pas, la Française des Jeux soutient aussi le Handisport afin de garantir aux personnes handicapées une intégration complète dans la société. A ce titre, l’entreprise organise depuis maintenant plus de 20 ans un « Challenge »qui récompensent des athlètes valides ou handicapés. Enfin, la Française des Jeux accompagne aussi les personnes handicapées sur la scène européenne aux côtés de l’association « Hangagés ». Cette association réunit des entreprises qui engagent un maximum de personnes en situation de handicap. L’objectif n’est pas négligeable puisqu’il est d’atteindre les 6% de travailleurs handicapés dans les entreprises adhérentes. Alors, qui a dit que accessibilité de pouvait pas rimer avec profit et compétitivité ? Surement pas la Française des Jeux ! Johanna AMSELEM25/04/2011

La nouvelle égérie de Thierry Mugler

Encore un champion paralympique à l’honneur ! Cette fois il s’agit d’Oscar Pistorius, le quadruple champion a été choisi pour représenter le nouveau parfum de la marque à travers le monde. Cet athlète sud-africain, amputé des deux jambes, est devenu triple recordman mondial et triple champion paralympique sur 100, 200 et 400 mètres. Ce héros des temps modernes véhicule avec élégance et raffinement l’esprit de la marque. Encore une belle preuve que le handicap peut être synonyme de beauté et de classe. Mais comme chaque nouvelle égérie handicapée surprend encore, c’est qu’il ne doit pas y en avoir suffisamment ! Maintenant, dépêchez vous et allez vite . Johanna AMSELEM18/04/2011

 http://adepa.forumactif.com/t1106-oscar-pistorius-egerie-du-parfum-amen-de-thierry-mugler

Lourdes à l’heure de l’accessibilité

En France, de nombreux monuments et sites effectuent des travaux pour entrer dans le cercle des lieux accessibles. Et un nouveau lieu va s’y mettre. Il s’agit des Sanctuaires de Lourdes qui vont engager des travaux pour se mettre en conformité avec la loi relative aux personnes handicapées. Des travaux nécessaires qui viseront à installer des ascenseurs et adoucir les nombreuses pentes du site. Des aménagements qui s’annoncent plus que nécessaire car chaque année plusieurs milliers de personnes handicapées se rendent à Lourdes. Au total, une enveloppe de quatre millions d’euros est destinée pour ces travaux qui vont s’échelonner jusqu’en 2015. A titre d’exemple, sur 825.000 visiteurs environ 60.000 personnes étaient en situation de handicap. Aujourd’hui, les personnes handicapées ne peuvent pas aller seuls à Lourdes et ont nécessairement besoin d’un accompagnateur. Ils peuvent souvent compter sur les hospitaliers qui aident les personnes handicapées dans ce pèlerinage. Johanna AMSELEM11/04/2011

Pas d’inquiétudes.

La question est sur toutes les lèvres… Du métro au supermarché en passant par les cours des lycées ou la machine à café des entreprises, tout le monde se demande la même chose : les masses d’air contaminés sont arrivées en France cette semaine, mais quels sont les risques pour la santé de la population française ? Pour l’Autorité de sûreté nucléaire ainsi que l’organisation indépendante Criirad il n’y a pas de risques en raison de l’importante distance qui sépare le Japon de la France et des océans qui séparent les deux pays. Il apparaît que les quantités toxiques seront tellement faibles qu’elles ne pourront même pas être mesurées par des détecteurs. De son côté, l’organisation fondée des suites de l’accident de Tchernobyl, se montre prudente et dénonce un manque de données. Alors pas de paniques, les enfants peuvent sortir, vous pouvez aller travailler et ce n’est pas la peine de se ruer dans les pharmacies pour prendre des masques ou des comprimés d’iode. Johanna AMSELEM28/03/2011

Une semaine utile?

En France, tout le monde à sa semaine ou sa journée. Semaine pour l’emploi, journée de l’audition, semaine du développement durable, journée des maladies rares. Et les personnes handicapées n’échappent pas à la règle. Du 14 au 20 mars a eu lieu la semaine nationale des personnes handicapées physiques. A l’occasion de cette semaine de mobilisation, l’Association des Paralysés de France (APF) a organisé dans toute la France une collecte de fonds. Ces fonds sont destinés à a mettre en œuvre des actions de proximité en faveur des personnes en situation de handicap moteur. Et, comme chaque année, de nombreuses villes françaises mènent des actions. A l’image de Paris qui propose une initiative assez sympa. Des propriétaires de voitures sportives et de collections datant de 1945 à 1975 enseigneront leur passion à des personnes handicapées. L’événement se déroule à 25 kilomètres de Paris à l’Autodrome de Linas-Monlhéry. Au total, plus d’une centaine de copilotes motivés venant de foyers pour personnes handicapées vont bénéficier de ce baptême de la route inoubliable. En plus de les initier à un sport exceptionnel, les personnes handicapées pour reprendre confiance en eux, s’épanouir, apprendre et surtout partager. Et si c’était le vrai but de cette semaine ? Johanna AMSELEM21/03/2011

Grégory Cuilleron

Pour les plus observateurs, le visage de ce trentenaire homme ne vous est pas inconnu. Grégory Cuilleron a été rendu célèbre par l’émission culinaire Top Chef. Elu meilleur cuisinier du PAF, il est maintenant le nouveau visage de la campagne de l’Agefiph. Le jeune homme succède à Jamel Debbouze, il participe à la nouvelle campagne publicitaire du Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Né sans avant bras gauche, Grégory Cuilleron a réussi à conquérir le cœur des français et à devenir un excellent cuisinier. « Ici, nous sommes là, et c’est normal », ce slogan de la campagne 2011 restera certainement dans les esprits. Il sera présent sur des affiches et dans des spots télé pour inciter les entreprises à embaucher des personnes handicapées. Plus les années passent et plus les fonds récoltés diminuent, passant de 650 millions d’euros en 2007 à 539 millions l’année dernière. Pour Grégory Cuilleron, les projets s’enchainent puisqu’il va ouvrir un bistrot épicerie avant d’ouvrir un établissement à Lyon. Une vie bien remplie ! Johanna AMSELEM14/03/2011

Bilan mitigé pour la scolarisation des élèves handicapés

Il est indéniable que depuis la loi de 2005 la scolarisation des élèves handicapés a progressé, et heureusement d’ailleurs. Mais la route est loin d’être terminée et il reste encore de nombreux points à améliorer comme la formation des enseignants. Il est assez fréquent d’évoquer la scolarisation des enfants handicapés mais cette réunion d’experts permet de faire un point complet et actualisé. Une rencontre organisée par la Halde six ans après l’instauration de la loi du 11 février 2005, d’après un sondage CSA, 83% des collégiens en situation de handicap sont « satisfaits » de l’organisation de leur scolarité mais 25% aimeraient bénéficier de plus d’aides. Niveau chiffre, alors que 133.000 élèves handicapés étaient scolarisés en 2005, ils sont 201.406 à la rentrée 2010. Si le « bilan quantitatif est positif », les associations pointent certaines lacunes. « Manque de préparation, absence de modules spécifiques dans la formation initiale, aucun stage prévu », pour l’Association pour les adultes et les jeunes handicapés (Apajh) les manquements sont nombreux. Mais un autre problème vient compléter cette liste: le manque de statut pérenne des AVS, personnels précaires. L’APF a souligné un important travail à réaliser concernant « l’accessibilité de l’école », à savoir l’accès aux locaux, l’adaptation des manuels scolaires et de tous les supports et activités pédagogiques. La Halde a promis de publier un avis sur « ce qu’il reste à faire sur la scolarisation des enfants handicapés ». Johanna AMSELEM07/03/2011

Faire plaisir ou se faire plaisir

Le saut en parachute est une activité déjà pratiquée par de nombreuses personnes. Et pourtant, ce que propose Espace tandem n’est pas banal. Présent dans la région parisienne et le nord-est de la France, ces professionnels proposent aux personnes handicapées de sauter en parachute tandem. Ce baptême est effectué par des moniteurs ayants les diplômes d’état de Parachutiste Professionnel, de qualification tandem et surtout une qualification Handisport. Accueil personnalisé, briefing, montée en avion, ouverture de la porte, saut dans le vide, chute libre et atterrissage en douceur… Dépêchez vous, un saut en parachute c’est réellement un mélange de sensations. Alors terminé les cadeaux réservés aux valides et voilà enfin des activités originales à pratiquer par tous et en famille. Johanna AMSELEM21/02/2011

Du mieux mais beaucoup reste à faire.

Du mieux mais beaucoup reste à faire. L’Association des paralysés de France (APF), en partenariat avec l’Express, a publié son second classement des villes françaises en matière d’accessibilité. Cette année, la moyenne générale des villes est de 11.6 sur 20 et quarante-sept villes sur quatre-vingt-seize ont obtenu une note au moins égale à cette moyenne. Un constat «encourageant» pour Jean-Marie Barbier, président de l’Association des paralysés de France (APF). Ce classement s’est fait en fonction de ses facilités d’accès aux commerces de proximité, aux transports ou aux équipements publics. Nantes occupe la première marche du podium pour la deuxième année consécutive. Avec 17.4 de moyenne, le chef-lieu du département de Loire-Atlantique a été félicité pour ses infrastructures. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Grenoble grâce aux travaux du tramway. Dans le trio de tête se place aussi Le Mans. De nombreuses villes se sont améliorées depuis 2010 et on pris le pari de l’accessibilité. Même si certaines villes ont fait d’énormes progrès, d’autres ont chuté : c’est le cas de Lyon (3ème en 2009 et 35ème cette année) et de Créteil (11ème en 2009 et 81ème cette année). Ces villes se sont peut-être un peu trop reposées sur leurs acquis… Les villes du Sud sont également moins accessibles que les autres et les chefs lieux du Languedoc-Roussillon, de Provence-Alpes-Côte-D’azur et de Corse n’obtiennent pas la moyenne. Les choses bougent lentement, mais il y a urgence parce que d’ici 2015 l’accessibilité des bâtiments et des transports pour les personnes handicapées sera obligatoire. Si les progrès continuent à cette vitesse, il faudra plus que quatre ans pour tout rendre accessible. Johanna AMSELEM14/02/2011

Une mère s’en prend à David Cameron

Délaissée. La mère d’une fillette, aveugle et tétraplégique, de six ans s’en est prise au Premier ministre britannique David Cameron. Elle l’accuse d’avoir rompu sa promesse d’épargner les personnes handicapées dans la mise en place de sa politique d’austérité. Une promesse que l’homme avait faite au cours d’un déplacement lors de sa campagne électorale. David Cameron lui avait affirmée qu’elle disposerait toujours d’une aide pour pouvoir continuer à s’occuper de sa fille à domicile. Mais aujourd’hui, cette mère a été contrainte de demander un placement de son enfant après le refus des services sociaux de lui accorder une aide supplémentaire. Un message laissé sur un site internet populaire auprès des parents et qui a suscité de multiples réactions sur le Net. Une désillusion bien loin des promesses du gouvernement. Une fillette maintenant omniprésente dans les médias et qui est entrain de devenir un symbole de la lutte contre l’austérité mise en œuvre dans le pays. Un porte-parole de David Cameron a indique que, ce dernier, avait écrit personnellement à la famille. Johanna AMSELEM7/02/2011

Emprisonné chez lui

Nicolas Amigou, 28 ans, attaché d’administration des affaires sociales au ministère du travail depuis septembre 2009, est bloqué dans son appartement parisien depuis le 1er janvier. La cause ? Une panne d’ascenseur que personne ne s’est pas empressé de réparer. C’est en rentrant de vacances qu’il a découvert cette panne. Il a dû faire appel aux pompiers pour monter chez lui mais depuis il ne sort plus de son domicile. C’est grâce à une société de transport que le trentenaire a pu se rendre à ses rendez-vous médicaux. Depuis que le jeune homme a alerté les médias de sa situation, l’ascensoriste s’est engagé à réparer cette panne au plus vite. La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, s’est "émue", mercredi soir, de la situation de ce "jeune handicapé bloqué dans appartement géré par une société immobilière dépendant de la ville de Paris". De son côté, Nicolas Amigou a porté plainte contre X auprès du procureur pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Une situation qui étonne toujours mais qui n’est pas si rare. En effet, ce n’est pas la première mésaventure de ce genre qui touche des personnes handicapées. Johanna AMSELEM31/01/2011

Sans scrupules ?

Les faits remontent aux années 1996 mais après onze années d’instruction le procès s’ouvre enfin devant le tribunal correctionnel de Paris. Ils sont neuf, neuf prévenus soupçonnés d’avoir détourné près de 5 millions d’euros destinés à une association d’aide aux personnes handicapées. Il s’agit de l’ancien directeur, son bras droit et sept hommes d’affaires. En 1999, et après plusieurs signalements des Douanes, une information judiciaire sur la gestion du Comité d’études, d’éducation et de soins auprès des personnes handicapées a été ouverte. Cette association, reconnue d’utilité publique et employant 1.500 salariés, avait en charge la gestion d’établissements, la formation de professionnels et l’accompagnement de personnes polyhandicapées. La fin du procès est prévue pour le 2 février 2011. Johanna AMSELEM21/01/2011

Juste miraculeux.

Cela pourrait être un scénario de film ou le sujet d’un roman et pourtant cette histoire est celle d’une jeune femme. L’athlète paralympique Monique Van der Vorst a passé la moitié de sa vie en fauteuil roulant. Cette jeune femme de 26 ans s’entrainait activement pour les Jeux Paralympiques de Londres de 2012. Pour avoir toutes ses chances, elle passait trente heures par semaine pour être la meilleure dans son sport, le cyclisme. C’est au cours de l’une des séances qu’elle a été percutée par un autre vélo. Un choc qui lui aurait débloqué la colonne vertébrale… Un événement qui lui permet de retrouver l’usage de ses jambes. Le plus beau des cadeaux pour cette nouvelle année. Johanna AMSELEM17/01/2011

Privé de réveillon

Un trentenaire handicapé moteur a saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) après s’être vu écarté d’une soirée de réveillon pour célibataires Sa mère divorcée, souhaitait adhérer au club pour participer, en compagnie de son fils, à la soirée du réveillon. « Ca m’a rendue malade la froideur avec laquelle la responsable disait que la présence d’une personne handicapée plomberait la soirée », a-t-elle déclaré à l’AFP. De son côté, la responsable de l’association Club Effervescence, récuse toute « interdiction ou discrimination ». Elle estime que ce type de soirée dansante, où prévalent le "look et le paraître", n’était pas des plus adaptée et s’est dit prête a accueillir Sébastien dans "un cadre plus restreint". La Halde a expliqué que cette association devrait « justifier le non respect de l’article 225-2 du Code Pénal » définissant les différents types de discriminations. Johanna AMSELEM10/01/2011

La soupe de la réussite

Une belle initiative pour ce dernier billet d’humeur. Les membres du Kiwanis se sont mobilisés pour faire de la 7 édition de la soupe des chefs une réussite. Dès 6 heures du matin ils étaient prêts pour vendre la soupe à emporter dans les shakers. Le chalet a connu un attroupement convivial et chaleureux. La recette de la journée de 2 700 euros va permettre le financement d’une échelle lumineuse en faveur des enfants de l’institut des jeunes sourds avec qui le Kiwanis a tissé un véritable partenariat. En effet, les enfants ont conçu les affiches annonçant les soupes ainsi que la préparation des shakers. Une fois de plus, la soupe des chefs se révèle être l’action phare du clug Kiwanis de Bourg en Bresse. Johanna AMSELEM03/01/2011

Grève de la faim

Il attend les journalistes. Ce Guyanais quadragénaire vit désormais dans une tente devant les locaux de France Télévisions. Cet homme en grève de la faim exige qu’un reportage soit fait sur les conséquences de son passage à tabac par ceux qu’il affirme être le service d’ordre de Nicolas Sarkozy. L’homme affirme avoir été victime d’une agression par le service d’ordre de Nicolas Sarkozy lors d’un déplacement de ce dernier. Une agression violente qui risque de le rendre tétraplégique. Johanna AMSELEM27/12/2010

 http://www.rue89.com/2010/12/23/handicape-en-greve-de-la-faim-il-accuse-les-gros-bras-de-sarkozy-182068

Un calendrier contre les préjugés

Il est une nouvelle mode, celle des calendriers. Et des hommes et des femmes en situation de handicap ont décidé de se laisser prendre en photo totalement nus. Dans un communiqué de l’APF-92 on peut lire que « les douze modèles ont posé nus pour prouver à tous que des personnes aux corps mutilés et déformés restent des individus à part entière ». Vous vous demandez peut-être quelle est la motivation de ce calendrier et bien un modèle l’explique, le but est de « montrer le corps handicapé de façon brute, sans se soucier des canons de la beauté académique, chimérique, qui parcourt et cristallise une image falsifiée d’un corps standard ». Un premier tirage de mille exemplaires de ce calendrier a été commandé à l’occasion d’une exposition en présence des neuf modèles et de la photographe, Cécile Arfi. Johanna AMSELEM20/2010

Téléthon

La 24e édition du Téléthon s’est achevée dans la nuit de samedi à dimanche avec un total de 84.076.371 euros de promesses de dons au compteur. Ce chiffre est en baisse par rapport à décembre 2009 où les promesses avaient atteint 90.107.555 euros au compteur. 

La présidente de l’Association française contre les myopathies (AFM), Laurence Tiennot-Herment, a salué "un beau chiffre avec un contexte météo qui n’était pas favorable et un contexte économique non plus". Johanna AMSELEM13/12/2010

Sophie VOUZELAUD s'invite à la HALDE

Cette semaine je vais revenir sur une actualité un peu ancienne mais sur laquelle je voulais m’arrêter. Il y a quelques semaines, la dauphine de Miss France 2007, Sophie Vouzelaud a décidé de saisir la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde). La jeune femme estime avoir été discriminée en raison de sa surdité. En 2007, Sophie Vouzelaud participe au concours de Miss France en tant que Miss Limousin mais elle doit se contenter de la place de première dauphine. Pour le concours Miss Monde, Rachel Legrain-Trapani s’est désistée en faveur de sa dauphine. Dans un premier temps, le comité mondial accepte cette candidature mais finit par revenir sur cette décision. La raison invoquée ? Les dauphines ne peuvent concourir à cette compétition. Mais cet argument ne convainc pas Sophie Vouzelaud car pendant de nombreuses années des dauphines ont participé à cette élection de Miss Monde. Ambassadrice de l’association HECA, Sophie Vouzelaud attend des explications de la Halde Johanna AMSELEM05/12/2010

L'équipe de France a terminé les Mondiaux d'escrime

 L’équipe de France a terminé les Mondiaux d’escrime handisport avec un total de onze médailles remportées. Avec trois en or, la France termine à la troisième place au classement, derrière la Chine et Hong-Kong. Mais cette victoire, n’a pas été mise en valeur dans les medias. Peu de titres de presse ont consacré leur une à ce triomphe. Et à ceux qui pensent que « Handisport n’est pas du sport » Gérard Masson, demande de venir voir. Mais, même si la plupart des médias sont passés à côté de cette compétition, TV5 rattrape la donne. Et je vous conseille évidemment de ne pas louper le reportage « La Magie du Handisport » diffusé le 3 décembre prochain. Johanna AMSELEM29/11/2010

Une sordide affaire

On peut être de la même famille et pourtant torturer quelqu’un dont l’on devrait s’occuper. Une triste affaire nous dévoile les pires facettes de l’être humain. Dans une commune proche du pont de Tancarville, un jeune homme lourdement handicapé a vécu un véritable calvaire. Ses tuteurs, son oncle et sa tante, l’ont séquestré pendant environ deux mois. Sous-alimenté, il était attaché avec un cadenas à la rambarde de l’escalier. C’est une patrouille de la police qui a recueilli le jeune homme, il avait profité de l’absence de ses tuteurs pour aller chercher de l’aide. L’affaire est entre les mains de la justice.Johanna Johanna AMSELEM22/11/2010

Une maison intelligente

De premier abord, cette maison ressemble aux autres. Une fois la porte d’entrée poussée, une voix de synthèse indique au locataire que la porte est ouverte et l’électricité allumée. Ouvrir les volets, allumer le chauffage, mettre en marche la télévision, dans cette maison accessible et intelligente tout a été pensé pour faciliter la vie des locataires handicapés ou âgés. Une très bonne initiative réalisée par l’IUT de l’Université Toulouse-Le Mirail. L’établissement est soucieux que la maison puisse s’adapter à la pathologie de son résident. Des aménagements qu’il faudra certainement multiplier avec le vieillissement croissant de la population française. Johanna AMSELEM15/11/2010

 http://www.touleco.fr/La-Maison-intelligente-de-Blagnac-3492.html

Le Téléthon dans la tourmente

Un an après la polémique qu’avait lancée Paul Bergé, le Téléthon pourrait bel et bien être transformé. Le nouveau patron de France Télévisions, Rémy Pfimlin, aurait l’intention de supprimer l’émission diffusée depuis 1987. Le programme fournit 80% des ressources financières à l’Association française contre les myopathies. Peut être sans aller jusqu’à la suppression, il semble nécessaire de rénover ce programme qui comptabilise des faibles audiences. Autre raison possible : le CSA rendrait un rapport commandé par le Premier ministre dans lequel les associations de personnes handicapées réclameraient plus d’équité. Mais beaucoup de rumeurs et peu de confirmation. Seul point d’accord, une dynamisation souhaitable de cette émission. Johanna Amselem 08/11/2010

AAH: les bénéficiaires augmentent

Cette semaine, je vais m’arrêter sur un chiffre. Et ce sera 6.9 milliards d’euros. Cette somme correspond au budget de l’allocation adultes handicapés pour cette année. Depuis des années, le nombre de bénéficiaires augmente et ils devraient y avoir 900.000 personnes handicapées l’année prochaine. Cette progression est due en partie à un meilleurs accès au droit des personnes handicapées et à une hausse des personnes isolées. L’allocation aux adultes handicapés subie actuellement une revalorisation, Nicolas Sarkozy a promis une augmentation de 25%. Johanna Amselem 01/11/2010

Justice pour tous

Alors que tous les citoyens doivent être égaux devant la loi, il faudrait déjà garantir un accès égal aux tribunaux. Ce combat est devenu celui de Me Marianna Bleitrach, une avocate en fauteuil roulant. Cette femme avait porté plainte contre le ministère de la Justice et le Conseil d’Etat lui a donné raison. L’avocate entendait dénoncer ouvertement les importantes difficultés d’accès aux tribunaux. Cette victoire devrait donner des idées à d’autre personnes à mobilité réduite.

 http://www.lexpress.fr/actualite/societe/accessibilite-des-tribunaux-la-victoire-de-me-bleitrach_930349.html

« Regardez moi dans les yeux, j’ai dis dans les yeux »

Vous vous souvenez certainement de ce slogan, et de la publicité qui allait avec… C’était la belle Eva Herzigova, en 1994, qui posait pour la marque de soutiens-gorge Wonderbra. Et cette année, les belges ont décidé de remettre cette publicité dans l’actualité. C’est sous une campagne de sensibilisation nationale sur le handicap baptisée « Regard » que posait magnifiquement la trentenaire, Tanja Klewitz. Et ce n’est pas parce que la jeune femme a un handicap qu’elle n’en est pas moins sexy… Le message est bien passé. Non? Johanna Amselem 18/10/2010

Une prise de conscience

Peut être une avancée. Le CSA a décidé que TF1, M6 et Canal+ devront "audiodécrire au moins un programme inédit par mois en 2011, et au moins un programme inédit par semaine en 2013". Petit rappel, l’audiodescription consiste à décrire, à l’aide d’une voix-off, les scènes d’un film ou d’un programme entre les dialogues pour aider les mal-voyants à suivre le programme. Encore un domaine en matière d’accessibilité où la France est en retard quand on sait que le Royaume-Uni est soumis à un quota d’au moins 10%. Mais, les associations craignent que les émissions diffusées en audiodescription ne soient pas celles que le public a envie de voir. Une fois de plus, cette avancée ne se fera-t-elle pas au détriment de la qualité ? Johanna Amselem 11/10/2010

Et si le gouvernement s'adaptait?

"Nous avons l’intention d’élargir l’accès à la retraite anticipée pour les travailleurs handicapés", a affirmé Eric Woerth. Il reste quand même à savoir ce que signifie cet "élargissement". Ces déclarations ont été faites lors de sa visite dans les Yvelines d’une entreprise adaptée aux personnes handicapées. La bas, sur un effectif de 70 salariés, 37 travailleurs ont un taux de handicap allant jusqu’à 70 ou 80%. Il a ensuite ajouté: "Le texte a déjà été adapté à l’Assemblée nationale sur la pénibilité; les travailleurs handicapés, c’est une adaptation qui sera soumise au Sénat et d’autres adaptations sont possibles pour les chômeurs en fin de droit et la question des femmes". Il faut certainement attendre. Jusqu’à présent, les travailleurs handicapés peuvent accéder à une retraite anticipée à partir de 55 ans. Pour cela ils doivent être reconnus handicapés au minimum à 80% et avoir travaillé 25 ans.Un dispositif qui, selon l’entourage du ministre, concerne environ un millier de personnes chaque année. En attendant, les manifestations s’enchainent. Les syndicats ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation le 2 et le 12 octobre. Johanna Amselem 04/10/2010

Une culture accessible ?

Frédéric Mitterrand et Nadine Morano ont présidé, la semaine dernière, la commission nationale culture et handicap. De nouvelles mesures ont été annoncées pour favoriser l’accès des personnes handicapées à la culture. Et pas seulement pour permettre à tous d’y accéder mais aussi pour promouvoir les formations aux métiers de la culture auprès des jeunes handicapées. Le ministre de la culture a annoncé la création du label touristique « Destination pour Tous » destiné à améliorer l’accueil pour tous au sein des équipements culturels. Il apparait important de mentionner que le communiqué de presse relatant ces décisions ne fait mention ni du budget alloué à ces projets ni de l’échéance accordée. Johanna Amselem 27/09/2010

Métro accessible, pas si accessible Révoltant.

Depuis quelque temps, il est possible de suivre la vie Stéphanie à travers son blog. Jeune mère de quatre enfants, elle veut vivre comme tout le monde en tentant de se débrouiller comme elle peut avec le monde qui l’entoure. Mais certaine fois, une cruelle réalité la rattrape. Comme cette journée du mois de septembre où elle voulait juste aller acheter des rideaux pour son nouvel appartement. Une course basique? C’est sans compter sur la gentillesse de la Ratp. Accompagnée de sa fille, Stéphanie arrive en métro à la station Chatelet... Mais si arriver à la station est une chose, en sortir peut s’avérer plus compliqué. Et la jeune femme a vite été confrontée à un important souci. Comme l’ascenseur destiné aux personnes handicapées était en panne, elle a sollicité l’aide du personnel Ratp grâce à une borne d’appel. Et la seule réponse que lui adresse l’agent sera: « Débrouillez-vous! ». Heureusement que cette jeune femme a pu compter sur la solidarité et la présence de certaines personnes bienveillantes. 
Une ligne de métro accessible mais si on ne peut pas sortir de la station, voilà les passagers bien embarrassés. Révoltant je vous dis. Johanna Amselem 22/09/2010

Un engagement tenu...

Cette décision était attendue, le Président a mis fin aux doutes. Nicolas Sarkozy a confirmé aux associations de personnes handicapées sa promesse d’augmenter de 25% l’AAH avant la fin de son mandat. Stratégie électorale ou réelle avancée? Cette initiative avait été mise à mal par le ministre du Budget qui avait annoncé, pour cause de rigueur budgétaire, la réduction de cette allocation versée à près de 900.000 personnes. Alors oui c’est une bonne nouvelle. Les associations se sont félicitées de cette mesure à l’image de la présidente de l’Unapei qui a déclaré être "très heureuse" de cet décision. Autre mesure au programme, créer en cinq ans 50.000 places d’accueil en établissements et services. La secrétaire d’Etat à la Famille a souligné l’avancée de cet engagement. Espérons que les enfants en situation de handicap trouveront eux aussi une place dans les salles de classe car pour cette rentrée 2010 ils étaient encore trop nombreux à subir des discriminations. Johanna Amselem 20/09/2010

Handicap, une mobilisation internationale

Mercredi dernier s’est ouvert à New-York, au siège de l’ONU, la troisième Conférence des Etats-parties. A cette occasion, le sous-Secrétaire général aux affaires économiques et sociales de l’ONU, Sha Zukang, a appelé tous les États membres à signer et ratifier la Convention relatives aux droits des personnes handicapées. Cette Convention, entrée en vigueur depuis 2008, s’est donnée pour objectif de protéger les droits fondamentaux des 650 millions de personnes handicapées à travers le monde. Actuellement, elle a été signée par 146 Etats et ratifiée par 90 d’entre eux. Malgré ce signe encourageant, le sous-Secrétaire général a souligné qu’une pleine application de ce texte était difficile compte tenu que « moins de la moitié de tous les États membres l’ont ratifié ». Il a aussi évoqué le défi majeur de la prise en charge des besoins des personnes handicapées en périodes de catastrophes naturelles, conflits armés, etc. Johanna Amselem 06/09/2010

La Tour Eiffel attaquée

Elle est certainement le monument français le plus visité mais cela n’empêche pas la dame de fer d’être au centre des critiques. Une mère voulait emmener sa fille, handicapée, visiter le célèbre monument. Démarche qui semble évidente aux millions de touristes mais qui s’avère impossible pour une personne en fauteuil roulant. Difficile à croire et pourtant… La Tour Eiffel ne possède pas d’équipements spéciaux pour la prise en charge des personnes en fauteuil. La fillette pouvait se rendre uniquement au premier et au second étage. La famille a assigné le monument en justice et l’accuse ne pas avoir fait le nécessaire pour l’accueil de personnes handicapées moteur, comme l’exige la loi. Sur les six millions de visiteurs annuels, pas un seul fauteuil roulant… la société affirme que le monument sera mis aux normes avant 2015. Johanna Amselem 30/08/2010

L’accessibilité examinée

Ce critique ne fait pas les tours des restaurants et des bars. Son domaine de compétence ? Les aménagements destinés aux personnes handicapées. Et dans cet univers, Jean-Michel Royere est un expert. Equipé de sa canne, où sont inscrits des repères pour mesurer, cet homme n’en finit pas d’inspecter, mesurer et évaluer. Rien ne lui échappe. Des mairies aux écoles, en passant par l’hôpital et la bibliothèque toutes les infrastructures de la ville de Compiègne vont être examinées. Et la, pas de pitié ! Des places réservées pas assez larges ou des ascenseurs manquants et c’est la mauvaise note assurée. Par contre, Jean-Michel Royere sait aussi se féliciter des aménagements bien conçus. A Compiègne, la sous préfecture ou encore le tribunal remportent toute sa satisfaction. Il faut encore patienter quelques semaines avant de connaitre les notes de la ville, elles seront consultables sur le site. Johanna Amselem 23/08/2010

 http://www.accessiblepourmoi.com

Découverte estivale

Après les tiralos, j’ai choisi de vous parler cette semaine de la randoline. Cette période estivale est l’occasion de découvrir des nouvelles techniques permettant à tous de profiter des vacances. La randoline est une nouvelle invention qui permettra aux personnes handicapées de découvrir des villes ou de faire de simples promenades. Cet équipement, attelé par un âne et équipé d’un harnais, d’un frein et d’une poignée, est accessible aux personnes âgées ou en situation de handicap. L’engin est actuellement proposé dans un établissement situé vers Maubeuge. Chaque balade est effectuée avec un membre de Watiss’ânes et permet aux personnes handicapées, comme aux valides, de redécouvrir des endroits magnifiques mais bien souvent inaccessibles. Johanna Amselem 16/08/2010

 http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Autour_de_Maubeuge/De_Jeumont_a_Bavay/2010/08/10/article_la-randoline-permettre-aux-personnes-han.shtml

Les tiralos débarquent

Nous sommes au mois d’aout et, si ce n’est déjà fait, vous vous apprêtés à partir en vacances. Comme pour la plupart des familles, la destination de l’été reste la plage. Une fois les valises posées, tout le monde se précipite pour mettre les pieds dans l’eau. A la Baule il y a déjà une rampe, une douche et des sanitaires adaptés aux personnes handicapées. Ce n’est pas tout, il y a aussi des tiralos. Ces engins jaune et bleu font des allers-retours entre le sable et la mer pour permettre aux personnes handicapées moteurs de pouvoir se baigner. Il s’agit de fauteuils amphibies permettant de se déplacer dans l’eau grâce aux accoudoirs flotteurs. Johanna Amselem 09/08/2010

 http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-handicapes-se-mettent-a-l-eau-grace-au-tiralo-_-1466844------44055-aud_actu.Htm

Adapter à chacun le téléphone mobile

La Charte d’accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile a été signée en 2005, Nadine Morano, les opérateurs de téléphonie et les associations de personnes handicapées se retrouvent pour dresser un bilan annuel de ce texte destiné à favoriser l’accessibilité des personnes handicapées à la téléphonie mobile. Depuis quelques années, le téléphone est devenu un outil inévitable pour favoriser l’autonomie et la liberté de tous. Quand on sait qu’en France 5.5 millions de personnes sont concernés par le handicap, il semble important de trouver comment rendre le téléphone accessible à tous. Plusieurs innovations sont en discussion avec les constructeurs, comme les terminaux tactiles, l’accessibilité des sites. Par ailleurs, certaines applications essayent aussi de simplifier le quotidien des personnes handicapées. Johanna Amselem 01/08/2010

 http://www.francemobiles.com/actualites/id/201006181275032265/bilan_de_la_charte_d_acces_des_personnes_handicapees_a_la_telephonie_mobile.html

Handyn'action, une insertion réussie

Je trouve qu’il est important de féliciter et encourager les initiatives personnelles. C’est en multipliant ces projets que la vie quotidienne, l’éducation et le travail des personnes handicapées peuvent réellement évoluer. Handyn’action est une association qui va dans ce sens. Depuis 2009, elle est au service de l’insertion professionnelle et a pour principale vocation de promouvoir l’insertion de tous les travailleurs. Aujourd’hui l’association compte quatre antennes Hainaut-Cambrésis et Sambre-Avesnois : Cambrai (le siège), Valenciennes, Maubeuge et Fourmies. Elle apporte son soutien et ses conseils aux employeurs concernant l’embauche des personnes handicapées. Il faut noter qu’en 2009, sur environ 3 000 travailleurs handicapés inscrits dans les trois bassins d’emploi l’association a permis l’accès à l’emploi de plus de huit cents personnes handicapées auprès de cinq cents employeurs différents. 80 % se sont concrétisés par des contrats de plus de six mois. Johanna Amselem 26/07/2010

 http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Cambrai/actualite/Cambrai/2010/06/24/article_handyn-action-l-insertion-professionnell.shtml

Un bateau adapté

Il y a des voitures accessibles aux personnes handicapées, maintenant il y a un bateau. Après trois ans de travail, le Norm Handi Mer est prêt! L’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes de Fédcamp a construit un bateau adapté à l’accueil de personnes handicapées. Et la première sortie en mer approche…elle est prévue le 28 juin. Ce monocoque de 12 m a été conçu par 50 stagiaires du Campus de formation de Fécamp qui, en fonction de leur formation, se sont occupés des différentes phases de la construction. C’est aussi eux qui auront en charge la maintenance. Ce bateau assure la meilleure stabilité possible en mer, la sécurité est la préoccupation première et tout a été pensé pour l’accès à bord des personnes en fauteuil roulant.
Au total, ce projet a représenté un budget de 250 000 euros. Un bateau dans lequel s’est impliqué la branche handicap et emploi du Crédit Agricole. Johanna Amselem 12/07/2010

 http://normhandimer.free.fr/spip.php?rubrique11

Trouver sa place de parking

Après l’application pour trouver le McDo le plus proche ou celle pour refaire tous les cris des animaux, enfin une application utile! Même si l’aménagement des places de parking pour les personnes handicapes est une obligation, il reste encore difficile de les trouver. Le portail handicap.fr a voulu résoudre ce souci en développant une application gratuite pour Iphone. Utilisant la géolocalisation, cette application affiche les emplacements réservés se trouvant à proximité. Actuellement, près de 35 000 places pour handicapés, réparties dans 195 villes, sont disponibles. Chaque utilisateur peut contribuer à l’évolution de cette application en indiquant un emplacement repéré et non répertorié. Johanna Amselem5/07/2010

Le tourisme accessible

La Bretagne a le sien, Paris aussi, le Var n’est pas en reste… c’est maintenant la Vendée qui a sauté le pas. La Collection Intégrance a réalisé un guide des sites touristiques vendéens accessibles aux personnes handicapées. Informations détaillées et illustrations pratiques, le guide aidera certainement les personnes handicapées à préparer sereinement le voyage. A titre d’exemple, le Marais Poitevin et le Bocage sont dans les destinations proposées par ce Guide de la Vendée Accessible. Le guide est divisé en quatre parties suivant les zones géographiques (le littoral, le bocage, le marais et Noirmoutier). A chaque endroit son plan, son circuit, ses visites, ses restaurants et ses hébergements. Le tout est bien évidemment accessible. Reste à espérer que d’autres territoires français copieront l’idée.
 Guide de la Vendée Accessible
Collection Intégrance, 20 euros 
 Johanna Amselem28/06/2010

 http://www.voyage-handicap.fr

Un numéro contre la maltraitance

De nombreux sports télévisés dénoncent les violences faites aux enfants ou aux femmes mais on oublie souvent celles dont les personnes handicapées et âgées sont victimes. Le ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique a mis en place un nouveau numéro: le 3977, numéro national d’appel contre la maltraitance envers les personnes âgées et les personnes handicapées. Ce numéro propose écoute et soutien ainsi qu’un suivi de chaque situation. De la négligence à la violence, la maltraitance peut se manifester par une multitude de signes. Brutalité, défaut de soins, isolement, humiliation, tout le monde peut être confronté à la maltraitance des personnes fragiles. Le service est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 19 h. Depuis un téléphone fixe l’appel correspond à un appel local. Johanna Amselem20/06/2010

Interview de Sophie la marraine d' Autonomic 2010

Alors que le salon Autonomic va ouvrir ses portes mercredi 9 juin, la marraine de cette édition 2010, Sophie Voulezaud livre son bilan du handicap et confie ses attentes pour l’avenir. Pourquoi avez-vous avait accepté d’être la marraine de cette nouvelle édition du salon Autonomic?

- Monsieur Perrier, que je remercie,  m’a proposé d’être la marraine du salon, une première pour AUTONOMIC. J’ai accepté car je reçois énormément de mails de personnes étant atteintes de tous handicaps. Je suis heureuse de pouvoir les représenter, à mon niveau, pendant la durée du Salon...
 
Votre élection de 1ère dauphine à Miss France 2007 vous-a-t’ elle permit de donner "plus de place" aux sourds dans la société? En êtes-vous fière? 

- Oui mon élection m’a permis d’apporter énormément de choses aux personnes sourdes et malentendantes grâces aux Médias, journaux télévisés TF1 (13 et 20h), émissions de télévisions ( Fort Boyard - Attention à la Marche, Cauet, J L Delarue,Canal+ etc...) et également de grandes rencontres avec de grosses sociétés, HECA C.A., SAMSUNG etc.... ça me permet de pouvoir parler de mon handicap et du handicap en général et de sensibiliser les politiques et le grand public sur nos difficultés de tous les jours.... 
Je suis très fière d’avoir était élue malgré mon handicap...
 
Une nouvelle chaine de télévision, TVisual, exclusivement en langues des signes va naître en France, que pensez-vous de cette initiative?

- C’est une très bonne initiative, mais il faut attendre le lancement de cette chaine pour pouvoir apporter un jugement sur le contenu... j’ai déjà été contacté par cette dernière il y a quelques mois...

Quelle invention aimerait vous voir naitre pour aider les personnes sourdes dans leurs quotidiens?

Je suis actuellement en contact avec SAMSUNG FRANCE, afin d’étudier de nouvelles technologies  pour améliorer notre quotidien...  

Et maintenant des projets? Des attentes? Des envies?

Comme projets, je pense au cinéma, au mannequinat  et pourquoi ne pas présenter une "émission" sur la chaine TVisual...
Ma principale attente reste une accessibilité à 100% pour les personnes sourdes et malentendantes dans leur quotidien...
Je veux continuer à me battre pour faire avancer les "choses" dans le monde du handicap.... Propos recueillis par Johanna Amselem

Un accès aux soins simplifié

Une unité de santé pour permettre aux personnes handicapées d’accéder aux soins. C’est dans un centre hospitalier du nord de la France que cette initiative a vu le jour. Le but? Permettre aux personnes en situation de handicap et/ou de dépendance, de pouvoir se faireaccéder aux soins dentaires. Cette unité fonctionne avec un praticien et deux assistantes. Pour pouvoir soigner ses patients qui souffrent mais qui ne communiquent pas, l’USOS (Unité de Santé Orale Spécifique) réduit leurs stress et leurs peurs. Une initiative nécessaire au regard des résultats de fréquentation. Entre le 1er juillet 2008 et le 30 avril de cette année, l’unité a reçu 298 patients et les professionnels de santé ont pratiqué 778 séances de soins. Une offre à renouveler dans d’autres hôpitaux et dans l’ensemble des domaines de santé. Johanna Amselem07/06/2010

 http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Secteur_Maubeuge/2010/06/04/article_des-soins-dentaires-aux-personnes-handic.shtml

Un parc dédié au handicap

En Suisse, ce parc a suscité de nombreuses réactions. Pour certaines associations, ce projet est un « zoo ». Ce parc doit ouvrir ses portes en 2013. Sur un espace de 1.700 m2, une fondation pour handicapés à Emmen a décidé des montrer les difficultés auxquelles sont confrontées quotidiennement les personnes en situation de handicap. Ce « Paradrome », comme le qualifie l’association, se veut être un « lieu de rencontre et de découverte ». Ici pas d’attractions ni de manèges, mais des lunettes et des vêtements spéciaux pour faire comprendre aux personnes valides comme certains gestes de la vie quotidienne peuvent être compliqués. Mais les associations de défense des handicapés sont plus mitigées. Pour l’association helvétique Pro Infirmis, « Au lieu de créer un monde virtuel du handicap, on ferait mieux de combattre les difficultés que les handicapés rencontrent au quotidien". Procap a exprimé son "scepticisme". En France, un tel endroit n’existe pas. Il y a davantage d’espace plus restreint dédié au handicap et d’initiatives personnelles pour faire connaître le handicap. Cet espace peut être intéressant car il peut permettre aux visiteurs de prendre conscience de la problématique de l’accessibilité. Il faut certainement attendre de voir comment tout cela sera aménagé Johanna Amselem30/05/2010

 http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100527.OBS4574/suisse-emoi-au-sujet-d-un-parc-d-attraction-dedie-au-handicap.html

Réfléchir autour du handicap

A Vernon, c’est la municipalité qui a décidé de mettre en place un groupe de travail destiné à étudier les moyens nécessaires pour faciliter le quotidien des personnes handicapés. De l’accessibilité à l’emploi, la ville encourage et réfléchit à tous les aménagements pour tenter de rendre plus légère la vie des personnes handicapées. Pour faire réfléchir chaque habitant, un déplacement dans la ville est prévu avec un conseiller municipal, la police, les associations concernées, les services techniques, des représentants des commerçants. Le but ? Faire comprendre à chacun son rôle à jouer dans cette prise en charge du handicap. L’emploi devrait aussi être au centre des préoccupations. Par ailleurs, la mairie veut accorder plus d’attention aux moyens de communication comme un logo sur le site internet pour permettre aux malvoyants de changer la police de lecture. Une multitude d’initiatives personnelles pour influer sur le bien être de tous.  Johanna Amselem23/05/2010


 http://www.paris-normandie.fr/article/autres-actus/mieux-vivre-le-handicap

Naissance d'une maison-relais

La ville de Vanves accueillera à partir de 2011, une maison-relais. Cet établissement est destiné à s’occuper des adultes handicapés suite à un accident de la vie. Le 7 mai dernier, la première pièce de l’édifice a été posée. Ce projet, conçu par l’association Simon de Cyrène, sera réalisé par une filiale du Groupe Polylogis qui s’occupe de la réalisation de logements médicalisés pour personnes âgées et handicapées. Il s’agira d’appartements partagés, au total 27 logements seront repartis en 4 appartements. Les adultes handicapés partageront leur vie avec des étudiants ou des volontaires accomplissant leur service civique. L’assistance technique et logistique nécessaire sera apportée aux personnes handicapées par un prestataire. Les accidents de la vie touchent près de 10.000 personnes par an et entrainent dans de nombreux cas une solitude et une désocialisation importante. On traite de la problématique handicap mais on oublie souvent de parler de ceux qui le deviennent après un accident, un AVC, etc. Pourtant, pour eux, il faut aussi tout réapprendre et tout réadapter. 
 Johanna Amselem15/05/2010


 http://immobilier.nouvelobs.com/actualites/france/20100514.CHA3974/pose_de_la_1ere_pierre_d_rsquo_une_maison_pour_handicapes_a_vanves.html?xtor=RSS-1

« L’amour c’est mieux à deux »

Dans ce film, il fallait une comédienne pour incarner la sœur sourde-muette de Virginie Efira. Quoi de plus logique que de prendre une actrice sourde-muette. En tout cas, c’est l’opinion de Dominique Farrugia qui soutient l’intégration des personnes handicapées et pour qui ce rôle devait revenir à une femme sourde-muette. De nombreuses filles ont passé les essais et Sophie Vouzelaud a décroché le rôle. Elle avait déja été vu lors des élections du concours miss France. Comme l’explique Dominique Farrugia : « Elle a énormément d’atouts pour ça et je pense que le film le montre. En tout cas, elle a réalisé son rêve. Et je la trouve d’une émotion rare ». Pour Arnaud Lemort, travailler avec elle a été très simple et le comédien qui joue son fiancé dans la pièce était à la fois son traducteur et son coach. L’amour c’est mieux à deux, film de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort, sortie en salle le 5 mai 2010. Johanna Amselem08/05/2010

Attente prolongée

L’Allocation pour Adultes Handicapés (AAH) devait être appliquée au 1er juin prochain mais cette réforme entrera finalement en vigueur le 1er janvier 2011. Cette nouvelle a été annoncée par Eric Woerth, ministre du Travail, et Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille. Une décision en adéquation avec les trois associations de défense des personnes handicapées, Association des paralysés de France, FNATH, CNPSAA, qui avaient estimé que la réforme n’était « pas applicable » pour le mois de juin prochain. Cette réforme doit permettre une cumulation de l’allocation et des revenus du travail intégralement pendant six mois. Elle prévoit aussi la mise en place d’une déclaration trimestrielle des ressources. Cette allocation est attribuée à partir d’un taux d’incapacité d’au moins 80 % si, au regard de son handicap, la personne est dans l’impossibilité d’exercer une activité professionnelle. Il faut remplir des conditions de résidence, d’âge et de ressources. Le Conseil national consultatif des personnes handicapées a apporté un avis favorable concernant ce texte. Mais, comme l’explique l’article suivant , malgré les améliorations des règles de cumul AAH et revenu d’activité, 50% des personnes concernées par la réforme (soit 40 000 personnes) vont perdre en moyenne 30 euros. Johanna Amselem01/05/2010

 http://www.lamaisondelautonomie.com/index.php/Dernieres-news/Reforme-AAH-25-04-10.html

Une initiative à saluer.

Certaines régions essayent de faire évoluer la prise en charge du handicap,à l’image du Parc national régional des marais du Cotentin et du Bessin qui a organisé une réunion d’information sur le théme du tourisme et du handicap. Elle était destinée ceux qui font et qui organisent le tourisme sur le territoire. A l’approche des vacances, il est important pour chaque région de se pencher sur cette question de l’accessibilité. Alors qu’en 2009, 8 établissements étaient labélissé sur le territoire du parc Sylvie Drouet, de la Délgéation régionale au tourisme de Basse-Normandie, remarque que les demandes de labellisation augmentent. Une initiative qu’il serait souhaitable de reproduire dans de nombreuses autres régions Johanna Amselem

 http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Accueil-des-personnes-handicapees-un-enjeu-touristique-_50080-avd-20100422-58086201_actuLocale.Htm

Le chiffre de la honte

13 000 enfants handicapés en attente de prise en charge. Pour une fois, c’est un grand quotidien national qui en a fait sa Une. Dans son édition du 13 avril, Le Parisien s’est intéressé à ces enfants et adolescents en situation de handicap dont personne ne s’occupe. Dans cet article, il est expliqué que se sont principalement des autistes et des polyhandicapés qui sont concernés par ces problèmes. Ce papier résume bien la situation quand il est demandé : « Mais que faire de ces milliers d’enfants « sans solution », condamnés à tourner en rond à la maison ? ». Et même si la Caisse nationale de solidarité autonomie met en place des aides à domicile, les places dans des établissements spécialisés se font rares. A la lecture des différents commentaires de l’article, il est rapide de se rendre compte que ce problème concerne de nombreuses familles et qu’elles se trouvent toutes dans la même situation d’isolement. Et, comme le rappelle la fin de l’article, le handicap concerne toujours 15 000 naissances par an. Johanna Amselem

 http://www.leparisien.fr/societe/13-000-enfants-handicapes-ne-sont-pas-pris-en-charge-13-04-2010-884410.php

L’évolution d’un corps.

Magnifique. Le Monde a publié le 9 avril dernier un reportage interactif sur le thème « le corps handicapé, vivre après l’accident ». L’histoire est racontée en suivant une évolution précise. Tout commence avec le corps perdu puis le corps épuisé, le corps éprouvé, le corps réveillé et enfin le corps espéré. Pendant les quatorze minutes du reportage on rencontre différentes personnes. Des patients mais aussi l’ensemble du personnel soignant présent au quotidien auprès des personnes handicapées. Chacun ici a son histoire et son parcours. Une fiche descriptive des hommes et des femmes que l’on rencontre a été rédigée… Tout en justesse et en précision. Et pour les découvrir peu à peu, il suffit de « cliquer » sur les adjectifs au bas de l’image. Johanna Amselem

 http://www.lemonde.fr/a-la-une/visuel/2010/04/09/le-corps-handicape-vivre-apres-l-accident_1330980_3208.html

Laissez-nous nous déplacer.

Les transports font parler d’eux. Tout a commencé le 27 mars dernier avec la jeune femme de 19 ans forcée de descendre de l’avion Easy Jet dans lequel elle avait pris place. La raison ? La compagnie explique l’obligation pour les personnes handicapées de voyager avec un accompagnateur. Devant cette règle un passager s’est proposé pour remplir ce rôle mais Easy jet a refusé en invoquant l’obligation pour l’accompagnateur d’embarquer en même temps que le passager handicapé. La jeune femme est descendue de l’avion et a pris un vol trois heures après… Elle ne va pas en rester là et a déjà été contacté par la Halde. Et quelques jours après, c’est dans un train que deux sœurs n’ont pas pu voyager ensemble. Elles sont toutes les deux handicapées de naissance et, comme il n’y a qu’une place accessible dans les trains, n’ont pas pu voyager ensemble. La SNCF s’est engagée à trouver une solution afin qu’elles viennent ensemble à Paris au concert d’un chanteur. Suite à ces deux évènements, le gouvernement a annoncé son intention de convoquer les transporteurs afin de garantir des déplacements plus faciles pour les personnes handicapées. Au regard de la loi Handicap (2005), l’ensemble des transports devrait être accessible en 2015… Il y a encore un long chemin à parcourir. Johanna Amselem

Les parents haussent le ton.

Ils attendent toujours l’arrivée des accompagnants d’élèves handicapés. Le gouvernement l’avait promis et ça les quatre associations de soutien aux enfants handicapées ne l’ont pas oublié. Loin de là, en tout cas actuellement elles ne voient rien venir. Mais le problème n’est pas prêt d’être résolu. Alors qu’il y a huit mois le gouvernement a voté une loi concernant la mobilité dans la fonction publique, la situation ne s’améliore pas et, comme toujours, les premières victimes sont les enfants handicapés. Jeudi dernier les quatre associations ont dénoncé la convention qu’elles avaient signée avec le ministre de l’éducation national. L’Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UNAPEI), la Fédération générale des pupilles de l’enseignement public (FGEP), la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap (FNASEPH) et Autisme France avaient signé une convention en septembre dernier dans le but de continuer la prise en charge actuelle des enfants handicapés, jusqu’à présent encadrés par les auxiliaires de vie scolaire (AVS). Les groupes de travail, eux, sont en suspend depuis mi-janvier. Johanna Amselem

Et de six !

Les Jeux Paralympiques vont se terminer, il est maintenant temps de dresser un bilan de cette compétition. Dernièrement, la France s’est hissée à la dixième place du tableau des médailles. Après un départ plutôt lent, les sportifs glanent maintenant de nombreuses breloques. En quelques jours, le pays a récolté deux médailles supplémentaires pour venir compléter les quatre titres déjà obtenus. Vincent Gauthier-Manuel (super G), Solène Jambarqué (descente femmes/debout) ou encore Nicolas Berejny (super G) ont tous remporté des médailles lors de ces Jeux. De l’argent et du bronze mais aussi de l’or dans l’épreuve du Super G masculin dans la catégorie des déficients visuels. Et pourtant, pour avoir la chance de voir les épreuves il fallait tomber sur les bonnes chaînes. Heureusement pour les plus téméraires, ils ont pu voir l’intégralité de la compétition sur Tv8 Mont-Blanc. Johanna Amselem

Enfin des sportifs.

Comme lors de chaque olympiade, les sportifs paralympiques ont fait leur entrée après les autres. Quel plaisir de les voir défiler le 12 mars dernier ! Quel enthousiasme ! Le simple bonheur du sportif qui participe à une compétition internationale… Qu’ils sont loin les problèmes d’argent, de sponsor, de suprématie politique et d’intérêts commerciaux. Une vraie leçon de sport donnée au reste du monde, en somme. Idée : Et si les Jeux Olympiques démarraient par les Jeux Paralympiques ?!! Ce serait une manière de remettre le sport à sa véritable place et une façon de valoriser les personnes handicapées en médiatisant davantage cet évènement. Tout le monde ne manifeste-t-il pas en permanence pour combattre la discrimination ? Et si on lançait une pétition ? Johanna Amselem

Quand la passion l’emporte.

Un accident de la route, un handicap de naissance ; tout le monde peut être un jour une personne handicapée. Quand on a un handicap (vision, audition, motricité), faire du sport est souvent le seul moyen de se sociabiliser. Sur le plan physique c’est aussi une solution de rééducation et de réadaptation. Mais, pour pouvoir faire du sport encore faut-il avoir un équipement adapté et des plages accessibles. Alors, quand ils décident de faire du sport c’est souvent sur elles-mêmes que les personnes handicapées doivent compter. A travers une mini vidéo, Sean Mullens montre comment l’un de ses amis se bat au quotidien pour faire du surf malgré les obstacles. . Une vraie leçon de courage. Johanna Amselem

 http://vimeo.com/9358866

Ils sont choqués.

Peut-on rire de tout ? Elle est peut être là la vraie question. Pour l’Unapei, fédération d’associations de représentation et de défense des personnes handicapées mentales, la chaine Canal Plus est allée trop loin. Et l’émission mise en cause est celle d’ « Action discrète ». Dans l’édition du 13 février dernier, des humoristes se sont fait passé pour des militants de Georges Frêche et ont tenu des propos choquant envers différentes personnes. Alors que l’établissement demande à la chaine cryptée des excuses publiques, Canal se défend invoquant avoir voulu « montrer que les mots pouvaient être très blessants ». Les humoristes ont aussi tenu de nombreux propos jugés homophobes et racistes par diverses communautés. Johanna Amselem

 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/02/15/01011-20100215FILWWW00739-handicap-l-unapei-choquee-par-canal-.php

Des propositions pour le handicap.

La médiatrice de la ville de paris, Claire Brisset a rendu son rapport annuel le 4 février dernier. Cette année le handicap occupe une place importante dans le rapport et des solutions concrètes sont proposées. Dans le texte, la Médiatrice a jugé l’information sur le handicap dispersée et surtout impersonnelle. Plus qu’un simple constant, des propositions ont été avancées. C’est le cas du PAM (Paris accompagnement mobilité) que la Médiatrice aimerait voir étendre à l’échelle régionale ainsi que la mise en place d’abonnements à tarif adapté.  Elle a aussi exprimé le souhait qu’une situation de handicap soit un critère prioritaire pour une admission en crèche. Après les enfants, il a aussi été demandé une augmentation du nombre de place en établissement spécialisé pour les personnes handicapées adultes. La médiatrice s’est aussi exprimée pour le développement de « relais d’accueil et information pour les personnes handicapées ». Ces mesures ont été demandées par la Médiatrice, mais il faut encore que le Maire de Paris y apporte son soutien.  Johanna Amselem

 http://www.pam.paris.fr/pam/accueil/index.htm

Des prisons inaccessibles.

C’est le site Handica.com qui a dévoilé le rapport. Les faits datent de 2009. L’état français a été condamné à une indemnisation à hauteur de 10.000 euros par le tribunal administratif d’Amiens à un homme handicapé incarcéré. Paralysé des deux jambes il avait été emprisonné pendant un mois dans des conditions inacceptables. Cellule inadaptée, sanitaire inaccessible…la détention de cet homme s’est transformé en cauchemar. Alors que la prison est déjà difficile pour les détenus valides, cet homme a en plus dû faire face à des problèmes de la vie quotidienne. Il n’ pas pu prendre de douche en raison de l’absence de matériels adaptés, ni pu prendre part aux activités proposés. Le chiffre a retenir : 250. C’est le nombre estimé de détenus en situation de handicap dans les prisons françaises. En 2008, il n’y avait que 120 cellules adaptées mais, dans la restructuration des établissements pénitenciers prévue pour 2012, des nouvelles places devraient voir le jour. Au total, il devrait y avoir 13.200 nouvelles places et une place adaptée pour 150 cellules créées.  Johanna Amselem


 http://informations.handicap.fr/art-actualites-1.0.0.0-3141.php

Des bus accessibles.

Depuis le 28 février, l’ensemble des Bus parisiens de la RATP est accessible aux personnes handicapées moteurs. Pour arriver à ce bilan, la société de transport a adapté les points d’arrêt et les bus qui circulent dans la capitale. Pour ce faire des trottoirs ont été rehaussés et des marquages ont été réalisés. Les bus ont été équipés d’une palette rétractable. Les personnes handicapés moteurs pourront se déplacer seules à Paris. Ils restent encore à attendre que des mesures identiques soient prises dans les autres villes de France. Selon la RATP, une ligne est considérée accessible quand, au moins, 70% des arrêts le sont. D’ici 2015, la RATP compte rendre accessible l’intégralité des lignes d’Ile-de-France. Johanna Amselem

Une piscine qui montre l’exemple.

Dès demain, un fauteuil particulier fera son apparition au centre nautique Gustave-Ansart de Denain. L’établissement s’est équipé d’un fauteuil roulant spécialement adapté, comme une chaise longue avec des énormes roues qui permettra d’immerger les personnes handicapées sans avoir besoin de les soulever. En résumé, un gain de temps et la personne handicapée peut rester assise. Enfin une action concrète et c’est à l’association Denain écologie qui en est à l’origine. Ce projet a été réalisé grâce aux bouchons des bouteilles en plastique collectés dans les écoles, les hôpitaux et de nombreux autres lieux publics. Le plastique des bouchons est vendu et l’argent a servi à financer ce fauteuil. Au total, quinze tonnes de bouchons ont été récupéré et vendu pour 2000 euros. Une action qui concerne directement les personnes handicapées qui fréquentent cette piscine depuis des années et qui devaient changer de fauteuil et être soulevés pour être mis dans l’eau. Johanna Amselem

Transat terminée !

Pour ce début d’année, je voulais revenir sur la transat solidaire de Podorange, parrainé par Isabelle Autissier. Cette épopée maritime s’est achevée le 5 novembre dernier mettant un terme à deux mois d’une aventure sportive et d’un défi social. Deux jeunes personnes handicapées ont pris part à cette traversée en intégrant l’équipage d’un voilier de course de 43 tonnes. Les jeunes hommes ont évolué au côté de marins confirmés. La destination ? Après avoir quitté la Charente Maritime, l’équipage s’est rendu à Salvador de Bahia, au Brésil. Les passionnés et les curieux ont pu suivre l’intégralité de la traversés à travers des séquences vidéos montée en direct du voilier. Un challenge relayé par de nombreux médias, le sujet avait par exemple fait l’objet de deux reportages lors de JT de TF1. Peut-être un espoir de médiatisation pour les autres personnes handicapées désireuses, elles aussi, de prendre part à ce type d’aventure. Johanna Amselem

Les personnes handicapées : une cause mondiale

 La France peut ratifier la Convention internationale concernant les droits des personnes handicapées. Ce texte a été signé par 139 pays dont la France la 30 mars 2007. C’est une loi du 31 décembre dernier qui l’y autorise : Voir ici : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021575026&dateTexte=&categorieLien=id. La ratification de la France, engage le pays à améliorer au quotidien la vie des personnes handicapées et d’abolir les trop nombreuses discriminations dont elles sont encore les victimes. Dans cette convention, pas beaucoup de nouveautés mais une réaffirmation des droits des personnes handicapées. Un texte symbolique mais pas vraiment de changement prévu. Johanna Amselem

 http://www.eurojuris.fr/fre/collectivites/international/droit-international-public/actualites/a8925.html

Une amende qui attendra

Le gouvernement a annoncé le 31 décembre dernier le report effectif de la surcontribution qui devait toucher les entreprises qui n’emploient pas le nombre légal de personnes handicapées dans son effectif total. Un report de six mois demandé par la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) qui a suscité la colère des associations de défense des personnes handicapées et la notre.HANDITEC vous souhaite une très bonne année 2010 à tous, qu’elle vous apporte joie, réussite et prospérité. Johanna Amselem

L'intérim pour tous

C’est une première. Une agence d’intérim pour personnes handicapées a ouvert ce week end à Toulouse. Pour faire connaître cette première filiale, l’agence a imaginé de nombreuses affiches aux messages très explicites. « Ludovic passe ses journées dans un fauteuil comme tous ses collègues à la compta », « Alexis n’a qu’un bras droit, son employeur aussi et c’est Alexis ». L’ensemble des postes proposé par l’agence est destiné à ceux qui ont été reconnus travailleurs handicapés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Le message est clair : montrer que les personnes handicapées peuvent aussi être performantes. Une campagne au ton juste et percutant pour se rapprocher des 6% de personnes handicapées que doit comporter l’effectif total d’une entreprise. Johanna Amselem

Les personnes handicapées restent à quai

« Tu voulais faire partie du monde, mais tu ne tiens pas sur tes pieds. Nous on n’hésite pas une seconde et on te laisse sur le quai ». Ces paroles sont celles que Garyas un jeune homme humoriste handicapé de naissance a proposé pour remplacer celles du Lip Dub réalisé par les jeunes de l’UMP. Le jeune humoriste a remarqué que le jeune homme en fauteuil roulant qui accompagne ses amis sur le quai de la gare ne monte pas dans le train. Un gros plan montre les pieds des jeunes qui montent dans le train. En tout cas, on ne le retrouve pas dans le train pendant le Lip Dub. Tout le monde avait aussi remarqué Gilbert Montagné au volant d’une voiture à la deuxième minute de la vidéo. Allez le voir pour vous faire une idée par vous-même.    Voir le Lip Dub des jeunes de l’UMP : http://www.youtube.com/watch?v=7pYrXj1Cs6I   Dans le même genre, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer le site mis en place dans le cadre du débat sur l’identité nationale. En y regardant de plus près on remarque que rien n’a été prévu pour rendre le site accessible aux personnes handicapées (caractères spéciaux, etc). Les personnes handicapées ne sont-elles pas concernées par ce débat sur l’identité nationale ? Voir le site : http://www.debatidentitenationale.fr/ Johanna Amselem

 http://www.lepost.fr/article/2009/12/12/1837570_lipdub-de-l-ump-l-handicape-est-reste-sur-le-quai.html

Vêtifuté !

En voila une bonne idée. Handicapés oui mais aussi à la mode ! Dans les allées des magasins, il est rare de trouver des vêtements adaptés à tous les handicaps. Les membres de l’association nationale pour le développement du vêtement adapté (Vêtifuté) ont pensé adapter eux-mêmes des vêtements. Des nouvelles ouvertures, des boutons remplacés par une fermeture, des vêtements qui tiennent comptent des appareillages des personnes. L’avantage ? Chaque personne peut conserver son vêtement et l’adapter, aucune obligation de s’en séparer. L’association a été reconnue d’intérêt général et prix national de la Fondation de France. Une initiative utile et nécessaire. Johanna Amselem

 http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=41&num=1478481

Des taxis « sélectifs »

Inacceptable. Voila le mot que je trouve le plus appropriée à cette histoire. Tout cela s’est passé dimanche dernier à la gare de Lyon, à Paris. Deux militants ont fait le déplacement de Rhône-Alpes pour se rendre dans la capitale à une commission sur le thème « handicap, écologie et citoyenneté ». Un taxi avait été réservé et devait les attendre à la gare. Malgré la connaissance par la société du handicap des deux personnes, le chauffeur a refusé de les prendre en charge, les laissant toute la journée dans le froid parisien. Cette discrimination écœurante a retenu l’attention des Verts qui, suite à cette aventure inacceptable, veulent révéler l’intolérable. Comment une société de transport a pu laisser sur le bord de la route ces deux personnes à cause de leur handicap moteur ? Les Verts ont contacté la société de taxis G7 pour leur donner un droit de réponse. La société a répondu, affirmant déplorer l’affaire et faire tout son possible pour essayer de comprendre ce qui c’était passé. Ils ont invoqué un manque de véhicule équipé mais, il faut rappeler que ces deux personnes avaient réservé un véhicule. Les taxis G7 ont réaffirmé leur engagement pour la mobilité des personnes handicapées. Reste à attendre les conclusions de cette enquête. Inacceptable, je vous l’avais dis. Johanna Amselem

Orange avance

Il était temps. Orange a lancé un service client accessible aux personnes handicapées. C’est à Gilbert Montagné, le secrétaire national du handicap de l’UMP, que la marque a présenté cette vente à distance accessible à tous. Le principe ? Ce service client a été mis en place pour les personnes sourdes et malvoyantes. Pour leurs venir en aide, Orange permet aux personnes handicapés de contacter un conseiller en se connectant directement sur le site. Ils pourront ensuite s’entretenir en direct avec un conseiller spécialisé dans la Langue des Signes Française en vidéoconférence avec une webcam ou en rédigeant un texte en temps réel. Les conseillers sont, bien évidemment, formés en LSF et pour conseiller le mieux possible les personnes en fonction de leurs demandes. La gamme des produits adaptés va être enrichie. Ce nouveau service était nécessaire et attendu. Il s’adresse à plus de 5 millions de personnes souffrant de déficientes auditives dont 500 000 personnes sourdes. Johanna Amselem

Semaine pour l’emploi….des progrès ?

Elle a commencé et jusqu’au 22 novembre se tient en France : la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Alors que pour les français le travail demeure le meilleur moyen d’intégration des personnes handicapées, nous ne pouvons que déplorer l’alarmant constat de cette insertion. Rappelons que, d’après la loi de 2005, le quota d’emploi de travailleurs handicapés dans mes entreprises de plus de 20 salariés doit être de 6%. Alors, quatre ans après, on en est ou ? Et bien pas énormément de changement. Bon, au regard des chiffres, il y a une légère amélioration. En 2007, 56% des entreprises ont employé des personnes handicapées contre 53% en 2006. Il ne représentait que 2.4% de l’effectif total des entreprises privées et 4.4% dans le public. De nombreuses entreprises n’embauchent pas de personnes handicapées et doivent en contrepartie payer une « amende » à l’Association de Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle. La raison ? Les préjugés. Beaucoup d’entreprises estiment que l’embauche de personnes handicapées entraînerait des aménagements dans l’entreprise. Comme le souligne Fabienne Burguet, directrice de Cap emploi, sur le site de sudouest.com : « dans 80% des cas, le poste n’a pas à être aménagé. Malheureusement, trop souvent quand on pense handicap, on pense à handicap lourd ». L’Association pour l’Insertion sociale et professionnelles des personnes handicapées (ADAPT) a déjà lancé une pétition sur son site pour valoriser le travail collectif. Elle espère atteindre les 10 000 signatures. Johanna Amselem

 http://pactecitoyen.travaillerensemble.net/

L’Etat endetté en Seine-et-Marne

34 millions d’euros en France et 6.16 millions d’euros pour l’Ile-de-France. Cette dette est celle que l’Etat doit aux maisons départementales des personnes handicapées. Ces dettes monstrueuses sont liées à une non-compensation de postes. Crées en 2006, les structures de Seine-et-Marne et de Paris ont déjà annoncé qu’en cas de non versement elles déposeraient un recours contre l’Etat devant le tribunal administratif. Les directeurs des MDPH de France ont remis un rapport avec les résultats d’une enquête sur la dette réelle de l’Etat. L’Etat français a été mis en demeure avant la fin du mois…il reste à attendre de voir si ce remboursement aura lieu.

Le monde d’Anne

Ce sont les parents d’Anne, 32 ans, qui ont annoncé cette nouvelle. Ils ont décidé d’installer une webcam dans la chambre de leur fille. Didier et Chantal veulent exposer 24h/24h la vie de la jeune femme. Les soins et la toilette auront lieu dans une pièce voisine et ne seront pas retransmis sur le net. Anne est infirme moteur cérébral, elle ne peut ni se déplacer ni parler. Le but de cette action est de rendre compte à l’ensemble de la société de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap lourd. Cette retranscription aura lieu sur le site familial www.doudouworld.com, les images en direct vont venir compléter un site déjà riche en photos, textes, poèmes, réactions et conversations. Une initiative qui a déjà suscité la polémique. Alors que pour certains il s’agit de voyeurisme et d’exhibitionnisme, le père d’Anne affirme vouloir seulement rendre à sa fille « sa dignité d’être humain ». Il veut montrer à tous que, malgré son handicap, sa fille a « un langage a elle et des expressions ». Pour l’heure, la webcam n’est pas encore activée.  Johanna Amselem

 http://www.handroit.com/modele7.asp?iPageID=263

Mauvaise insertion professionnelle des personnes handicapées

L’étude du ministère du Travail est tombée il y a quelques jours. Avec un taux légal de 6% d’insertion professionnelle pour les personnes handicapées, les entreprises françaises sont encore loin de ce chiffre. En 2007, c’est un taux inférieur à 3% de personnes handicapées qui composait les équipes des entreprises. Au 1er janvier 2008, il y avait 195.000 personnes handicapées dans la fonction publique soit un taux de 4.4%. Dans la fonction publique d’Etat le taux est de 4.1%  et de 4.7% dans la fonction publique hospitalière selon l’Agefiph. Ils ne sont pas plus de 262.000 personnes handicapées à avoir été embauchés dans diverses entreprises en 2OO7. Johanna Amselem

 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/10/29/01011-20091029FILWWW00618-emploihandicapes-quota-pas-atteint.php

Tokyo mobilisé

Tolyo aussi a son salon. Ils ont été près de 100 000 personnes à se rendre au début du mois d’octobre au Salon des soins et de la rééducation. Ce salon présentait au public et aux professionnels un panorama des dernières innovations déstinées à faciliter la vie des personnes handicapées. Jambes motorisées, baignoire accessible à une personne paralysée, lit médicalisé répondant à une directive vocale, sanitaires adaptés à tous, élaboration d’une télécommande permettant d’ouvrir les robinets, toilettes robotisés, bras robot et gilet airbag : toutes ces nouvelles technologies devraient permettre aux personnes handicapées et dépendantes de pouvoir mieux vivre chez elles. Toutes ces innovations étaient présentées par des sociétés comme la société japonaise Aska, OG Giken, Toto, Panasonic, Okada, Secom et Prop. Manger, se lever et se laver ; toutes ces actions quotidiennes simples pour les personnes valides comportent de véritables difficultés pour les personnes handicapées. Johanna Amselem

Une étonnante traversée !

 Depuis le 13 septembre, ils sont deux à avoir pris part à cette incroyable aventure. Deux hommes qui veulent relever un défi. Deux hommes atteints d’Infirmité Motrice Cérébrale. Gilles Margarita et Maxime Potfer ont embarqué à bord du voilier Podorange. Ils vont y vivre un voyage unique ; partis de La Rochelle (en France) ils vont se rendre à Salvador de Bahia (au Brésil). L’arrivée est prévue pour le 1er novembre prochain. Cette traversée ils ne la font pas seuls mais ils sont intégrés à un équipage de personnes valides. Tout au long du voyage, les jeunes hommes vont retransmettre leurs aventures sur un site internet. C’est un véritable plateau de tournage qui a été installé sur Podorange. Grâce aux caméras, station de montage et antenne satellite, l’aventure pourra être vécue en direct par les internautes. La marraine, Isabelle Autissier, a tout de suite accepté de participer à cette aventure en expliquant que « c’est un projet qui me touche et me concerne ». Cette opération est une idée de l’association La Mer SoliDaire qui veut changer le regard des gens sur les personnes handicapées. Pour faire évoluer les mentalités, l’association met en place des aventures maritimes hors du commun. Avec ce rêve du grand large que partage beaucoup d’hommes, Gilles et Maxime vont repousser leurs limites, combattre des obstacles et prouver à tous que handicap peut rimer avec aventure. Johanna Amselem

 http://www.mer-solidaire.com

La semaine du handicap

Après les journées du Patrimoine sur le thème de l’accessibilité, la ville d’Argenteuil a décidé de dédier cette semaine aux personnes handicapées. Plusieurs thématiques sont mises à l’honneur au fil des jours. Hier, des réunions d’information se sont déroulées à l’Hôtel de ville autour du droit des personnes en situation de handicap. Accessibilité des transports publics, mise en place d’ateliers avec des écoles de la ville, développement des sports aquatiques pour les personnes handicapées. Les habitants sont aussi invités à venir voir deux films autour du handicap. Personnes handicapées, personnel soignant, cette semaine est l’occasion pour tous de se rencontrer et d’échanger sur le handicap. Ces différents évènements sont l’occasion pour tous d’essayer d’améliorer le quotidien et surtout l’avenir des personnes en situation de handicap. C’est un loto qui viendra clore cette semaine d’information, les dons collectés seront reversés à l’association APAJH 95 pour améliorer l’accueil de ses établissements.  Johanna Amselem

 http://www.vonews.fr/article_7694

Des apprentis journalistes !

La retraite…voila ce que près de 180 apprentis journalistes ont choisi comme thème pour la rédaction de leur journal. Après le sport, la solidarité, la maladie, la violence, etc, les personnes handicapées ont choisi ce nouveau thème. Entre débats, discussions et interviews, ces journalistes réalisent le journal « Clin d’œil », crée en 1997. Ce sont des adultes handicapés présentant une déficience intellectuelle qui abordent de multiples thèmes dans ce journal diffusé dans onze APEI de la région du Nord. Comme le souligne l’article de la Voix du Nord, « Ce n’est pas moins que Jacques Chirac et Martine Aubry que ces journalistes ont pu rencontrer ». Le premier numéro du journal, mis en place par l’association Hazebrouck s’appelait Les 100 et 1 voix. Johanna Amselem

 http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Autour_de_Douai/En_Pays_d_Ostrevant/2009/10/03/article_clin-d-oeil-journal-entierement-concu-p.shtml

Une Journée du Patrimoine adaptée

Ce week-end c’est le retour des journées du Patrimoine. Pour cette 26ème édition, le patrimoine français va être ouvert à tous ceux qui habituellement sont éloignés des musées et de tout le patrimoine culturel français c’est-à-dire aux personnes en situation de handicap ou ayant des difficultés financières. Cette nouvelle édition a d’ailleurs pris le nom de « un patrimoine accessible à tous ». Tout au long de ces deux jours, les personnes handicapées seront accueillies, de nombreux ateliers, promenades et spectacles vont être proposés dans les différentes régions françaises. Les sites seront aussi accessibles pour toutes les personnes en fauteuil roulant. Cette année encore la culture va être à l’honneur pendant deux jours et se voudra accessible à tous. Johanna Amselem

 http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/

«Un revenu d’existence »

 A La Rochelle, les personnes handicapées ont décidé de se faire entendre. C’est à l’appel du collectif « Ni pauvre ni soumis » qu’ils sont descendus dans la rue dimanche dernier. Au rythme de leur slogan « la solidarité a aussi un visage », près d’une centaine de personnes se sont rendues au Vieux-Port de la Rochelle. Ce collectif existe depuis 2008 et dénonce la situation de précarité dans laquelle se trouvent les personnes en situation de handicap. Grégoire Chamois, directeur de l’association des paralysés de France dénonce une situation inadmissible : 10% de la population française est en situation de handicap et la moitié vit en dessous du seuil de pauvreté. Il ne voit aucune perspective d’évolution dans la situation actuelle et aimerait « un accès à l’emploi pour tous ceux qui peuvent travailler et pour les autres l’obtention d’un revenu d’existence décent au moins égal au SMIC ». Johanna Amselem

 http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/article/704345/mil/5092127.html

Une rentrée pour tous ?

Les vacances sont terminées et tous les écoliers français ont repris le chemin de l’école. Tous vraiment ? Comme chaque année, pour les parents d’enfants handicapés la rentrée n’est pas toujours simple. Avec la suppression de postes d’Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS), la rentrée est pour beaucoup compromise. D’après le site de parents.fr, seul 500 AVS ont retrouvé un poste dans un établissement scolaire à la rentrée alors qu’ils étaient 5000 à avoir un contrat avant la fin des vacances. Ces auxiliaires sont nécessaires pour que les enfants handicapés puissent se rendre à l’école et bénéficier d’une scolarité efficace et adaptée. Une solution rapide a été trouvée, ce sera désormais trois associations signataires subventionnées par l’état qui recruteront les AVS. Pour l’association des Paralysés de France, ce recrutement est une tâche trop importante pour être confiée à ces trois associations. Johanna Amselem

 http://www.parents.fr/parent/enfant/ecole-maternelle/actualites/une-rentree-incertaine-pour-les-ecoliers-handicapes/(gid)/210305

L’allocation adulte handicapé revue à la hausse

Au 1er septembre prochain, les 850.000 personnes bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé vont constater une revalorisation de cette allocation de 2.2% au 1er septembre. Cette revalorisation de 10% depuis 2007 correspond à l’annonce faite par le président de la République de revaloriser de 25% cette allocation avant 2012. Il a expliqué que l’AAH devait être un « tremplin vers l’emploi » pour les personnes handicapées. Le gouvernement a annoncé qu’elle atteindra 681.13 euros. Ce revenu est destiné aux personnes handicapées ne pouvant pas exercer d’activités professionnelles ou très éloignées de leur emploi. Johanna Amselem

Handicap et employeurs.

Enfin une revalorisation ! Plus d’allocations pour les employeurs des personnes en situation de handicap. Pour soutenir l’emploi des personnes handicapées, les aides de l’Agefiph ont été revues à la hausse. Concernant les contrats de professionnalisation et les emplois des jeunes de moins de trente ans, l’augmentation est de 50% des primes. Les primes des contrats de professionnalisation adultes et d’apprentissage des plus de trente ans ont été doublées. Parmi les autres améliorations, on relève aussi une meilleure qualification des salariés adultes, des aides apportées aux employeurs ainsi qu’une Prime Initiative Emploi. Ces mesures visent à promouvoir et améliorer l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap. Dans un rapport rendu récemment au Canada, il s’avère que plus de 60% des plaintes pour discrimination concernent le travail et plus de la moitié ont été formulées par des personnes handicapées. Johanna Amselem

 http://lyonenfrance.blogspot.com/2009/08/handicap-les-allocations-augmentent.html

Vacances et handicap

C’est le mois d’août et pour de nombreux français le temps des vacances est arrivé. Mais, quand on a un handicap trouver un lieu de vacances devient tout de suite plus compliqué. Logement adapté, lieu de restauration conçu pour les personnes en fauteuil roulant, centre ville adapté ; partir en vacances quand on a un handicap peut s’avérer assez compliqué. Un label «Tourisme et handicap » existe pour les structures de vacances équipées et aménagées pour les personnes handicapées. C’est la Charente-Maritime qui est l’une des régions touristiques les mieux conçues pour les personnes en situation de handicap. Pas moins de 137 sites y ont été labélisés. L’Aquarium de la Rochelle a été le premier lieu touristique de la région à obtenir le label en 2004 et à s’ouvrir à tous les vacanciers. Personnes aveugles, en fauteuils roulant, en Charente-Maritime avoir un handicap n’est plus incompatible avec les vacances. Johanna Amselem

 http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2388359&rubId=788

Echanger sa maison pour les personnes handicapées, c’est possible

Le site Handirem a vu le jour. Depuis de nombreuses années, de plus en plus de vacanciers choisissent l’échange de maison pour leurs vacances. Des lieux de villégiatures aux quatre coins du monde qui attirent les touristes. Mais, les sites Internet ne proposaient pas de location adaptée aux personnes handicapées. C’est chose faite avec la création depuis 2008 de l’association Handirem. Cette association propose des maisons adaptées aux personnes en situation de handicap afin qu’ils puissent eux aussi profiter de leurs congés. Johanna Amselem

 http://www.handirem.org/

Les Etats-Unis s’engagent en faveur des personnes handicapées

Les 30 juillet les Etats-Unis ont signé une convention internationale traitant des 650 millions de personnes handicapées. Dans ce texte, la discrimination à l’égard des personnes handicapées dans tous les secteurs de la vie est prohibée et notamment dans la justice, l’éducation, la santé ou le secteur de l’emploi. L’obligation de rendre accessible les transports et les immeubles est aussi exigée. C’est le premier traité depuis près d’une décennie que le pays signe à propos des droits de l’homme. En ratifiant ce texte, les Etats-Unis sont devenus le 142éme pays à s’engager pour combattre les discriminations sur la scène internationale. Johanna Amselem

 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/31/01011-20090731FILWWW00214-usa-convention-droits-des-handicapes.php

Un Paris plages accessible

Depuis le 20 juillet et jusqu’au 20 août, Paris a mis en place sa station balnéaire estivale. Plages artificielles, transats, concerts, tout est fait pour permettre aux Parisiens de goûter aux vacances en restant dans la capitale. Les personnes handicapées ne sont pas oubliées dans l’aménagement de Paris plages avec notamment la mise en place de rampe d’accès. Les fontaines et les buvettes ont été mises à une hauteur accessible pour les personnes en fauteuil roulant. La mairie de Paris et les organisateurs ont d’ailleurs déclaré que « La plupart des activités culturelles de Paris Plages sont accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi que les barques, pédalos enfants, canoës-kayaks, jeux de plage, tennis de table, taï-chi, pétanque et bassin de baignade ». Johanna Amselem

 http://www.faire-face.fr

Camping imaginaire et précarité des personnes handicapées

Depuis jeudi soir un camping imaginaire est installé dans le Gers. A l’origine de cette idée, le collectif «Ni pauvre ni soumis» qui a souhaité rappeler à la société la situation de précarité des personnes handicapées. Des personnes en fauteuils roulants et des membres de l’Association des Paralysés de France ont pris place dans ce camping de la «Dêche sur mer» sous une bâche représentant la plage. Le nom de ce camping imaginaire, établi sur un parking en Midi-Pyrénés, fait allusion à la situation financière souvent en dessous du seuil de pauvreté de grand nombre des personnes en situation de handicap. Johanna Amselem

Un label «handi vacances»

Nadine Morano, nouvelle secrétaire d’Etat à la Famille et à la Solidarité veut mettre en place un système de label «handi vacances». Cette distinction récompenserait les collectivités qui auront facilité l’accès aux transports, aux logements, aux lieux de restauration, etc. Ce label permettrait aux personnes en situation de handicap de passer des vacances dans des lieux adaptés à leur handicap. Nadine Morano souhaite réaliser ce travail avec l’aide du secrétaire d’Etat chargé du tourisme, Henri Novelli. Johanna Amselem

 http://www.elyseeinside.fr

Nadine Morano remplace Valérie Létard au Secrétariat d’état à la Solidarité

Suite au remaniement du gouvernement de François Fillon, Valérie Létard a quitté son ministère. C’est Nadine Morano qui l’a remplacé au Secrétariat d’Etat à la famille et à la solidarité depuis le 23 juin dernier. Nadine Morano a commencé les consultations des principaux acteurs de la prise en charge des personnes handicapées afin de voir les réels manques et les envies de la société. Elle a reçu des représentants de nombreuses associations comme l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales) et l’APF (Association des paralysés de France). Avec cet entretien, Nadine Morano voulait dresser un état des lieux des projets lancés par le gouvernement. Scolarisation, accessibilité des transports en commun et faciliter la recherche d’emploi des personnes en situation de handicap, les missions de Nadine Morano s’annoncent aussi variées que difficiles. C’est à une nouvelle venue que revient la prise en charge des personnes âgées ; Nora Berra. Johanna Amselem

Des téléphones portables simplifiés

Les personnes âgées et handicapées sont une réelle cible pour les opérateurs de téléphonie mobile. Pour cela, Bazile Telecom devient un opérateur virtuel avec Orange. Sa mission ? Devenir le premier opérateur dédié aux personnes en situation de handicap. Il ne faut plus patienter très longtemps car les premières offres seront proposées dès le 1er juillet prochain. Le téléphone comporte un seul bouton, avec celui-ci les utilisateurs seront mis en relation avec un télé-opérateur qui se chargera de composer le numéro de téléphone de la personne à contacter. Par ailleurs, ce mobile a une double utilité puisque un appui de 5 secondes sur le bouton permet de déclencher un appel d’urgence. Le téléphone peut aussi envoyer des SMS vers une personne choisie en cas d’inactivité prolongée ou d’appel d’urgence. A son lancement l’opérateur devrait proposer deux forfaits différents. Ce téléphone détecter certaines situations d’urgence et permettre aux personnes dépendantes de prévenir en cas d’urgence. Johanna Amselem

Un handicapé maltraité à Roissy Charles de Gaulle

C’est le site internet aqui.fr qui rapporte les faits. Cette mésaventure aurait pu couter la vie à un jeune tétraplégique bordelais. Comme chaque année, le jeune homme allait passer une semaine de vacances adaptées à son handicap. Il est parti de l’aéroport de Bordeaux. Après un atterrissage à Paris il a été pris en charge par un membre formé de la société Axicomm. Il a été placé dans un fauteuil roulant et n’a pas été sanglé. Selon les témoignages, l’accompagnant poussait le fauteuil à une vitesse excessive et en freinant a provoqué une chute en arrière du fauteuil. La violence de ce coc a entraîné la chute du jeune homme qui a heurté le plancher du fauteuil. Traumatisé, le jeune homme a eu trois crises d’épilepsie et un hématome. L’accompagnant n’a pas prévenu les secours et l’a amené jusqu’à l’avion. C’est une hôtesse, alertée par l’inconscience du jeune homme, qui a prévenu les autorités sanitaires de l’aéroport. Choquée, la famille a porté plainte mais le parquet de Bobigny a classé l’affaire sans suite. Un avocat a été saisi et l’affaire portée en justice. Johanna Amselem

Le 3977, victime de son succès

Avec 63 000 appels depuis son lancement, le numéro d’urgence connaît un succès inquiétant. Le 3977 est destiné aux personnes âgées et aux personnes handicapées qui sont victimes de maltraitance. Le centre qui régule les appels est situé à l’hôpital Brousse. Pour faire face à ce triste succès, la cellule psychologique a embauché du personnel afin de répondre au mieux à la demande en constante augmentation. Chaque personne qui téléphone est écoutée attentivement, le dossier est ensuite transmis à la DDASS qui s’occupe de réaliser des contrôles si cela est nécessaire. La maltraitance n’est pas physique mais elle se révèle aussi dans certains cas comme étant des négligences.En ce 15 juin ; journée nationale contre la maltraitance des personnes âgées et dépendantes, il est important de rappeler que tous les cas de maltraitance doivent être dénoncés. Johanna Amselem

Lundi de pentecôte : journée de solidarité

Travaillera, travaillera pas ? Beaucoup de salariés se sont posés cette question fatidique pendant toute la semaine. C’est après les désastres de la canicule de 2003 que le premier ministre avait institué cette journée de solidarité. Après de nombreux débats et une journée fériée l’année dernière c’est maintenant aux entreprises de décider ce qu’elles souhaitent faire. En effet, chaque salarié va donner une journée gratuitement. Ce ne sont pas moins de 2.4 milliards d’euros qui seront, à cette occasion, reversées à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. D’ici 2015 le nombre de personnes dépendantes, personnes âgées ou en situation de handicap ne va cesser d’augmenter.Alors si tout le monde s’accorde sur une nécessaire amélioration de la prise en charge des personnes dépendantes, les moyens pour y parvenir ne contentent pas tout le monde. Johanna Amselem

Les trains bientôt accessibles à tous

Après une réflexion en compagnie d’associations représentants les personnes handicapées, la SNCF va lancer un projet d’accessibilité de ses trains. Pictogrammes en braille, WC plus larges, de nombreuses modifications vont être mises en place pour faciliter le voyage des personnes handicapées. L’attente aura été longue avant de se pencher sur l’accessibilité des transports à tous. Plus de cent millions d’euros vont être débloqués d’ici 2015 afin de mener à terme ces nouveaux aménagements. En 2010, les premières rames équipées doivent être livrées à la SNCF. Le public et les cheminots ont un mois pour tester la maquette d’une rame grandeur nature située à la gare de l’est. Tous les usagers peuvent donner leurs avis et faire des propositions, c’est la SNCF qui décidera à la rentrée des améliorations sélectionnées. Maintenant que le pas a été franchi dans les trains, il reste à espérer que le métro suivra ce changement. Johanna Amselem  

 http://www.lefigaro.fr/

Souriez du 7 au 19 mai!

Comme tous les ans l’Association des Paralysés de France organise une nouvelle édition de « la fête du sourire ». Objets rigolos, fleurs et cadeaux en tout genre seront en vente sur les stands de France partenaire de cet évènement. Un geste simple pour venir en aide aux personnes handicapées et apporter son soutien aux actions de l’Association des Paralysées de France. Depuis 2003, c’est l’occasion pour tous de découvrir le handicap sous une autre facette et autour d’activités ludiques. Avec Anne Roumanoff comme marraine de cette campagne d’information on ne doute pas que la bonne humeur sera au rendez-vous ! Johanna Amselem

Le coup de Gueule de Frédéric BOUSCARLE Président d'Handi pop'

 M. SABEG, commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, vient de remettre son rapport sur la diversité qui peut être téléchargé à l’adresse suivante:http://www.lesechos.fr/info/france/300348120-le-rapport-sabeg-sur-la-diversite.htm A la lecture de ce rapport, HANDI POP’ a eu la tristesse de constater que la question du handicap a été presque totalement occultée. Une très large part de ce rapport est en effet consacrée aux discriminations touchant aux origines sociales et ethniques.Comment limiter le débat sur la diversité à la seule question du milieu, du quartier, ou des origines d’un individu?Comme nous l’avons indiqué dans notre communiqué du 29 mars 2009, le handicap est une réalité partagée par 10% de la population française. Il peut toucher n’importe quel français à un moment de sa vie. Plus qu’un sujet de santé publique, c’est une grave question de société qui est posée à la lecture de ce rapport: Veut-on une France solidaire, laïque et prête à aider les plus faibles ou veut-on encourager une société égoïste glorifiant l’individu à partir de ses origines sociales, ethniques ou de son orientation sexuelle? Est-on un Français parce qu’on appartient à un clan ou catégorie sociale ou par son adhésion à des valeurs qui dépassent des choix personnels (contrat social)? Veut-on un système de soins basé sur l’écoute et l’accompagnement des plus faibles et des plus démunis ou un système où la qualité des soins varierait en fonction de ses croyances et de ses relations dans telle ou telle communauté? Veut-on que l’ensemble du savoir et du patrimoine culturel français soit transmis à l’ensemble des Français ou développer la compétition entre les cultures qui composent notre société?Tant de questions restées, à la lecture de ce rapport, encore sans réponses.HANDI POP’ tient donc à exprimer sa profonde déception à Yasid SABEG et à dénoncer cette grille de lecture communautariste. Une grille de lecture facilitée par la simplicité des débats présentés par les médias. Ne pas avoir inclus le handicap dans cette belle et grande réflexion sur la diversité a été une occasion manquée et préjudiciable pour l’ensemble des Français. Parce qu’ensemble tout devient possible, disons non au communautarisme!Luttons tous ensemble pour une solidarité responsable entre Françaises et Français! Frédéric BOUSCARLEPrésident d’Handipop

 http://www.handipop.com

Concours Lépine : Un plan de métro parlant

Le concours Lépine 2009 a couronné l’invention de Florence Poulet-Daumas, une conseillère d’entreprise de 47 ans et mère de deux enfants. Après avoir découvert le stylo à bille ou la lampe électrique de poche, c’est un plan de métro parlant de la taille d’un téléphone portable. A glisser dans la poche, une voix pourrait aider les personnes malvoyantes et aveugles à estimer une durée de trajet et à déterminer un itinéraire dans le métro. Le « Easymétros » serait un appareil d’usage simple qui pourrait révolutionner la vie de grand nombre de personnes handicapées. Comme l’affirme sa conceptrice « c’est en accompagnant mon collègue et ami aveugle que j’ai eu cette idée », une idée utile et qui peut s’avérer indispensable. Johanna Amselem

Stages et emplois accessibles

Enfin, un site Internet avec des offres d’emploi, de stage et d’alternance accessible à tous. Jusqu’à maintenant, tous les sites étaient principalement destinés aux personnes valides car non pensés pour les personnes handicapées. C’est maintenant chose faite avec ce site mis en place par Valérie Letard, secrétaire d’Etat à la solidarité. Grâce à cette nouvelle plateforme, il est possible de surfer au fil des annonces au moyen de cinq modes d’affichage différents. En effet, les personnes souffrant d’une déficience motrice pourront aller sur le site en utilisant la souris sans cliquer c’est-à-dire en passant d’un lien à l’autre avec les touches du clavier quand ils passent en surbrillance. De plus, il est possible de passer d’une page à l’autre en pointant la souris sur le lien désiré. Ensuite, il est possible de regarder les offres avec une adaptation conçue pour les personnes mal-voyantes. Avec cette fonction, les personnes handicapées peuvent changer la taille ainsi que les contrastes des mots.Après des offres adaptées aux personnes handicapées, il était temps de rendre ces annonces accessibles à tous. Johanna Amselem

 http://www.handiquesta.com

Obligation de scolariser les enfants

Enfin une sanction pour un établissement scolaire. L’Etat français a été condamné par le Conseil d’Etat pour non scolarisation d’enfants. La fillette concernée ? Une enfant âgée de treize ans et atteinte d’un handicap mental lié à une maladie génétique rare. Guillemette a été dans trois établissements différents, de ce fait de nombreuses personnes se sont occupées d’elle. La fillette s’est renfermée sur elle-même et elle a perdu trois années dans sa scolarisation, années qui ne se rattrapent pas pour un enfant. Ses parents ont déposé plainte pour défaut de scolarisation en 2004. C’est au total cinq familles qui ont saisi la justice soutenues par une association. L’UNAPEI, Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales, a aidé les familles pendant leurs procès. Le seul dossier débouté, celui de Guillemette. Saisi par la famille, la plus haute juridiction de France a condamné l’Etat et une indemnisation va leur être octroyée. Johanna Amselem

 http://www.handroit.com/scolarisation_enfants_adolescents_handicapes.htm

Recrutement dans la fonction publique

6% de personnes handicapées dans la fonction publique en 2012, voila le but fixé par le gouvernement. Afin d’aider la multiplication des embauches concernant les personnes handicapées, un plan interministériel a été mis en place en 2007. Pour y parvenir, il devrait y avoir 1700 personnes en situation de handicap recrutées en 2009 afin de répondre à l’obligation légale d’employer au minimum 6% de personnes handicapées. En 2005, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique a été crée afin de prendre en charge la redistribution la redistribution des fonds versés par les employeurs qui ne respectent pas l’obligation légale de recrutement des personnes handicapées. Johanna Amselem

La paralysie cérébrale au centre des préoccupations

Il y a des maladies moins médiatisées que d’autres. La paralysie cérébrale est l’une d’elle. Le mardi 17 mars 2009 à l’Institut Pasteur et à l’initiative de la Fondation Motrice se sont réunis des spécialistes, des malades et des curieux. Ils étaient nombreux à venir se renseigner. Fondée par quatre associations, la fondation a été reconnue d’utilité publique en 2006. Elle a été mise en place dans le but de répondre aux attentes des personnes (familles et patients) touchés par l’infirmité motrice cérébrale. Deux missions principales incombent à la fondation, celle de promouvoir et de soutenir la recherche, et celle améliorer la qualité des soins et de répondre à des situations spécifiques. Contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas une pathologie rare car il y a 1800 nouveaux cas par an en France. Tout au long de la journée et au travers de différentes interventions, une multitude de sujets a été évoqués. Nouvelles approches, philosophie, langage, maternité, motricité… des médecins et des spécialistes se sont succédés sur le pupitre pour tenter d’expliquer ce syndrome encore trop peu connu. Le président de la fondation, Dr Alain Chatelin et son équipe ont voulu mettre fin à des idées reçues. Non tout ce qui est génétique n’est pas héréditaire, Oui la paralysie cérébrale peut toucher n’importe quel nouveau-né, Oui dans la plupart des cas la grossesse est normale. Les personnes qui ont participé à cette journée d’information et de sensibilisation en ont appris plus sur cette maladie. Un regret a néanmoins été exprimé en fin de journée. Le personnel de la fondation motrice déplore que cette pathologie ne suscite pas de vocations. Peu de dépenses sont faites pour la recherche alors que ce syndrome concerne l’ensemble de la société. En effet, les chiffres les plus élevés se trouvent dans les pays en développement, avec 415.000 cas en Amérique et 650.000 cas en Europe. Il est important de signaler que 85% des personnes vont vivre jusqu’à 50 ans et uniquement 30% accèderont à un emploi. Comme a tenu à le rappeler le président de la fondation motrice « le principal motif de consultation est une douleur insupportable pour 56% des patients ». Le souci de formation des architectes qui créent les villes a aussi été évoqué. Ils leurs a d’ailleurs été reproché de « rêver l’homme sans le penser dans la réalité ». La paralysie cérébrale est perçue comme une notion d’échec par de nombreux spécialistes. On peut aussi observer depuis quelques années une paupérisation des médecins avec les compétences nécessaires pour accompagner les patients au quotidien. Actuellement, les familles se battent pour donner à leurs conjoints, leurs enfants ou leurs cousins la vie digne qu’ils méritent. Le principal est de faire connaître cette maladie pour le plus rapidement possible la faire reconnaître.   Johanna Amselem

Du nouveau dans la loi

C’est avec la publication du Journal Officiel du 24 décembre 2008 que le décret n°2008-1391 a été connu du grand public. Grâce à cette nouveauté, les personnes handicapées à 80% sont maintenant incluses dans l’exception du droit d’auteur, des droits voisins et des droits des producteurs de bases de données. Cette modification du Code de la Propriété Intellectuelle précise que la disposition concerne les personnes atteintes par un handicap ou une incapacité à 80%  qui devra être établi par un certificat médical. Ce certificat doit faire état que la personne est « atteinte d’une incapacité de lire après correction ». Ces personnes pourront donc utiliser des extraits de texte sans avoir à verser une rémunération à l’auteur. Cette avancée permet que les textes puissent être lus par les personnes handicapées. Afin de fixer la liste des personnes aptes à demander un fichier numérique des œuvres voulues, une commission dirigée par un président élu pour un an va être mise en place. Johanna Amselem 13/03/2009

 http://www.actualitte.com/actualite/8002-dadvsi-exception-droit-auteur-handicapes.htm

Israël à l’heure du handicap

Ça y est, Israël va être accessible aux personnes handicapées ! Une loi impose l’accessibilité des bâtiments publics aux personnes handicapées. Le projet de loi a été initié par un ancien membre de la Knesset et adopté après quatre ans de discussions. Ce n’est pas moins de 600.000 personnes handicapées qui vont pouvoir bénéficier des nouveaux aménagements. Actuellement, la vie est plutôt compliquée pour les personnes handicapées, en effet dans la plupart des endroits publics (piscine, cinéma, etc.) aucun accès particulier n’est mis en place. Cette évolution va permettre de mettre en place des zones de stationnement adaptées aux personnes handicapées ainsi qu’un accès simplifié aux ascenseurs et aux toilettes. Tous les bâtiments ne vont pas être rénovés mais cette directive va s’appliquer aux nouveaux édifices. Le plan d’accessibilité est maintenant nécessaire à chaque construction pour obtenir un accord. Johanna Amselem 08/03/2009

 http://www.israelvalley.com/news/2009/02/17/21690/israel-handicapes-une-nouvelle-loi-imposant-laccessibilite-des-batiments-publics-aux-personnes-handicapees-va-etre-votee-a-la-knesse

Personnes handicapées : peu de réforme au sommet social

Les chômeurs, les faibles revenus, les familles nombreuses…toutes les personnes fragiles de la société ont été concernées par les mesures annoncées lors du sommet social de l’Elysée. Toutes les personnes ? Malheureusement, non. Une fois de plus les personnes handicapées sont les oubliées des réformes alors qu’elles ne sont pas les moins touchées par la crise et le chômage. On peut toutefois souligner deux mesures qui concernent les personnes handicapées. La première est destinée aux familles avec un enfant handicapé à charge et qui bénéficie de compensation du handicap ainsi qu’aux personnes âgées dépendantes, ils auront une prime de 200 euros utilisable pour des services à la personne. L’autre mesure concerne les travailleurs en situation de handicap. L’Etat sollicite des entreprises une nouvelle indemnisation du chômage partiel à hauteur de 75% du salaire brut. De nombreuses personnes handicapées ne répondant pas « aux critères » sont encore exclues de ces deux mesures. Pour elles, la situation ne s’arrange pas et elles doivent la plupart du temps vivre dans des conditions précaires.  Johanna Amselem 01/03/2009

 http://www.faire-face.fr/archive/2009/02/19/le-sommet-social-oublie-les-personnes-handicapees.html

Gérard Masson s’explique…

Lors des jeux olympiques de Pékin, le président de la fédération française handisport, Gérard Masson avait prononcé quelques phrases vivement critiquées. Cette déclaration avait fait réagir Yves Foucault, le président de la fédération française du sport adapté. Ce dernier s’était notamment exprimé à ce sujet lors de la soirée des global games, il avait d’ailleurs assuré avoir « demandé l’intervention du comité paralympique ». Dans son discours, le président de la FFSA avait exprimé son ambition de porter les athlètes handicapés mentaux aux jeux paralympiques. Pour répondre à la diffusion sur notre site du discours de Yves Foucault, le président d’Handisport a souhaité lui aussi adressé un communiqué. Au fil des lignes, il exprime son regret concernant les réactions de sa précédente déclaration. Gérard Masson a affirmé son souhait que « la pratique du sport soit ouverte à toutes les personnes handicapées ». De plus, il sollicite lui aussi une réflexion internationale sur cette future participation des personnes handicapées mentales au côté des personnes handicapées physiques. La réintégration rapide de toutes les personnes en situation de handicap dans les jeux paralympiques est donc le souhait partagé des deux présidents et encouragée par toutes les associations. Johanna Amselem 08/02/2009

 ./gabarits/zz_images/Communique_presse_handisport.jpg

CSA : groupe de travail sur les personnes handicapées

Pour la première fois, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) vient de mettre en place un groupe de travail pour les personnes handicapées. Ces personnes devront réfléchir sur l’accessibilité des médias audiovisuels aux personnes handicapées. Cette mise en place intervient après que le CSA ait décidé de renouveler un tiers de ses équipes. La journaliste antillaise récemment nommée parmi les sages du CSA, Christine Kelly, ainsi que Françoise Laborde dirigeront ce groupe de travail. Johanna Amselem16/02/2009

 http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5g40oizJe1xF4IZg9bOcGjsAdHsTA

NOUVELLE SIGNALETIQUE EN CHINE

La Chine a introduit une nouvelle signalétique pour venir en aide aux personnes handicapées. C’est le directeur du centre de recherche de l’Institut national de la standardisation de Chine qui a supervisé cette nouvelle mise en place. Cet homme a d’ailleurs prévu que les couleurs des panneaux peuvent si nécessaire être modifiés pour devenir le plus visible possible selon les différents environnements. La signalétique s’inspire d’autres panneaux déjà présents dans des pays européens comme c’est le cas au Royaume-Uni. Ces panneaux concernent les personnes handicapées, âgées mais aussi les blessés et les personnes malades. Ils concernent les chiens guides pour les personnes handicapées, les accès spécialement conçus pour les personnes handicapées ainsi que les téléphones adaptés aux personnes malentendantes. C’est une avancée remarquée pour la Chine où les personnes handicapées ont de réelles difficultés à pouvoir être autonomes. Johanna Amselem08/02/2009

 http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-02/01/content_808694.htm

Un EVENEMENT sans précédent....un trisomique fait de la publicité!

Vous l’avez sûrement reconnu, après avoir été le héros du Huitième Jour, Pascal Duquenne est maintenant le héros d’une publicité. Les trisomiques des personnes comme les autres, voila le message délivré par l’acteur lui-même. Dans ce nouveau spot publicitaire pour un nouvel opérateur de radiotéléphonie l’acteur déclare : « Je suis un peu…différent  mais en fait je suis…comme vous ». Ce spot a suscité de nombreuses controverses et a crée un véritable buzz sur internet depuis sa sortie à l’écran. Pour certains publicitaires, l’apparition de l’acteur dans ce spot est « maladroit et opportuniste ». Ils dénoncent une manipulation de l’opérateur qui utilise un homme trisomique pour faire parler du spot. La popularité de cette publicité a fonctionné car depuis sa diffusion de nombreux sites internet ont relayé l’information et de nombreux forums discutent du sujet. « Pascal Duquenne est conscient de ses actes, il mérite l’argent qu’il gagne et n’est pas manipulé », « On ne devrait pas se servir de personnes handicapées pour vendre un forfait…ça me répugne », tous cela sont des avis bien contrastés qui traduisent les différentes interprétations de cette nouvelle publicité. La mère de l’acteur, elle, est très satisfaite et considère l’apparition de son fils dans cette publicité comme un changement de notre société actuelle. De nombreuses associations se sont félicitées de cette apparition. Prix d’interprétation masculine du Festival de Cannes en 1996 pour le Huitième Jour au côté de Daniel Auteuil, Pascal Duquenne a réalisé d’autres films ou téléfilms avant de revenir avec cette publicité.   Johanna Amselem19/01/2009 

 http://www.youtube.com/watch?v=lb0OFwaQyW4&feature=related